Présidentielles de juillet 2013 : Djibril Tangara avance ses pions à Kayes

1

370 femmes du village de Djombogo Mouliné, toutes venant de l’Adéma/PASJ, rallient les rangs de la FCD, c’est la moisson d’une tournée que le président de ce parti, Djibril Tangara, vient d’effectuer dans la région de Kayes. Un apport de taille pour Soumaïla Cissé dans la perspective de la présidentielle de juillet prochain quand on sait que la Force citoyenne et démocratique (FCD) fait partie de ses soutiens.

Djibril Tangara, président de la FCD
Djibril Tangara, président de la FCD

Le président de la FCD, Djibril Tangara, a frappé un grand coup cette semaine à Kayes, précisément dans le village de Djombogo Mouliné où il a réussi à débaucher 370 femmes de l’Adéma/PASJ. Ces femmes ont décidé de rallier avec armes et bagages ce jeudi 20 juin les rangs de la FCD dont elles ont jugé le projet de société conforme à leurs aspirations. Le président de la Force citoyenne et démocratique, à la tête d’une forte délégation, était en tournée d’information et de sensibilisation des militants de son parti dans cette localité.

Pour Coumba Diombira, la présidente de ces nouvelles arrivantes dans la grande famille de la FCD, “Djibril est le seul homme politique qui est venu s’imprégner de notre calvaire de tous les jours. Il la vit au quotidien avec nous”.

Coumba Diombira a ensuite fait part de la grave pénurie d’eau que connaît le village alors que les femmes vivent pratiquement de maraîchage, de même que le manque de centre de santé dans un village de plus de 7000 âmes.
Pour Lamine Doucouré, le coordonnateur de la FCD dans la localité, “ceci est une joie immense pour nous, étant donné que je suis natif de ce village. Je me bats pour le développement des autres contrées alors que ma propre localité croupit sous le poids de l’enclavement et du non accès aux services essentiels de santé. Je suis sûr qu’avec votre arrivée dans cette famille politique, où toute décision se prend de façon collégiale, solidaire et équitable, nous trouverons ensemble les voies et moyens pour prioriser et exécuter les solutions aux problèmes de développement”.

C’est donc là un grand coup pour le candidat de l’URD à la présidentielle de juillet prochain, Soumaïla Cissé, que la Force citoyenne et démocratique s’est engagée à soutenir à travers une alliance électorale.

Djibril Tangara qui a soutenu ATT en 2002 et 2007, est considéré par beaucoup de ses partisans comme celui qui a le secret de la mobilisation, de l’adhésion populaire à la cause des candidats à la colline du pouvoir. Est-ce à dire que la route de Koulouba est désormais balisée pour Soumaïla Cissé ? On ne saurait dire le contraire puisque l’homme n’hésite pas à aller chercher les militants même au bout du monde.

“Il a pratiquement mis pied depuis les campagnes de 2002 dans tous les coins et recoins du Mali, des grandes villes aux confins les plus reculés et enclavés. Il connaît le Mali comme la paume de sa main”, expliquent ses partisans.
A. D.

PARTAGER

1 commentaire

  1. Drôle de démocratie au Mali, même les pachydermes font de la politique au Mali!!!!

Comments are closed.