Présidentielle 2012 : De la nuit Adema à la conférence régionale à Banamba

0
0

Le parti de l’abeille, l’Adema-Pasj, a été très actif le weekend dernier. Du forum des femmes le vendredi 27 janvier 2012 à la conférence régionale à Banamba le samedi, en passant par la nuit Adema à l’hôtel Laïco de l’Amitié, le parti a confirmé qu’il n’est pas une machine électorale grippée, mais une force qui se signale.

Les bonnes nuits s’annoncent dès le soir. Le forum des femmes de l’Adéma tenu le vendredi après midi a été annonciateur de la nuit Adema. Ce vendredi soir, la fête était à son comble et tous les responsables du parti avaient effectué le déplacement. Ce rendez-vous était celui de l’Adema : à l’initiative des jeunes du parti, la direction de l’Adema, les femmes et tous les cadres se sont appropriés la nuit Adema. Raison pour laquelle, les ministres Adema, les députés, des élus nationaux, des maires dont celui du district de Bamako, Adama Sangaré et de nombreux inconditionnels du parti, tous ont contribué et se sont engagés à faire triompher le candidat de l’Adema, le Pr Dioncounda Traoré dans leurs localités respectives.

Nous sommes à mesure de dire aujourd’hui qu’à l’occasion de cette nuit le parti a récolté 200 millions de Fcfa. Le nombre de tables a dépassé les 150 initialement prévues, dont l’unité était à un millions de Fcfa. En plus, il y a eu des souscriptions volontaires. Les gadgets et objets symboliques aux couleurs ou à l’emblème de l’Adema ont été vendus comme des petits pains. Ce qui a permis d’atteindre ce montant au cours de la nuit Adema.

Cette nuit Adema à Laïco l’Amitié n’a pas fermé la cagnotte des contributions. Le lendemain, samedi le 28 janvier, la section Adema Pasj de Banamba a contribué pour le paiement de la caution du candidat Dioncounda Traoré pour 5 millions de FCFA.

En effet, à Banamba, le parti Africain pour la solidarité et la justice a tenu sa conférence régionale au stade municipal de cette ville, qui était placée sous la présidence du Pr Dioncounda Traoré, candidat consensuel de l’Adema Pasj et non moins président de l’Assemblée Nationale. C’était en présence de nombreux militants et sympathisants du parti venus de Bamako et des différents coins de la région de Koulikoro pour la circonstance.

Iba N’Diaye, directeur de campagne,  Mme Conté Fatoumata Doumbia, présidente du mouvement des femmes, Me Kassoum Tapo, porte parole et de nombreux responsables avaient effectué le déplacement. Le stade municipal était aux couleurs de l’Adema Pasj (rouge/blanc).

Après Fadialla Dembélé, secrétaire général de la section de Banamba qui a annoncé la contribution pour 5 million de Fcfa, Mme Traoré Oumou Soumaré, représentante du mouvement des femmes, a souligné que cette mobilisation témoigne d’un soutien indéfectible au candidat Dioncounda Traoré. Elle a invité les femmes à rester mobilisées jusqu’au vote. Même discours pour Mamary Diarra, représentant du mouvement des jeunes. L’occasion était bonne et a été mise à profit pour enterrer la hache de guerre entre le député Hamadaou Sylla du Pdes et l’opérateur économique Sy Savané de l’Adema.

Le Pr Dioncounda Traoré, candidat de l’Adema Pasj, a signifié sa gratitude car « cette mobilisation démontre l’entente, la solidarité et l’union au sein de l’Adema. Il n’y’a aucun doute, nous allons gagner l’élection présidentielle de 2012 ». Il a véritablement salué les femmes et les jeunes car sans la femme aucune chose de potable n’est réalisable et la jeunesse constitue la force motrice d’un parti. « Nous avons soutenu le président ATT en 2007 avec dignité mais cette année l’Adema a choisi son propre candidat à la présidentielle de 2012 », a-t-il martelé.

Selon Dioncounda, les Maliens croient à l’Adema depuis 1992 car le parti a fait des projets de développement remarquables au Mali, tandis que d’autres se promènent à l’intérieur du pays sans aucun programme de développement. Il a signalé que l’Adema a le soutien de plus de 20 partis politiques. Le candidat a souhaité la paix dans le nord-Mali et sur l’ensemble du territoire malien. Si l’Adema gagne, nous allons tous voir les vrais visages du Mali, a conclu le Pr Dioncounda Traoré. Le candidat a tenu son discours en langues bambara et soninké. La conférence fut agrémentée par l’artiste Naïni Diabaté, la confrérie des chasseurs et d’autres artistes de la place.

Aguibou Sogodogo envoyé spécial B. Daou

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.