Présidenielle de 2012 : Malamine Koné soutiendrait Poulo et non Soumaïla Cissé

0
0

 

Contrairement aux rumeurs, Malamine Koné, le PDG de Airness, n’a pas encore arrêté son choix sur l’un des prétendants à la présidentielle de l’année prochaine. Cependant, selon des sources proches de son entourage, il devrait accorder son soutien à un candidat jeune qui pourrait être celui des Partis Unis pour la République, Housséini Amion Guindo.

Le PDG de la marque Airness, Malamine Koné, fait l’objet depuis plusieurs années de toutes les sollicitions de la part des candidats à la présidentielle de 2012. De 2007 à nos jours, il a reçu dans son luxueux bureau de Paris  presque tous les prétendants à la succession du président Amadou Toumani. L’ex-berger de Nièna n’a fait qu’écouter attentivement chacun de ses  visiteurs venus solliciter son soutien. Mais, certains se sont vite mis à fabriquer des rumeurs de soutien de l’enfant de Nièna. Un de nos confrères a même écrit que Mala a déjà porté son choix sur Soumaïla Cissé.

Des allégations qui sont très loin de la réalité, dénoncent les proches du patron d’Airness. Après avoir refusé d’être lui-même candidat, comme cela avait été aussi annoncé, « Malamine Koné a décidé d’inscrire son choix dans l’avenir, l’avenir du Mali  incarné, selon lui, par la nouvelle génération ». C’est dire que lui aussi souhaite ardemment que le tournant générationnel, tant prôné, se réalise en 2012 avec un jeune à la tête du pays. C’est pourquoi, il a décidé de porter son choix sur l’un des jeunes candidats de la compétition présidentielle d’avril prochain.

Pour le moment, le nom de son choix n’est pas encore rendu public, mais beaucoup d’observateurs de la scène politique pensent que ce choix pourrait être l’honorable Housséini Amion Guindo, le candidat des Partis unis pour la République (PUR).

Ce choix, selon certains observateurs avertis et les partisans de l’honorable Guindo, peut s’expliquer par la montée fulgurante du président de la Codem devenu en quelques années l’une des têtes d’affiche de la scène politique, sa proximité avec les populations locales et son projet de société, prônant un homme nouveau pour un Mali nouveau.

Reste à Malamine Koné à rendre public son soutien qui peut être décisif tout au moins dans la région de Sikasso.

 

Abdoulaye Diakité 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.