Projet de révision constitutionnelle : La sous-section RPM plus près des citoyens de Moribabougou

1
La sous-section RPM plus près des citoyens de Moribabougou
La sous-section RPM plus près des citoyens de Moribabougou

Dans le souci d’informer et sensibiliser les populations sur ce projet de révision constitutionnelle, le secrétaire général de la sous-section RPM de Moribabougou, Alassane Seydou Maiga, conseiller municipal, accompagné du secrétaire général adjoint du BPN, Dr Aly Kouriba et l’honorable Souleymane Soumana, député à l’Assemblée nationale. , ils ont animé le samedi 22 juillet au groupe scolaire de Moribabougou, une conférence-débat. C’était en présence de la présidente des femmes de la sous-section RPM Ramatou Dembélé, des nombreux sympathisants et militants du parti du tisserand.

C’est dans une atmosphère pleine de chaleur que les militants et militantes sont sortis massivement pour écouter les élus et responsables du parti afin d’avoir une bonne orientation sur le projet de révision constitutionnelle qui divise la nation.

Dans son exposé, le secrétaire général adjoint du Bureau politique du RPM, Dr Aly Kouriba, a fait savoir que de nos jours la constitution de 1992 nécessite une adaptation aux réalités du moment, cela impose la mise en œuvre de l’accord de paix issu du processus d’Alger  qui, à son avis , est un engagement international qui prime sur les accords nationaux : la cour des comptes, le sénat. Convaincu que la prise en compte de toutes ces modifications ont nécessité un travail de fourmi des techniciens en la matière, avec des écoutes citoyennes.

C’est pourquoi, le premier secrétaire général du bureau politique a invité les populations à voter massivement oui à plus de 70 % cette révision constitutionnelle qui à son humble avis va dans l’intérêt et la paix du pays.

La sous-section RPM plus près des citoyens de Moribabougou
La sous-section RPM plus près des citoyens de Moribabougou

L’honorable Souleymane Soumana, député à l’assemblée nationale, a abondé dans le même sens et souligné qu’une large concertation a été faite avec les forces vives de la nation y compris l’opposition.

Le secrétaire général de la sous-section du RPM, non moins conseiller aux affaires domaniales, Alassane Seydou Maiga, s’est dit convaincu que cette révision  de la constitution apportera la paix et la prospérité dans le nord du pays.

A la lumière des interventions, il est apparu que le déficit d’information et de communication autour de ce projet de révision constitutionnelle est la racine de tous les maux.

Diamoutene 

PARTAGER

1 commentaire

  1. 1 – Le 20 juillet 2017 à 17h 4 djihadistes sur deux motos terrorisent à coup de fusil et frappent des femmes, les chassent maisons par maisons et envoyent à l’hôpital même certaines enceintes lors d’une cérémonie de mariage, interdiction de radios à zéro mètre de Mopti!

    2 – Le 24 juillet 2017 le jeune Madou de Madou Ka Journal est atteint par balles sur la poitrine au volant de sa voiture en plein Bamako…

    3- Donc tenir le référendum est très simple: 50fcfa le prix du transport par pirogue pour aller à la rive gauche du fleuve Niger à Mopti…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here