Primaires à l’adema : La jeunesse va-t-elle émerger face à la vieille garde ?

4

Dans la semaine, la commission de bons offices du Comité Exécutif National de l’Adema devra donner le nom du porte étendard de la Ruche. Les spéculations et les commentaires vont bon train. Chacun, de son côté, s’attend à être désigné. Dans cette mouvance, la jeunesse semble prendre position. Le jeune candidat Dramane Dembélé, qui, selon certaines indiscrétions, aurait plus de chance d’être choisi comme le candidat consensuel du parti de l’Abeille solitaire. Cependant, pour qui connaît l’intérieur de la Ruche, l’on est en droit de se demander si les vieilles abeilles céderont la place aux jeunes.

Dramane Dembélé
Dramane Dembélé

Selon des sources concordantes, le candidat Dramane Dembélé, du haut de ses 46 ans, est, aujourd’hui, le mieux placé parmi les 19 autres candidats pour défendre la destinée de l’Adéma-Pasj à l’élection présidentielle prévue pour juillet prochain. Le jeune cadre devra avoir la majorité relative au sein du bureau exécutif national. Se faisant, il semblerait que plus d’une trentaine de membres du bureau sur les 70 a pris cause pour le candidat de la jeunesse.

Par ailleurs, il est à noter que le renouveau et le changement générationnel, constitue, de nos jours, une  nécessité au sein du parti pour lui donner de l’espoir. La réalité est que les uns et les autres ne veulent plus voir des visages qui n’ont plus rien prouvé pour l’épanouissement.

Selon nos informations, la jeunesse entend prendre la relève afin de pour corriger les insuffisances et les mauvaises pratiques qui ont terni l’image de la Ruche pendant les 20 ans de démocratie.  A en croire que la candidature de Dramane Dembélé est loin d’être de la simple prétention, mais, plutôt une ferme volonté de proposer aux Maliens un raccourci pour que le Mali soit un pays émergent. Toute chose qui passe par le développement de la croissance à travers l’exploitation des potentialités minières. Ce qui aura pour effet de contribuer à la création de milliers d’emplois et de faire doter l’ensemble du territoire des capacités nécessaires pour lutter contre la sécheresse. L’ambition de cette nouvelle génération de la jeunesse, est de pallier aux effets néfastes de la mauvaise gouvernance et du problème d’arbitrage au Mali. Cette majorité relative que possède le candidat Dramane Dembélé, lui permettra-t-il d’émerger face à la vieille garde quand on sait que les gens sont hostiles d’aller au vote vite pour désigner le candidat consensuel. Comme pour dire que si réellement les règles du jeu s’appliquent comme il se doit, Dramane a de forte chance de passer devant ses adversaires. En tout état de cause, il y a de quoi s’inquiéter et il faut s’attendre à une quelconque confiscation de victoire. Remarquons, cependant, que la conquête du pouvoir par les jeunes au sein de la Ruche, est une forte aspiration des militants eu égard aux multiples réalités que vit le parti. N’est-il pas temps de donner la chance aux jeunes de s’exprimer et de prendre des décisions collégiales se référant aux préoccupations quotidiennes !
Jean GOITA 

PARTAGER

4 COMMENTAIRES

  1. L’île problème dans ce pays c est que les gens ne sont plus conscients de leur limite
    Dramane Dembele ! Franchement on cherche un président pour notre pays et non secrétaire général de section chose à la quelle il aurait du prétendre raisonnablement

  2. Après Dioncounda, pourquoi Ousmane SY est notre meilleur candidat pour la victoire
    (Les 22 raisons)

    1. Il a la légitimité historique, car ayant été là depuis le début de l’association et du Parti ADEMA-PASJ ;

    2. Il a toujours été d’une grande fidélité au Parti malgré son désaccord avec certaines décisions et choix faites au sein du Parti ;

    3. Il a toujours accepté et à assumer toutes les missions du Parti avec dévouement et disponibilité ;

    4. Il a toujours fait preuve d’intégrité et défendu les principes et valeurs du Parti et de la démocratie ;

    5. Il a toujours respecté et appliqué les orientations et décisions du Parti, même celles avec lesquelles il n’était pas d’accord ;

    6. Il a été l’un des rares hommes politique au sein du Parti a désapprouvé ouvertement le choix du Parti a accompagné le régime d’ATT et l’histoire vous a donné raison ;

    7. Il est la personne la mieux indiquée pour garantir la refondation du Parti sur les valeurs et les idéaux qui ont prévalus lors de sa création ;

    8. Il est un homme d’expérience tant sur le plan politique que professionnelle ayant le respect et l’estime des citoyens maliens bien au delà même du Parti ;

    9. Il a été un ministre emblématique de notre Parti (père de la décentralisation au Mali), l’une des plus grandes réussites institutionnelle au Mali et en Afrique ;

    10. Sa valeur et ses compétences en Gouvernance et Décentralisation ont été reconnues sur le plan international (Lauréat du Prestigieux Prix Baudouin en 2004-2005) ;

    11. Il croit en la jeunesse et aux femmes pour l’avenir du Parti et propose un projet pour toute la jeunesse du Mali et les femmes (un nouveau contrat) ;

    12. Il a une vision claire et précise pour sortir la Mali de sa situation actuelle (son ouvrage « Reconstruire l’Afrique, vers une nouvelle gouvernance fondée sur les dynamiques locales») et dispose de tous les atouts pour cela;

    13. Il a un sens très élevé de la responsabilité, du respect du bien public, de la morale et d’éthique ;

    14. Ses prises de positions courageuses et clairvoyantes par rapport à l’orientation stratégique du Parti, suite à la défaite en 2002, font de lui le porte étendard idéal pour notre Parti aux yeux de la majorité des citoyens ;

    15. Il a toujours été un homme de conviction et ardent défenseur des principes démocratiques au sein du Parti et dans le fonctionnement des institutions du pays ;

    16. Il est tout à la fois très moderne (informatisation de son ministère dès 2001, page facebook, blog, internet) et enraciné dans nos traditions et valeurs ancestrales (honneur, respect de la parole, modestie, responsabilité, disponibilité, don de soit..) ;
    17. Il connaît parfaitement le Mali profond et a été en contact avec les réalités locales et les problèmes de développement à la base durant ces 20 dernières années;

    18. Il est de ceux qui pensent que les valeurs morales et éthiques doivent toujours prévaloir dans le choix des responsables et non le volume de leur portefeuille ou des considérations claniques ou familiales ;

    19. Il est le mieux indiquer pour assurer la transition des générations au sein du Parti en donnant la priorité aux jeunes et aux femmes, mais sur la base du mérite et non du clientélisme ;

    20. Il est le candidat le plus en même d’assurer la victoire au Parti et de fédérer autour de sa personne de nombreux alliés en dehors du Parti ;

    21. Il est le candidat le plus consensuel, après Dioncounda pour préserver l’unité et la cohésion du Parti gage de tout succès électoral comme l’histoire du parti nous l’a démontré ;
    22. Il a la confiance de Dioncounda, symbolisée par le choix porté sur personne pour occuper le poste stratégique de Secrétaire Générale de la Présidence de la République

Comments are closed.