Présidentielle du 29 avril 2012 : Une dizaine de partis portent Modibo Sidibé

1
1

Ils sont dix partis politiques à signer à ce jour une plate-forme électorale en faveur de Modibo Sidibé. Cette alliance, dénommée Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité (ADPS) entend investir son candidat le samedi 10 mars 2012 au stade Omnisports Modibo Kéita.

 

Modibo Sidibé

C’est dans la discrétion que dix partis politiques ont signé le samedi 3 mars 2012 une plate-forme électorale en faveur de l’ancien Premier ministre dans la perspective de la présidentielle d’avril prochain. Cette alliance, dénommée Alliance pour la démocratie, le progrès et la solidarité (ADPS) est composée de formations politiques commela COPP, l’Ades, l’UPD, l’URP, le PSK, UDM/Jama Kawasa, le PRDDM.

A en croire le président de l’Alliance, Me Mamadou Gakou, également président dela COPP, le complément de cette liste ne peut être pour le moment dévoilé, certains partis préférant pour l’instant demeurer dans l’anonymat. Dans cette dizaine de formations politiques, a-t-il dit, certains n’ont pas encore paraphé le document, mais l’acte ne saurait tarder.

Le 10 mars prochain, les partis devant investir Modibo Sidibé comme leur candidat à la présidentielle à venir, seront en conclave. Cette investiture s’annonce grandiose, selon les responsables de l’Alliance. Ils étaient hier face à la presse à l’hôtel Kempeski. L’investiture de Modibo par l’ADPS aura lieu au stade Modibo Kéita, en présence de plusieurs personnalités politiques africaines et du reste du monde, a-t-on annoncé.

Me Mamadou Gakou s’est dit confiant que le rouleau compresseur de la machine de Modibo atteindra d’autres partis politiques et des personnalités nationales d’envergure d’ici la date de son investiture. « Vous allez voir ce qui va se passer. Beaucoup de partis et d’hommes politiques sont pour le moment dans l’anonymat en attendant le grand jour », lancera-t-il.

Après cette investiture du 10 mars, Modibo Sidibé donnera rendez-vous à ses partisans pour le 25 mars 2012, date de la convention nationale, cette fois-ci au stade 26-Mars. Selon le patron de la cellule de communication du candidat, Cheickna Hamallah Diarra, cette convention va être l’occasion de mettre en synergie toutes les entités qui soutiennent Modibo Sidibé. Partis politiques, mouvements, associations ou clubs de soutien, vont se retrouver pour constituer un destin et une méthode commune derrière un idéal. Cet idéal sera l’élection de Modibo Sidibé à la magistrature suprême.

Pour le président de l’ADPS, Me Mamadou Gakou, très en verve, leur décision de soutenir Modibo Sidibé à la présidentielle, est motivée par le fait que leur mentor est un « homme considérable et de considération, constamment présent-imperturbable, calme et serein-aux leviers de commande des grandes entreprises et aspirations du peuple et de la République ».

Me Gakou, qui n’a pas manqué de préciser que leur choix est tout à fait désintéressé, a fait savoir que ces partis et leurs militants ont beaucoup réfléchi et analysé avant d’opérer ce choix.

« Autour du futur président de la République, les partis déjà regroupés au sein de notre Alliance et ceux dont l’arrivée est annoncée seront à l’unisson, pour être porteurs d’une politique qui se donne le droit à la créativité et à l’imagination fécondes. Nous sommes prêts à proposer et à appliquer avec Modibo Sidibé, une politique de méthode et de gestion de la chose publique, du patrimoine culturel national, de la richesse nationale et d’opérer dans la cohésion le rassemblement le plus large pour combattre la pauvreté, l’illettrisme, le chômage, en particulier celui des jeunes, la cherté de la vie, l’émergence d’une politique encore plus courageuse et vigoureuse en matière de santé publique et de protection de l’environnement », a-t-il précisé.

Abdoulaye Diakité

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.
Trier par :   les plus récents | les plus anciens | les mieux notés
Un Peuple un But une Foi 2012<span class="wpdiscuz-comment-count"><i class="fa fa-commenting"></i> 29</span>
Membre
Un Peuple un But une Foi 2012 29
4 années 6 mois plus tôt

En cette période de guerre dans notre Pays, seul le candidat qui presentera un bon projet de resolution definitive de la “crise au Nord” pourra pretendre au fauteille de Koulouba. Ce qui est surprennant, est que ce projet n’est fait pas la “une” de la part des hommes politiques maliens. Cette situation nous concerne tous à 99% contre 1%. Parceque ses nos fils, neuves, pères, grand-père,…….. qui sont sur le front. C’est ne pas une affaire d’ATT seule mais toutes les classes sociales sont interpelées.

wpDiscuz