Présidentielle de 2012 : Samanko-Sodiéni promet la victoire à Zou dans le Mandé

1
1

Après un long moment d’incertitude sur la tenue de l’élection présidentielle, tout laisse croire que la bataille aura finalement lieu aux dates échues. Dans cette perspective, les principaux prétendants à la course multiplient les visites et rencontres avec les populations.
C’est ainsi que le candidat investi par la CNAS-FH, Dr Soumana Sako, accompagné de son état-major s’est rendu, le mardi 28 février 2012, à Samanko-Sodiéni à 6 kilomètres du District de Bamako, où la population lui a donné l’assurance de son soutien.
Cette visite, qui est l’œuvre de Mme Coulibaly Korotoumou Koné, intervient après que l’ancien Premier ministre ait déjà effectué des sorties dans les localités de Samanyana, Siby, Bancoumana,  Kangaba, Déguéla et Badougoudjoliba dans le Mandé. Elle a été mise à profit par les populations de Samanko-Sodiéni pour soumettre à l’enfant de Nyamina les principales difficultés qui les assaillent et réaffirmer leur soutien à sa candidature.
«Si les élections devaient se tenir uniquement dans le Mandé, vous pouvez vous rassurer que la victoire est déjà acquise» a clamé haut et fort Mamby Sako, de la sous-section CNAS-FH de Mandé, avant d’annoncer dans les prochains jours une tournée de la Coordination du parti dans les vingt-cinq villages du Mandé. Au titre des préoccupations, il ressort des interventions que, malgré sa proximité avec Bamako, Samanko-Sodiéni souffre, entre autres, du manque d’eau potable, d’électricité, de moulins, d’installations sanitaires adéquates, de l’exiguïté de son école et du non aménagement de ses multiples plaines le long du fleuve Niger.
S’adressant aux populations, le porte-étendard de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso- Hèrè est, une fois de plus, revenu sur son ambition de rendre gratuits l’accès des personnes démunies à l’eau potable et aux soins de santé, par le développement des bornes-fontaines et de l’énergie solaire. Actualité oblige, Soumana Sako s’est aussi exprimé sur la crise du Nord.
Et l’ancien Premier Ministre, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère. Après avoir prié pour le repos de l’âme des disparus et souhaité un prompt rétablissement aux blessés, Soumana Sako a tenu à réaffirmer son attachement au principe sacro-saint de l’indivisibilité du territoire national. «Aucune portion de notre territoire ne sera cédée. Il faut que ces bandits comprennent cela.» a insisté l’ancien Premier ministre, qui n’a pas manqué au passage de préciser aussi que, dans son projet de société, figurent la promotion et la valorisation du corps enseignant par une meilleure prise en compte des revendications syndicales.
Yaya Samaké  

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Badrikeita<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 11</span>
Membre
Badrikeita 11
4 années 6 mois plus tôt

Quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi l’investiture de Modibo Sidibe n’a pas eu lieu le weekend passé comme prévue ?

wpDiscuz