Présidentielle 2012 : Me Tall investi le 15 janvier à Bamako

0
1





Précédemment annoncée pour le 10 décembre dernier à Ségou, l’investiture du candidat du parti CNID Faso Yiriwa Ton, aura  finalement lieu le 15 janvier à Bamako. Il s’agira de la 3e participation du parti de Me Mountaga Tall à l’élection présidentielle après celle de 1992 et 2002.

Pour la 3e fois, le président du Congrès national d’initiative démocratique (CNID Faso Yiriwa Ton) ira à la conquête du fauteuil présidentiel. Après les tentatives  de 1992 et 2002, Me Mountaga Tall et sa troupe estiment que 2012 sera la bonne. Un optimisme partagé par  le président du CNID dans son discours d’ouverture des assises du 5e congrès de son parti en indiquant à ses militants en langue Bamanan que « l’heure est arrivée d’accéder à la colline de Koulouba ». C’est dire que 2012 s’annonce comme un tournant décisif pour ce célèbre avocat. Son investiture est à cet effet prévue pour le 15 janvier 2012 au stade Modibo Keïta de Bamako  au lieu de Ségou comme initialement annoncé.

Pas d’alliance pour l’instant

Cette investiture avait été annoncée pour le 10 décembre dernier, mais le décès de la mère du candidat a imposé un report. Les militants du parti du Soleil veulent en finir avec l’intronisation de leur porte -étendard pour  se donner le temps de nouer des alliances électorales. Me Tall que nous avons pu  joindre hier depuis Dakar où il participe à l’investiture du candidat du PDS du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, nous a d’ailleurs expliqué que « le CNID n’a pas encore conçu une alliance bien que le parti ait eu des entrevues avec certaines composantes de la classe politique ».

Le CNID fait comme l’ADM (Avenir et développement du Mali) de Madani Amadou Tall. Ce parti qui participera aussi à la compétition présidentielle, ne s’est jusqu’ici pas inscrit dans une logique d’’alliance. Son président et candidat, Madani Amadou Tall, prévient  qu’ « il n’est pas question pour l’ADM de s’inscrire dans une alliance avant le 1er tour de la présidentielle ». Selon lui, « un parti est sensé incarner un projet de société qu’il propose au peuple et qui est différent de celui des autres. A partir de cet instant,  vaut mieux se fondre dans cette formation politique si vous estimez qu’il porte un projet similaire au vôtre ».

Abdoulaye Diakité

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.