Présidentielle 2012 : Les femmes Adéma de Niafunké apportent un soutien financier à Dioncounda Traoré

0
0

Le 15 décembre 2011, s’est tenue dans la salle de réunion du Campement de Niafunké,  la deuxième conférence annuelle de section de l’Adéma/PASJ. En marge des travaux, le mouvement des femmes Adéma de Niafunké ont décidé de mettre une contribution de cinq cent mille francs dans la cagnotte de leur candidat à la présidentielle de 2012, l’honorable Dioncounda Traoré.

En marge de la conférence de section, la section des femmes de l’Adéma a également tenu sa conférence ordinaire à l’issue de laquelle, elle a décidé d’apporter au candidat une contribution de 500 000 FCFA. Aussi, a-t-elle adressé une motion de soutien au candidat et à la direction nationale de l’Adéma/PASJ en ces termes : « Nous, les femmes de la Section du Mouvement des Femmes Adéma/PASJ de Niafounké, nous réjouissons du choix  porté sur vous comme Candidat du Parti aux élections présidentielles de 2012. Nous vous assurons de notre engagement sans faille à vos côtés, pour la victoire dès le premier tour lors des prochaines échéances électorales d’avril 2012. Par la même occasion, nous vous faisons parvenir notre symbolique contribution de Cinq Cent Mille francs CFA (500 000F). Vive l’Adéma. En avant pour  une victoire certaine  aux élections présidentielles en 2012 ».

Cette seconde conférence annuelle de la section de Niafunké avait pour ordre du jour : compte rendu des activités des sous-sections et mouvements affiliés ; informations sur la stratégie électorale du parti et les divers. Les participants étaient de 5 délégués par sous-section ; les conseillers communaux qui ont rejoint le parti depuis les élections de 2009; les représentants de la section au niveau de la direction nationale du parti (C.E,  mouvement des femmes, mouvement des jeunes).

L’ouverture des travaux a enregistré la présence des partis amis. Les allocutions ont commencé avec le mot de bienvenue du secrétaire administratif de la section M. Abdourhamane Maiga. S’en ont suivi les messages des partis amis, puis le discours  d’ouverture du secrétaire général de la section M. Mamadou Diallo, à l’issue duquel une suspension de séance à été observée.

A la reprise, il y a eu des exposés – débats. Ensuite les sous-sections et les mouvements sont tour à tour intervenus pour faire le point en ce qui concerne la vie du parti dans leurs circonscriptions.
À l’issue des interventions, la situation des élus communaux dans le cercle se présente comme suit: Banikané : Adéma  7 ; URD  9 ; PDES 1. Dianké: Adéma 4 ; URD 3
MPR. 4. Fittouga : Adéma 8; URD   9. Koumaira : Adéma 6; URD 5. Léré: Adéma 6; URD 5; RPM 3; Indépendants 3. Ngorkou: Adéma 7; URD 7; RPM 3. Soboundou: Adéma  7; URD 13; PDES 3. Soumpi : Adéma  10 ; URD  6 ; PDES  1
Ce qui donne des totaux suivants pour tout le cercle : Adema 55 ; URD 57 ; RPM  06 ; PDES 05 ; MPR 04 ; Indépendants 3. Soit un total de 130 conseillers communaux.
Il faut noter que dans ce cercle, tous les partis en dehors de l’URD, sont des alliés de l’Adéma. C’est ainsi qu’ils ont pu constituer le bureau de la CENI sans l’URD dans deux communes et au niveau de la  CEL.
La conférence a aussi permis de constater que le positionnement du parti s’est considérablement amélioré depuis les élections de 2009 et qu’au total 13 conseillers communaux ont rejoint le parti. « Chaque militant et militante doit se considérer comme candidat car celui qui gagne les présidentielles est pratiquement sur de gagner les législatives et les communales de 2014. Nous devons nous investir pour des élections apaisées, transparentes et crédibles. Pour cela, il est indispensable de mobiliser les militants et de veiller à la sécurisation du vote. Il faut éviter  de dormir sur ses lauriers », étaient les mots d’ordre de cette conférence.

 

A.D



NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.