Présidentielle de 2012 : Dioncounda et Modibo se disputent le soutien d’Alpha

0
3

Pour la présidentielle de 2012, l’ancien président Alpha Oumar Konaré fait désormais objet d’une convoitise assidue du président de l’Adéma/PASJ, Dioncounda Traoré et de l’ex-Premier ministre Modibo Sidibé. Un concours dont l’issue devra être déterminante dans les chances de succès de ces deux hommes-là plus que jamais à couteaux tirés.

Lors d’un entretien avec la presse le week-end dernier, le professeur Dioncounda Traoré, président de l’Adéma/PASJ et probable candidat à la candidature du parti à la présidentielle de 2012, s’est empressé de dire que « s’il est candidat du parti à la présidentielle de 2012, il bénéficiera du soutien inconditionnel de l’ancien chef de l’Etat, Alpha Oumar Konaré ». Un discours assez révélateur de l’importance du soutien de l’ancien chef de l’Etat, qui bien qu’en retrait du champ, est toujours considéré comme un acteur décisif du jeu présidentiel de l’année prochaine surtout quand on se rappelle que l’homme, membre fondateur du PASJ, a toujours refusé de devenir un ancien militant. On comprend alors l’empressement de l’actuel président de l’Assemblée nationale à s’assurer le soutien de l’ancien président dont le soutien est revendiqué par un autre camp, celui de l’ancien Premier ministre.

En effet, il est annoncé que Modibo Sidibé dont la candidature pour la présidentielle de 2012 ne fait l’ombre d’aucun doute, est déjà le choix opéré par Alpha et ATT. Modibo Sidibé qui a servi Alpha pendant dix ans en tant que ministre et l’actuel chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré pendant autant d’années, bénéficierait déjà de la confiance et du soutien de deux hommes pour remporter les élections de 2012. En tout cas, les proches du futur candidat Sidibé croient dur comme fer que leur champion est le favori des deux anciens présidents qui ont d’ailleurs intérêt à voir les succéder un homme qui les a servi avec sérieux et loyauté. Il reste que nos deux hommes d’Etat révèlent rarement leurs intentions et vont difficilement porté le choix sur un candidat fusse-t-il, un ancien collaborateur. Comme cette dispute entre pro- Dioncounda et pro-Modibo Sidibé n’est une guerre psychologique qui pèsera dans le choix des militants de l’Adéma et ensuite dans celui des Maliens.

Abdoulaye Diakité

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.