Présidentielle du 29 avril 2012: Modibo Sidibé, lentement mais sûrement !

3
0
Modibo sidibé ex-premier Ministre

C’est officiel comme information depuis le soir du vendredi 2 mars dernier, le candidat de la nation à l’élection présidentielle du 29 avril 2012, sera investi le 25 mars prochain au Stade du 26 mars à Yirimadio. La grande nouvelle que tout le monde attendait  a été annoncée  dans le Quartier Général du « Candidat de la Nation » sis à Hamdallaye en face de l’ex-IMACY.

 

Attendue par tous les Maliens et toutes les Maliennes, l’investiture du « Candidat de la Nation », Modibo Sidibé aura lieu le 25 mars 2012, au Stade du 26 mars à Yirimadio. Sont attendus à ce grand rassemblement les militants et militantes, des clubs, des mouvements, des associations, des partis politiques et autres regroupements ayant décidés de soutenir la candidature de l’homme afin de faire de cet évènement un tournant décisif dans l’histoire de notre démocratie. En attendant, Modibo Sidibé poursuit  ses sorties de charme sur le terrain à la rencontre des sages, religieux, sympathisants, militantes et militants. Selon les constats,  Modibo Sidibé est en train de monter en popularité contrairement aux propos soutenus dans les camps  adverses. En témoignent les récents ralliements dont il vient de bénéficier de la part de plusieurs cadres, militants et militantes d’autres partis politiques (qui ont pourtant des candidats engagés pour la conquête de Koulouba). Selon certaines indiscrétions, des ralliements de taille sont attendus par le camp de Modibo Sidibé dans les tout prochains jours. Certaines annonces même que beaucoup de cadres dans l’attente pourraient déclarer leur soutien sans faille au « Candidat de la Nation » à la faveur de la grande cérémonie qui sera organisée le 25 mars prochain pour son investiture.

Le Kénédougou prêt à accueillir le candidat Modibo Sidibé, pour lancement de sa campagne à l’élection présidentielle du 29 avril 2012 !

Les sages, les militants, militantes et autres sympathisants de la cité verte du Kénédougou souhaiteraient abriter les festivités du lancement de la campagne du Candidat de la Nation : Modibo Sidibé, le 8 avril 2012. Déjà, pour ce faire et en prélude à cet autre grand jour ; le bureau de la Coordination régionale des Forces Citoyennes du Mali, à travers son président Youssouf Coulibaly dit Vieux et de son premier vice président Modibo Sidibé « Junior » ainsi que leur équipe sont à pied œuvre dans les préparatifs en symbiose avec les militants et militantes des autres associations, mouvements, clubs et partis politiques représentés à Sikasso et qui ont décidé de soutenir la candidature de Modibo Sidibé.

 

Par Kassoum Mariko

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Jeunesse 2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 90</span>
Membre
Jeunesse 2012 90
4 années 6 mois plus tôt

Vive Zorro le sauveur du peuple malien.

lartist<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 177</span>
Membre
lartist 177
4 années 6 mois plus tôt

Nous serons tous a ce grand rdv

DOUDOUBA<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 1758</span>
Membre
DOUDOUBA 1758
4 années 6 mois plus tôt
Mes chers compatriotes, Ce programme économique, dont je vous présenterai le détail dans les prochaines semaines, permettra de créer 350 000 emplois en 5 ans, dont plus de 80% dans le secteur privé. Les réformes structurelles devront permettre une croissance supérieure à 7% à partir de 2013. Je m’y engage aujourd’hui: je serai le Président de la croissance et de l’emploi. Mes chers compatriotes, Pour que ces efforts soient viables, il faut redresser l’Etat. Car quand l’Etat est faible, ce sont les pauvres qui paient. Quand l’Etat est faible, l’injustice règne, la corruption et les trafics gangrènent la société. Quand l’Etat est faible, c’est l’anarchie qui s’installe dans la gestion des terrains et de la terre. Quand l’Etat est faible, l’école ne peut plus former nos jeunes, notre avenir. Voilà pourquoi je veux restaurer l’autorité de l’Etat. Etre Président crée avant tout des responsabilités et des devoirs. L’exemple doit venir d’en haut. La bonne gouvernance passe par la fin de l’impunité. Je refuse le pillage des ressources de l’Etat, vos ressources. Je veux que la justice soit à nouveau respectée. Les solutions existent: un système judiciaire placé sous la seule autorité de la loi, et non plus de l’argent. Je… Lire la suite »
wpDiscuz