Présidence de la CENI : Me Elias Touré, un candidat potentiel

Commentaires fermés [-] Texte [+] Email Imprimer

Désigné par l’Ordre des Avocats du Mali pour être son porte-étendard à la présidence de la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) comme certains collègues récemment ont réussi avec brio cette noble mission, Me Elias Touré, loin de toute démagogie, avec son parcours remplie les conditions d’un Président de la CENI devant superviser l’élection présidentielle de 2012 prochain. Et pour cause !

Un zoom sur ce avocat émérite, Me Elias Touré, contribuera à éclairer la lanterne de ses camarades du nouveau bureau qui sera bientôt mis en place de découvrir son expérience en matière de gestion des élections. Surtout présidentielle. Entre autres éléments que nous tenons à révéler ici, c’est sa présence en 2008 à la Francophonie au nom du Chef de l’Etat où l’ex Président du Sénégal patron de cette institution a bien apprécié cet avocat en ces termes : « éminent juriste, discret et ouvert ». Courant la même année au Bénin, lors des tiraillements autour des municipales entre gouvernement de Yayi Bony, Président sortant et candidat à sa propre succession, les services de Me Elias Touré, ont été sollicité puisque se trouvant dans une équipe que la francophonie a envoyé à Cotonou. Aussi, en 2009, la présidentielle du 18 juillet après le coup d’état du Général Abdel Aziz, l’institution dirigée par Abdou Diouf a fait appel à notre compatriote  qui a renforcé l’équipe pour s’impliquer afin d’éviter le clash. Il faut ajouter que cet éminent avocat est un compagnon de longue date du Général Siaka Sangaré, qui selon nos informations, ne tarie pas d’éloges sur Me Elias Touré pour ses qualités exceptionnelles et son expérience à mettre au service de notre pays au cas où ses camarades le désignent comme Président de la CENI. Expert avéré en matière d’élection, l’élection présidentielle Guinéenne qui a vu Alpha Condé élu, Me Elias Touré faisait partie des spécialistes de la CEDEAO qui ont apporté leur touche au succès de la démocratie en Guinée. La touche d’Elias n’est pas passée inaperçue, à croire nos sources Guinéennes. En tout cas, les missionnaires de l’ONU, de l’Union Africaine et de la CEDEAO à la quelle appartenait Elias, ont découvert un stratège qui a apporté son plus pour décanter la situation en Guinée. Idem au Togo, au Ghana et au Niger où l’homme a laissé bonne impression. Il faut dire que ce vice président de la CENI en 2007, présentement porte-étendard de la société civile peut vraiment apporter un plus dans la supervision des élections en 2012 s’il est élu Président de la CENI.

Mais il reste à Me Elias Touré de convaincre les autres prétendants à l’image M ; Abdoulaye  Koïta, de l’URD, M. Moussa Amion Guindo(ADEMA PASJ), administrateur de son état ; Me Malick Ibrahim, ancien élève de Me Elias Touré, représentant du PDES ainsi que Me Moctar Mariko, non moins Président de l’AMDH ; Me Oumar Cissé (RPM) ; M. Dioncounda Samabaly ( PIDS) ; M. Oumar Théra (CNID), M. Nantié Bougoudogo de l’UDD, Issaga Kampo du MPR, M. Ibrahim Sissoko de la CODEM et Mme Oumou Touré de la CAFO, de sa bonne foi à servir le Mali en apportant sans faille son expérience pour réussir une présidentielle historique de part sa bonne organisation.

Enfin, disons le franchement, qu’au regard de l’importance du match à venir en 2012, la CENI a besoin d’un Président et d’une équipe expérimentée et dévouée. Et Me Elias Touré a les armes pour relever le défi grâce à son expérience rarissime. Quoi qu’on dise et qu’on ne veuille pas le reconnaître.

 

Bokari Dicko


SOURCE:  du   1 août 2011.