Présidentielle de 2013 : L’association Kokadjé opte pour Modibo Sidibé

6

modibo campagneL’ancien Premier ministre et non moins candidat des Forces alternatives pour le renouveau et l’alternance (Fare-An Kan Wuli) à l’élection présidentielle du 28 juillet, Modibo Sidibé, vient d’avoir l’association Ko Ka Djé dans ses rangs. Cette association compte mobiliser la jeunesse malienne, de Kayes à Kidal, autour des idéaux du candidat des Fare, pour que celui-ci puisse obtenir les suffrages des Maliens en 2013.

 

L’association a concrétisé son soutien au cours d’une grande cérémonie organisée le mercredi 26 juin 2013, au quartier général des Fare. C’était en présence du candidat Modibo Sidibé, du président des Fare, Alou Keïta et du président de l’association Ko Ka Djé, Abdou Gana. À la fin de la cérémonie, nous avons recueilli les réactions des quelques leaders d’Associations de soutien à Modibo Sidibé.

Modibo.2

 

Abdou Gana, président de l’Association Ko kadjé :

«Nous sommes et nous resterons à vos côtés, Modibo Sidibé, pour servir le pays. Notre Association Ko Ka Djé en vous choisissant a choisi la victoire en 2013. Le choix de Modibo a été vraiment difficile, à sincèrement parler, parce que ce n’est qu’après des concertations diverses avec l’état-major de certains partis politiques, que le choix s’est porté sur Modibo Sidibé, pour sa rigueur et sa crédibilité. Nous pensons que c’est l’homme qui peut apporter le changement dans ce pays. Pour nous, c’est l’avenir qui compte. Notre rôle pour la victoire de Modibo Sidibé en 2013 sera la mobilisation de la jeunesse malienne sur toute l’étendue du territoire national. Nous allons sensibiliser les jeunes à voter massivement Modibo Sidibé le 28 juillet prochain.»

 

 

Mme Fofana Fily Traoré, coordinatrice de l’Association des Amis Fidèles aux Idéaux de Modibo Sidibé (AAFIMS)

«Notre association a pour objectif d’élire Modibo Sidibé, dès le premier tour de la présidentielle de 28 juillet 2013.Nous avons fait un programme d’action et nous sommes en train de mettre en œuvre ce plan d’action. Ce qui a fait que nous avons un programme de mobilisation sur toute l’étendue du territoire national. En plus de la mobilisation à l’intérieur du pays auprès des électeurs, cette mobilisation va concerner également les Maliens de l’extérieur. Et notre Association pense qu’avec Modibo Sidibé, c’est l’instauration de la gouvernance, l’instauration de l’autorité de l’Etat, la gestion concertée de l’ensemble des acteurs. C’est le développement local, le développement de l’éducation et c’est aussi une bonne assise pour l’économie maliens.»

 

 

Ibrahim Sidibé, membre de l’Association des Handicapés du Mali

«Pourquoi Modibo Sidibé ? Parce que c’est un homme digne, un bosseur et il a beaucoup aidé les personnes en situation de handicap. Son passage à la primature en dit long. Nous les handicapés, nous envisageons d’organiser de grandes mobilisations à travers le district de Bamako, pour sensibiliser les électeurs à voter la carte Modibo Sidibé pour la présidentielle de 28 juillet.»

 

IAMS mobilise 10 communes de Kati et Bamako

Pour soutenir la candidature de Modibo Sidibé

L’association Initiative d’Appui aux actions de Modibo Sidibé (Iams) a regroupé, le mardi 25 juin 2013, les jeunes, femmes et notables de 10 communes dans le cercle de Kati, Bamako, Dioïla. C’était à la faveur d’une assemblée générale de redynamisation et de reprise des activités des différentes composantes de l’Iams.

 

 

La rencontre était présidée par Gaoussou Amadou Ouattara,  président de l’association. En plus, il y avait les jeunes de la commune IV. La rencontre avait un seul but : mobiliser et faire voter le maximum de personnes pour Modibo Sidibé, le 28 juillet prochain.

 

 

Ils sont venus de Tiébé, Bougouba, Dialakoroba, Faraba, Tiakadougou, Ouéléssébougou, Mandé, tous du cercle de Kati. Mais aussi de la Commune de Zan et des communes IV et V. Parmi eux, figuraient des maires, conseillers, chefs de village et des responsables d’associations de femmes et de notables. Ils étaient tous venus répondre à l’appel de l’Iams et de son président Gaoussou Amadou Ouattara.

 

 

Dans son intervention, Gaoussou Amadou Ouattara a fait savoir qu’il s’agit tout d’abord d’une prise de contact avec certains qui sont à leur première réunion, mais aussi de consolider les liens entre le sommet el la base de l’association. Il a fait un bref rappel de la création de l’association de 2011 à nos jours, des actions que l’association a eues à mener dans le cadre de l’éducation, la création de centres d’alphabétisation et l’adduction d’eau.

 

 

Le président a été appuyé par Dramane Sangaré, qui a expliqué le sens du vote et l’utilité de la carte Nina. Ils ont tous deux demandé aux participants d’aller retirer leurs cartes Nina. Sangaré et Ouattara ont fait savoir que pour voter, il faut avoir cette carte. C’est pourquoi l’Iams a donné mandat à ses délégués dans les communes de déceler le nombre de bureaux de vote dans leurs communes, de participer activement aux retraits des cartes Nina et de rendre compte à la direction. «Je vous demande d’assister et de faire assister les commissions de distribution des cartes Nina dans vos différentes communes, d’aider les gens pour faciliter le travail le jour du vote», a fait savoir Gaoussou Amadou Ouattara, président de l’Iams.

 

 

La parole a ensuite été donnée à l’assistance qui a parlé de certaines difficultés rencontrées sur le terrain. Boubacar Bathily, l’un des participants,  a demandé une meilleure collaboration avec les FARE, parce qu’ils soutiennent la même personne. D’autres ont demandé plus de moyens pour continuer avec la sensibilisation. Certains ont insisté sur le retrait des cartes Nina, mais tous ont promis de tout faire pour voter pour Modibo Sidibé.

 

 

Quant eux, les jeunes de Kalaban Coro ont demandé la mise en place des comités Iams. Bintou Yattara, qui est de Kalaban Coro, a demandé la même chose ; car elle est à la tête de plus de 150 femmes qui sont très actives. Mohamed Kanté et Yacouba Kanté de Ouéléssébougou et Tiakadougou  veulent que les responsables de l’Iams fassent une tournée dans leurs localités, afin de convaincre les populations qui veulent voter pour Modibo Sidibé.

 

 

Le président de l’Iams a promis de faire cette tournée pendant la campagne, afin d’aller au contact direct des populations. En tout cas, la rencontre s’est terminée sur une note d’espoir. Les participants ont pris l’engagement de réaliser un score honorable pour leur candidat dans leurs communes respectives.

Animata BAGHAGHA

 

 

 

Modibo Sidibé a déposé son dossier de candidature

C’est dans l’après-midi de mardi 25 juin 2013 que l’ancien Premier ministre, Modibo Sidibé, a officiellement déposé auprès de la Cour constitutionnelle son dossier de candidature, comme le prévoit la loi. Il était accompagné d’une poignée de ses proches. Il faut rappeler que Modibo Sidibé était déjà candidat à l’élection présidentielle en 2012.

 

Il convient de signaler que les délais prescrits donnent jusqu’à ce vendredi aux différents candidats pour accomplir cette formalité exigée par la loi.  Aussi, dans un communiqué rendu public, il y a un certain temps, la Cour constitutionnelle avait invité les candidats à renouveler leur dossier de candidature, le scrutin de 2012 ayant été annulé.

 

Par ailleurs, Modibo Sidibé s’était récemment déclaré prêt pour la joute électorale mais avait invité tous ceux qui veulent le soutenir à se mobiliser sans réserve. Car, estime-t-il, l’élection se déroulera dans un contexte très particulier lié à la situation que connaît le pays.

 

De retour des tournées qu’il a effectuées dans les pays voisins et en Afrique centrale, Modibo Sidibé tient, avant la fermeture de la campagne électorale, à continuer les visites auprès des populations à l’intérieur du pays.

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Modibo SIDIBE est une chance pour le Mali. Il connait ce pays que qui que ca soit. Les politiciens ont peur de lui pas pour rien.

    Il est le seul homme d`Etat qui a touche pratiquement tous les secteurs de developpement.

  2. Mes Chers,

    Le Mali est rempli de paradoxes, d’indignations et d’anaphabetes politiques. Sinon, comment proclamer un Kokadje et puis s’allier avec Modibo? Cela vraiment defie toutes les lois de la logique. De telle enseigne que je me demande si le Mali va avancer un jour.

    Bref, Ce modibo sidibe, a son jeune age, avait pour idole Tiekoro du CMLN. Nul n’ignore la responsabilite du coup d’ETAT du CMLN dans la deconfiture du pays.

    Modibo fut ensuite conseiller au ministere de la defense quand Moussa Traore Tire sur le peuple Malie.

    Ce gars est depuis l’instauration de la democratie au sommet de l’appareil d’ETAT. Il fut Ami d’AOK et D ATT. Et, maintenant il nous vient avec des discours de pompier comme s’il avait la solution a notre probleme.

    En toute honetete, les vautours de notre pays ( Modi,bo Sidibe, IBK, Soumaila Cisee,..) doivent etre aux potteaux d’abord avant les elections presidentielles.

    • Mais, vous etes fou et alliene, parce que tu veux que les gens soient dans l`erreur que toi. Modibo SIDIBE Djelen don. Tu vas mourir de ca. Il se président tu va mourir. OK.

      Ceux qui soutiennent Modibo SIDIBE vallent mieux que toi sur tous les plans de la vie. Ferme ta petite sale et vilaine gueule. Des gens comme vous ont ecroule ce pays, et que vous les gens votent pour vos choix tordus.

  3. BARRONS LA ROUTE AUX VOLEURS DE DENIERS PUBLICS ET DU COUP METTRE FIN A L’IMPUNITE.
    VOTONS CONTRE LES ANCIENS QUI M’ONT RIEN MONTRE DE BIEN AU PEUPLE PENDANT QU’ILS ETAIENT AU RESPONSABILITE.
    VIVE ZOU POUR LE KOKADJE ET CODEM.

Comments are closed.