Processus législatif durant la transition : Le NDI aux côtés du REFEP pour l’intégration du genre

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Après avoir appuyé le Réseau des femmes parlementaires (REFEP) dans la résolution de conflits, le National democratic institute (NDI) organise à l’intention des membres dudit réseau, avec l’appui financier de l’ambassade Royale du Danemark, un atelier national sur la prise en compte du genre dans le processus de transition en vue d’une pleine participation de la femme dans le processus démocratique à reconstruire.

Le presidium à l’ouverture des travaux

Cette rencontre qui s’est tenue du 19 au 20 décembre à l’Assemblée nationale avait pour objectif  de renforcer les capacités de l’institution parlementaire, en général, du réseau des femmes parlementaires en particulier.

Lors de cette rencontre, la présidente du Réseau des femmes parlementaires (REFED), Mme Ascofaré Oulématou Tamboura de dire que le Mali ne pouvait pas traverser cette étape difficile de son histoire sans que les femmes députés ne prennent l’initiative de réfléchir afin de proposer des solutions à la problématique de la protection des droits des femmes. « Quand les pays vont à la dérive, les femmes doivent être à l’avant-garde de tout combat permettant d’éviter le pire » a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le Directeur-résident du NDI au Mali, Dr. Badié Hima s’est réjoui de la tenue de cette rencontre stratégique sur l’intégration du genre dans le travail législatif, qui comme le dernier stratégique sur la résolution des conflits, vise à outiller le REFEP, et par delà, l’institution parlementaire, pour accompagner la transition et aider le Mali à trouver les solutions de sortie de crise.

En ce qui le concerne, le 2ème vice-président de l’Assemblée nationale, Assarid Ag Imbarcawane a indiqué que ce cadre d’échanges sera l’occasion d’informer et sensibiliser les députés sur les bénéfices de l’analyse axée sur le genre, aider le parlement à mieux intégrer le genre dans le processus de transition.

Des échanges, qui selon lui, permettront d’éclairer le débat sur les priorités publiques, les choix budgétaires et les moyens pour y parvenir afin de promouvoir une dynamique fédératrice engageant l’ensemble des forces vives du pays.

Bandiougou DIABATE

SOURCE:  du   21 déc 2012.