Présidentielle 2012 : Mme Sidibé Astou Thiam déblaye le terrain pour son mari

0
3





En vue de soutenir son époux, Modibo Sidibé, dans la course à la présidence de la République, Mme Astou Thiam Sidibé a décidé elle aussi d’investir le terrain. C’est pourquoi, elle a rendu une visite de courtoisie aux femmes de l’Hippodrome. Accompagnée d’une forte délégation, elle a été accueillie à cette occasion par les femmes de l’Hippodrome et des 12 quartiers de la Commune II du district de Bamako. C’était le samedi 24 décembre dernier, devant le siège de la permanence de Djelenya, siège de la coordination des clubs et associations de l’ex Premier ministre, Modibo Sidibé, en Commune II.

Elle a procédé d’emblée dès son arrivée aux environ de 11 heures à la visite du siège de la permanence en présence de plusieurs membres de l’association Djelena, qui sont entre autres Modibo Kane, Barou Diallo, Djita Dem, Mohamed Sidibé, Karim Traoré…

Dans son allocution, Barou Diallo, président de Djelenya, a  salué la présence massive des femmes de la commune II. Quant à Djita Dem, coordinatrice du bureau de la Commune II, elle a remercié les hommes grâce à qui les femmes des 12 quartiers de la Commune II ont pu effectuer le déplacement. S’agissant de Mme Maiga Safiatou de Missira, elle a profité de l’occasion pour soumettre des doléances à leur hôte du jour, Mme Astou Tiam Sidibé. Parmi ces préoccupations, elle a parlé du  problème du chômage de leurs enfants, la situation des femmes qui sont dans une nécessité de création de plan d’action afin de leur permettre de subvenir à leurs besoins, etc.

Karim Traoré, un facilitateur de la coordination de la commune II, a affirmé que « toute les associations et clubs de soutien de la commune II, travaillent pour un seul et unique objectif, celui de la victoire de Modibo Sidibé aux présidentielles de 2012.

Au retour, Astou Thiam Sidibé  a salué les femmes des 12 quartiers de la commune II avec un sentiment de satisfaction manifesté par la présence massive des femmes. Elle a appelé les femmes à travailler avec plus de sérénité, d’honnêteté pour aller ensemble de l’avant. L’épouse de Modibo Sidibé s’est réjouie de la mise en place des coordinations et a reconnu la bataille de la présidence n’est pas chose facile. Avant de laisser entendre que « le pouvoir appartient à Dieu et c’est Dieu qui décide de confier à qui il veut ». Mme Sidibé a rappelé que le porte en porte doit continuer sans distinctions de domiciles ni de quartiers afin de d’obtenir des résultats satisfaisants.

Tangara Yacouba

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.