Présidentielle de 2012: Lahidou Ton soutient Dioncounda Traoré

1
0

Lahidou Ton, l’un des nombreux clubs et associations de soutien à Ouali Diawara, député à l’Assemblée nationale, a célébré son anniversaire le 29 janvier dernier. A cette occasion, il a déclaré soutenir le candidat de l’ADEMA à la présidentielle de 2012, le Pr. Dioncounda Traoré.
Dans son intervention, le Président de Lahidou Ton, Ibrahim Boubacar dit Yoro Maïga, a tout d’abord qualifié sa démarche et celle de ses camarades en cinq points: «responsabilité, confiance, mobilisation et sensibilisation pour la victoire de demain, solidarité familiale et satisfaisante». Pour «l’infatigable Ouali Diawara» et pour tout ce qu’il fait pour la jeunesse, à travers le financement de G.I.E qui diminuent le chômage, les autres actions sociales dans la commune, la formation en informatique de plus de 400 jeunes, Ibrahima Boubacar dit Yoro Maïga a exprimé toute sa gratitude.

C’est pourquoi, a-t-il ajouté, «nous avons décidé de le suivre dans son combat pour soutenir le Pr Dioncounda Traoré. Un combat qu’il mène en ne ménageant aucun effort, parce que sa fidélité pour ses camarades reste remarquable». Et M. Maïga d’égrener le palmarès du candidat Dioncounda Traoré et de l’ADEMA: 55 députés sur 147; 3 385 conseillers municipaux sur 10 000; 32 des 75 conseillers nationaux; 270 maires sur 703; 27 des 48 présidents de conseil de cercle; 6 des 8 présidents des assemblées régionales; 5 des 6 maires des communes du District de Bamako; la maire du District de Bamako et le Haut conseil des collectivités.

Le Président de Lahidou Ton a ensuite brossé le parcours du candidat Dioncounda Traoré. Ainsi, on retiendra, entre autres, qu’il a été recruté dans la Fonction publique dès son retour au bercail, où il enseigne d’abord à l’Ecole normale supérieure de Bamako (ENSUP) et à l’Ecole nationale d’ingénieurs (ENI), dont il devient Directeur général de 1991 à 1992. Secrétaire général des élèves au Lycée Terrasson de Fougères de 1960 à 1961, Secrétaire à la presse et Secrétaire politique des élèves et étudiants maliens en URSS, Secrétaire politique, puis Secrétaire général de l’Association des étudiants maliens en Algérie, le Pr Dioncounda Traoré a été membre du Comité syndical de l’ENSup et co Président de la Commission des trois ordres d’enseignement en 1980.

Opposant au régime du Général Moussa Traoré, il est arrêté et emprisonné en 1980 pour activités syndicales. Il est déporté à Ménaka et suspendu de ses fonctions jusqu’en 1982. En 1997, Dioncounda Traoré est élu Député de Nara et préside le groupe parlementaire ADEMA  PASJ pendant toute la législature. En octobre 2000, il prend la présidence du parti. Après le succès de celui-ci aux élections législatives 2007, le Pr Dioncounda Traoré est élu Président de l’Assemblée nationale le 3 septembre 2007.

Enfin, le Président de Lahidou Ton a martelé, pour conclure «les élections de 2012, ce n’est pas une question de race, ce n’est pas non plus une question de Nord ou de Sud, encore moins une question de religion ou de parti politique. Le Mali n’a pas besoin du Président qui est le plus beau, le plus charmant ou le plus attirant. Nous avons besoin d’un Président qui ait l’esprit de l’unité nationale. Nous avons besoin d’un Président qui ne sera pas celui d’une race mais celui de toute une nation».

Paul Mben

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Broulayi<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 2794</span>
Membre
Broulayi 2794
4 années 7 mois plus tôt

GO ! … Dionkiss…. GO ! ……. le Professeur… GO ! … Dionkiss….. quelle classe ! 😉 …… GO !

wpDiscuz