Présidentielle de 2012 : Dioncounda Traoré investi par l’UDD

0
2

Un soutien de plus, mais un soutien de taille pour le candidat de l’Adema-PASJ, Dioncounda Traoré, qui a été investi le samedi 25 février 2012 à Koutiala par l’UDD. L’événement a eu lieu dans la salle de conférence du conseil de cercle de la capitale de l’ordre blanc qui a refusé du monde à l’occasion.

 

Sans tambour, ni trompette, le candidat de l’Adema-PASJ fait son chemin dans la course à la succession du président Amadou Toumani Touré. Après les 17 partis de l’Alliance, Dioncounda Traoré vient de bénéficier d’un soutien de poids, celui de l’UDD. Le parti dela Colombea pris cette décision lors d’une conférence nationale qui a eu lieu samedi dernier dans son fief, à Koutiala. L’événement s’est déroulé dans la salle de conférence du conseil de cercle de la ville qui a d’ailleurs refusé du monde à l’occasion.

Avant le début de cette assise d’investiture, le président de l’UDD, Tiéman Hubert Coulibaly a tenu à obtenir la bénédiction et l’onction des autorités religieuses et traditionnelles dela Capitaledu Miniankala. En effet, le Pr. Dioncounda Traoré a été accompagné par le président de l’UDD à la maison des chefs coutumiers de Koutiala où ils ont eu un échange fructueux avec les chefs coutumiers. Ensuite, ils ont été accueillis par chez le grand imam de Koutiala qui est à ce poste depuis 1960 et qui a béni le candidat du parti de l’Abeille.  C’est après s’être assuré de ses soutiens que les deux hommes ont rejoint le conseil de cercle de Koutiala où s’est tenue  la conférence nationale de l’UDD.

De l’avis du président de l’UDD, « le choix de Dioncounda Traoré se justifie par les qualités de l’homme, le seul à pouvoir diriger notre pays avec sagesse et intelligence en ces périodes très délicates. C’est pourquoi, l’UDD va faire tout pour obtenir sa victoire à la présidentielle du 29 avril prochain ».

Ce nouveau soutien rallonge la liste des ralliés au candidat du parti majoritaire qui bénéficie de l’engagement d’une vingtaine de partis et mouvements politiques depuis plusieurs semaines. Et d’autres adhésions sont attendues dans les jours, notamment celles du Parena, voire du MPR avec qui les négociations seraient en phase finale.

Le candidat du parti de l’Abeille pourrait également compter sur l’onction d’une bonne partie du parti des amis du président ATT. Il serait déjà acquis le ralliement de tous les députés et de plusieurs centaines d’élus locaux du PDES avec qui d’ailleurs les alliances sont très avancées. Avec tous ces soutiens, Dioncounda Traoré se pose comme l’un des grands favoris du scrutin, sinon le grand favori.

Youssouf Coulibaly, envoyé spécial à Koutiala

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.