Présidentielle de juillet 2013 : L’abeille Adama Doumbia partant…

5 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

Dès l’annonce par le Ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités jeudi dernier et après l’analyse faite et les conclusions faites à la gestion dite « démocratique » des abeilles à travers AOK et ATT, M. Adama Doumbia, non moins Secrétaire au Développement de la Section VI ADEMA, cadre intègre et militant de la première heure du parti, quatrième adjoint au maire de la commune VI, vient de se confier à « MALI DEMAIN » : « Je suis candidat à la présidentielle de juillet 2013 si mon parti me désigne. En tout ca        s, je ne serai pas battu par un meilleur candidat », a martelé Adama Doumbia, tout confiant. Entretien.

Adama Doumb

Adama Doumb

Mali Demain : Pourquoi êtes-vous candidat ?

M. Adama Doumbia : Je suis candidat pour développer mon pays. En tout cas, je veux apporter ma contribution à un Mali nouveau à travers des projets inédits. Je ne suis pas cette génération qui n’a rien fait si ce n’est s’enrichir depuis plus de deux décennies durant au Mali sur le dos du peuple malien. Je vous invite à jeter un coup d’œil sur mon parcours car je n’ai jamais eu de contingence avec l’administration de mon pays. En clair, on ne peut rien me reprocher sur ce fait.

Mali Demain : Vous ne craignez pas le courroux de votre parti avec cette déclaration express?

« En tout cas, je ne serai pas battu par un meilleur candidat »

M. Adama Doumbia : Non, je ne crains rien car, ce sont les primaires qui vont élire le candidat du parti. C’est à cause de cela que je me suis déclaré candidat à la candidature du parti pour la présidentielle de juillet prochain. Si je ne suis pas retenu, tant mieux. En tout cas, je ne serai pas battu par un meilleur candidat. Pour rappel, j’ai toujours été élu avec élégance en Commune Vi tant au niveau du Comité 1 de Nyamakoro qu’à la Sous Section et à la Section VI qui la plus importante sur toute l’étendue du territoire en terme d »électeurs.

Mali Demain : Pour quoi la section VI est la plus importante au Mali ?

M. Adama Doumbia : C’est à cause du nombre d’électeurs, car avec le RACE il y a plus de 160 000 électeurs pour 108 bureaux de vote en commune Vi du District de Bamako.

Mali Demain : Sur quoi vous vous êtes basé pour vous déclarer candidat de si tôt ? Quelles sont vont vos chances ?

Si c’est la valeur intrinsèque, je serai premier

M. Adama Doumbia : Pour le candidat de l’ADEMA, si le Comité Exécutif (CE) se base sur la valeur intrinsèque qui devra nécessairement compter, je suis premier. Et je serai élu, voir désigné candidat du parti sans nul doute. Je ne vois pas d’obstacles en cela et surtout s’ils retiennent la valeur politique et intrinsèque des candidats. Ces qualités à mon humble avis devraient prévaloir.

Mali Demain : Au quel cas ?

M. Adama Doumbia : Je me soumettrai au verdict du parti s’il choisit un candidat autre que moi. Je respecterai le verdict des urnes au sein du parti.

Mali Demain : Avez-vous les moyens de votre politique tant pour la candidature au sein du parti que la campagne présidentielle?

Les milliards de mes amis et partenaires…

M. Adama Doumbia : Je suis fin prêt pour se faire car j’ai des amis et des partenaires et non les moindres qui sont prêts à m’aider dans cette conquête de Koulouba en investissant des milliards de nos francs dans ma campagne.

Mali Demain : En vous écoutant, vous donnez l’impression de pouvoir relever le défi. Qu’est ce qui explique cette confiance ?

La confiance de mes amis et partenaires ainsi que ma capacité…

M. Adama Doumbia : C’est la confiance de mes amis et partenaires et ma capacité de réussir ma mission si mon parti et le peuple malien me font confiance. Ce n’est pas un langage de trop que je fais. De toutes els façons tous ceux qui me connaissent savent que je n’aime pas le langage de bois. Je  préfère le concret, le juste. Le pragmatisme en quelque sorte. C’est ce que j’ai appris et je crois en cela et demeure convaincu que ce sont les projets concrets qui sauront sortir notre pays de sa situation actuelle. Le verbiage est révolu.

Mali Demain : Quel appel avez-vous à lancer ?

« J’invite tous les maliens à ouvrir leurs yeux… »

M. Adama Doumbia : J’invite tous les maliens et singulièrement les militants de mon parti à ouvrir leurs yeux et analyser le passé pour pouvoir mieux scruter l’avenir. Le pouvoir malien de nos jours et après un constat, a besoin d’être rajeuni. Tout le monde est d’accord sur cet état de fait. Donc…

Propos recueillis par Bokari Dicko

Aperçu sur l’homme

Militant de la première heure de l’ADEMA

Parcours sans faute

« Parler d’Adama Doumbia, c’est évoquer le parcours sans faute d’un homme politique hors pair de part ses acquits sur le terrain », martèlent bine d’habitant de la Commune VI et de militants de l’ADEMA. Habitant de Nyamakoro, Adama Doumbia, non moins Secrétaire au Développement de la Section VI, ex Sg de jeunesse de son quartier, plus précisément du Comité1 en 1998, ensuite de la Sous Section et membre de la Section VI de la jeunesse du parti ; 2004, secrétaire Général Adjoint du Comité 1 de Nyamakoro, ensuite de la Sous Section en 2007 tout comme secrétaire à la Solidarité dans le même Comité  et de la Sous Section. En 2010, il devient Secrétaire au développement de la section VI sans coup férir et de la Sous Section.

La popularité de l’homme

En écoutant dans les grins et autres endroits, Adama Doumbia est aimé et trop sollicité. Et pour cause, au four et au moulin pour aider ses populations à se développer, il réussira à la surprise générale à bitumer la bretelle de 1,3 km qui travers Nyamakoro grâce à ses partenaires américains. L’évènement a été grandiosement fêté. Mieux, ce cadre ADEMA qui a juré apporter sa contribution à ce parti, s’est toujours battue. Les jeunes de Nyamakoro lui sont reconnaissants car, il a réussi à construire un terrain de basket-ball, offrir un Corbillard à l’une des mosquées du quartier ; un véhicule au Commissariat du 10ème Arrondissement pour leur faciliter leurs patrouilles ; un sautoir pour els candidats aux examens du DEF à Nyamakoro et bien d’autres actions qui demeurent ancrées dans les esprits des populations de la Commune VI. Même la devanture du tribunal de la Commune Vi n’échappera à son attention.

C’est l’ensemble de ces actions qui lui valent deux mandats à la mairie de la commune VI comme quatrième adjoint au maire Souleymane Dagnon. Qui dit mieux !

« Autant d’éléments qui devraient plaider ne faveur de cet homme », nous confie un proche.

B. Dicko

SOURCE:  du   19 fév 2013.    

5 Réactions à Présidentielle de juillet 2013 : L’abeille Adama Doumbia partant…

  1. l'espoir

    Qui s’assemblent se ressemblent. Ce Mr compare la gouvernance du pays à un placement à la bourse et le poste de President de la République à celui d’un trader.
    Je ne vois quelque homme digne de conduire la destinée de ce pays sortir de ce groupe politique.
    Si ce groupe se respecte et respecte les maliens souffrant dans leur âme et honneur ne devrait pas se presenter à cette election en guise de repentence et de pardon.

  2. Macoroba

    Qu’as-tu à leur offrir après qu’ils aien investi autant d’argent pour te faire élire.Le retour de l’assanceur ne sera pas au profit du peuple malien.Compter sur ses maigres moyens sera le meilleur procédé.

  3. maliba

    Oh Allah Maître de l’autorité absolue, Tu donnes l’autorité à qui Tu veux,ne donne plus l’autorité de ce pays à toute personne qui a mis et qui mettra ce Mali à genou. Tu donnes la puissance à qui Tu veux,Seigneur, ne donne plus la puissance à toute personne qui a mis et qui mettra ce Mali à genou.Donne l’autorité et la puissance à ceux qui pensent et aident toujours les faibles, les démunis,les malades et les êtres qui Te sont chers. C’est Toi qui attends bien les prières. Tu es Omnipotent, Omniscient et l’Audient.

  4. il en est le gourou ,etant parfaitement au courant de fait que :depuis plusieurs c’est la meme lignée de parti qui a mis notre mali dans lasituation dont nous connaissons tous ,j’etais du parti dont il se reclame mais au plus jamais je ne veux entendre parler de ses gourou de la mafia politique .la poltique n’est pas de sandalles dont ont chage quant on veut ;selon son discour il n’est comme les autres pour moi qui le connais tres bien ses gens sont mieux que lui