Présentation des voeux du Parti Care : «L’éducation au Mali a besoin d’être remise à niveau…»

0
2





Dans le cadre de son programme de concertation et de conversation avec les Maliens, le siège de la Convergence Africaine pour le Renouveau (CARE) a servi de cadre le Samedi 14 janvier 2012, à un échange entre le Directoire et la presse nationale et internationale autour d’un déjeuner de presse, afin de présenter ses voeux pour la nouvelle année et de présenter les grands axes de son projet de société. Les défis de la santé, l’éducation, l’emploi et l’Agriculture ont été passés au peigne fin. Ce déjeuner de presse était animé par le 1er vice-président du CARE, Daouda Ali Gatta, Bréhima Traoré, Secrétaire Général du parti et de Gaoussou Bathily, secrétaire administratif du parti CARE.


La Convergence Africaine pour le Renouveau (CARE) est un jeune parti politique créé il y a de cela deux ans. Son objectif est d’explorer ensemble de nouvelles avenues pour une économie solidaire et démocratique, réinventer une économie qui sera au service de la société. Selon le premier vice président du Care qui a présidé la rencontre à la place du président Cheick Boukader Traoré, empêché pour des raisons sociales, «nous entendons à répondre à ces défis en proposant à nos compatriotes un projet de société pour des lendemains meilleurs appellé “Mali Sambalano“ (agenda pour le Renouveau). Mali Sambalano est une semence extraordinaire que nous comptons semer très prochainement. Il germera rapidement et sa gratifiante récolte transformera notre société pour toujours, en s’orientant vers un vrai développement durable».

 

La CARE se veut un artisan du développement économique et social

A l’heure de la globalisation, le directoire du parti CARE promet, s’il est élu de s’investir massivement dans les soins de santé, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Des efforts doivent être menés afin d’accroître l’accès des populations à des soins de santé fiables, en instituant une réforme de la santé, pour établir un droit à la santé, par amendement de la Constitution. Ainsi, la démocratisation des soins de santé, se définira comme l’application des normes et procédés démocratiques aux personnes démunies ; des droits et obligations que confère la qualité de citoyen.

La CARE juge qu’il est nécessaire de repenser les politiques d’éducation pour rendre l’école plus performante, accessible aux masses et aux populations démunies (en privilégiant le centre de formation professionnelle). «L’école doit être centrée sur le renforcement des capacités. C’est pourquoi l’éducation au Mali a besoin d’être remise à niveau afin de donner impulsion au développement du pays».

 

Politique d’emploi cohérente et viable

«Il est le levier majeur de toute politique et stratégie de lutte contre la pauvreté. Nous avons donc décidé de faire de cette lutte, la pierre angulaire de notre politique de développement. En effet, nous avons adopté un plan d’action ambitieux dans la lutte contre la pauvreté. L’objet principal de notre engagement est le développement humain. Et le moyen employé pour cet engagement est le renforcement des capacités». 

Le projet de société CARE repose sur la mise en place d’un programme de promotion de la mécanisation agricole dans le cadre des objectifs stratégiques de développement : à savoir, faire du Mali le Grenier de la sous Région.

Dans cette rubrique «projet de société», d’autres points sont également traités comme : «politique et programme d’insertion des nationaux à l’Etranger» ; «Hub (1) de la culture» ; «Armée professionnelle et forces de Sécurités Modernes» ; «politique extérieure moderne et pertinente» ; «modernisation des systèmes de finances publiques»…..

Pour le secrétaire général, «avant d’aller aux élections il faudra avoir son projet de société. Et ce projet s’évalue à des milliards de francs CFA». Et aux temps opportuns, il tissera des relations fluctueux avec les partis amis qui auront les mêmes visions qu’eux.

Rendez-vous est donné pour le 28 Janvier 2012 pour choisir qui représentera le Parti CARE aux futures échéances électorales d’Avril 2012. Ce sera au Centre International de Cconférence CICB

(1)                 : le mot hub est un terme informatique, usité par le monde des communications et voulant dire plate-forme aéroportuaire de correspondance permettant aux compagnies aériennes de concentrer leurs avions en un point unique. Définition donnée par Le Petit Larousse édition 2011.

Alpha C Sow

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.