Présidentielle d’avril prochain : Cheick Boukadry Traoré sera investi le 28 janvier prochain

0
0





C’est ce qui ressort du point de presse qu’a donné la Convention Africaine pour le Renouveau (la CARE Afriki lakuraya ou le renouveau de l’Afrique).

 

Ce point de presse animé par son vice président, M Daouda Aly Gatta et son Secrétaire Général, Brehima Traoré et de son secrétaire à la communication Gaoussou Bathily au siège même du parti dans la matinée du 14 janvier.  Saisissant d’abord l’occasion de formuler les vœux du parti à l’endroit de la communauté de la presse au Mali et à tous les maliens, le vice président a présenté le projet de société de la CARE en quatre grands axes afin d’avoir  un programme cohérent afin de relever le défi. « Après cinquante ans, dira t-il, « notre pays reste toujours confronté à d’énormes problèmes dont l’emploi, la santé, l’éducation et le projet agricole ».

 

Parlant de l’emploi, la CARE pense que l’emploi est le levier majeur de toute politique et stratégie de lutte contre la pauvreté. Donc, il ya lieu selon le vice président : « d’en faire la pierre angulaire de la politique de lutte contre la pauvreté ». L’autosuffisance alimentaire est aussi le cheval de bataille dans un projet intitulé NIELE, grenier de la sous région. Ce projet s’inspire selon ses initiateurs des valeurs d’une femme légendaire paysanne malienne  qui s’est fait remarqué par son courage et son dévouement.

 

Le projet de société de la CARE s’articulant autour de 15 axes et qui porte chacun le nom d’une figure historique ou vivante qui s’est remarqué dans un domaine ou un autre, se veut un projet novateur en relation directe avec nos valeurs.  Pour la mise en valeur ou en application, la CARE préconise la concertation et la conversation avec toutes les sensibilités du pays.

Quant aux alliances ou pour toute forme de fusion, le parti du Mali SANBALANO laisse ses portes ouvertes à tous ceux qui s’inscrivent dans leur logique. Le voile est donc levé sur le rapport entre la CARE et le MPR  de Choguel kokala Maiga ainsi que  le RPDM de Cheickh Modibo Diarra.

 Et l’occasion n’en fut pas moindre pour annoncer déjà la position de la CARE aux élections présidentielles. « La CARE sera présente à toutes échéance électorales », a déclaré le secrétaire général, M. Bréhima Traoré. Pour ce qui est de la présidentielle du 29 avril prochain, le candidat du parti de la concertation et de la conversation sera investi le 28 janvier prochain dans les locaux du CICB. Ce n’est autre que Cheick Boukadry Traoré. D’ici là, le parti continue la sensibilisation autour de son projet de société tant à l’intérieur comme à l’extérieur. 

Benjamin SANGALA

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.