Présidentielle 2012 : Madani Tall balise le terrain à Abidjan

0
0





Le président du parti pour l’Avenir et développement du Mali (ADM), Madani Amadou Tall, a effectué, la semaine dernière, une visite dans la capitale ivoirienne. Il était parti mobiliser et rassembler ses troupes d’ici la présidentielle du 29 avril prochain, afin de leur expliquer la stratégie de son parti et de les mettre en jambe pour les élections à venir.

Pendant la consultation présidentielle du 29 avril 2012, l’ADM et son Président comptent ratisser large. Pour ce faire, ils ne négligent aucune stratégie. Madani Amadou Tall est en train de multiplier les sorties publiques et des rencontres plus secrètes pour mobiliser un grand nombre d’électeurs pour sa cause. C’est dans cette optique qu’il s’était rendu dans la capitale du pays des éléphants pour rencontrer les électeurs maliens inscrits sur la liste électorale en Côte d’Ivoire. 

Il n’est pas encore officiellement candidat. Mais, comme on le dit, «qui veut voyager loin ménage sa monture». C’est pour cette raison que Madani Amadou Tall est parti à la rencontre des quelques 700 000 électeurs maliens inscrits dans le pays de Didier Drogba. Au cours d’une rencontre avec la presse, samedi dernier à Abidjan, le Conseiller spécial du président Amadou Toumani Touré, chargé des affaires économiques, a déclaré être venu préparer le terrain pour sa prochaine candidature. En fait, selon des informations reçues auprès de son entourage, c’est en février prochain que Madani Amadou Tall sera officiellement investi par son parti, Avenir et Développement du Mali, pour briguer la magistrature suprême de notre pays.

Au cours de son séjour dans la capitale ivoirienne, il a rencontré points focaux pour qu’ils soient bien imprégnés de la stratégie de l’ADM. Joint au téléphone, Madani Tall s’est exprimé. «Il était important pour nous de venir à Abidjan peaufiner notre stratégie de victoire avec nos hommes qui travaillent sur le terrain. Après la bonne stratégie de pénétration dans les milieux ruraux, avec nos 400 élus municipaux, nous pensons que nous avons toutes les chances d’être élu lors des élections à venir», assure-t-il. Le président de l’ADM pense être parmi les candidats de poids de la prochaine élection présidentielle. Il estime que le peuple malien, qui a soif de changement, saura confier son destin à un Président qui sait comment créer des emplois, des infrastructures routières, sanitaires, éducatives…

«Un économiste est mieux placé pour faire face aux enjeux du 21ème siècle, parce qu’il sait comment lever les fonds pour réaliser les projets qui contribueront au bien-être de la population», explique Madani Tall. Il a surtout rappelé avec fierté que, lors des élections législatives de 2007 dans le cercle de Kati, l’ADM s’était classé 3ème, juste des grosses pointures de la scène politique malienne, les partis les plus solidement implantés du pays, le groupement ADEMA/PASJ – URD et le groupement de partis RPM – CNID/FYT, avec moins de 1 000 voix d’écart. Madani Amadou Tall a créé et préside Avenir et Développement du Mali (ADM) depuis le 19 décembre 2010, à partir de l’association du même nom, qu’il avait lancée en 2007. Economiste et banquier d’affaires pendant 8 ans à New York, il a dirigé la campagne électorale pour l’élection d’ATT en 2002 aux Etats-Unis.

Youssouf Diallo

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.