Présidentielle de 2012 au Mali : Les grands s’affichent

0
1

L’année 2012 est une année d’élection dans beaucoup de nos continents, en Afrique particulièrement au Mali. Est-ce que les grands partis sortiront victorieux cette année.

Dans quelques semaines les Maliens connaitront leur 3ème président démocratiquement élu. Contrairement aux présidentielles passées dont les présidents sortants choisissaient  leurs dauphins ; cette année sera très différente. Par ce que le président sortant Amadou Toumani Touré dans un de ces discours a dit clairement qu’il n’a pas de dauphin, ce qui montre sa neutralité. Est-ce qu’il tiendra cette idée jusqu’au bout. En attendent cette réponse, son propos amène les Maliens à choisir librement leur candidat. Aujourd’hui notre pays compte plus de 100 partis ; ce que nous  voyons cette pléthore de partis ne reflétera pas sur l’élection présidentielle de cette année. Par ce que à l’heure où nous publions cet article la plus part de ces partis se sont alignés derrière les grandes formations et les nouvelles forces montantes de  la scène politique (ADEMA, URD, RPM, CNID Faso yiriwaton, CNAS Faso Hèrè, YELEMA, PDES, et Modibo Sidibé). La nouveauté de cette année est que, tous les partis politiques ont décidé à ce qu’un candidat indépendant ne soit plus élu. A travers ce propos le nouveau président sortira certainement d’une formation politique, mais pas n’importe laquelle. Parmi les candidats déjà investis et ceux qui préparent leurs investitures. Le nouveau président sera certainement issu  d’une de ces colorations (ADEMA de Dioncounda Traoré, URD de Soumaila Cissé, RPM de Ibrahim Boubacar Keita), sauf un revers de situations de dernière minute ce qui plongera notre pays dans les crises. Parmi ces hommes, qui succédera Amadou Toumani Touré ?

Dioncounda Traoré de (l’ADEMA Pasj) investi le 30 juillet 2011:

Né le 23 février 1942 à Kati. Est professeur de Mathématique. La vie de se professeur qui préside l’assemblée Nationale a été fortement marqué par les activités politiques et syndicales. Entre 1990-1991, il a été vice président chargé de la presse et de la formation de l’alliance pour la démocratie (ADMA). Après Mars 1991, il devient deuxième vice président du parti ADEMA Pasj et en septembre 1994 il assure le poste de premier vice président du parti des abeilles. En effet il a la commande du parti ADEMA Pasj depuis 2001. Sa vie syndicale a été aussi riche que sa carrière administrative. En 1980, il a été arrêté pour activité syndicale, déportée dans le Nord du Mali et suspendu de ses fonctions jusqu’en 1982. Entre 1992-1997, il fut respectivement Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de la Modernisation de l’Administration, deux fois  Ministre d’Etat, Ministre de la Défende, Ministre des Affaires Etrangère, des Maliens de l’Extérieurs et de l’Intégration Africaine. Le Pr Dioncounda Traoré est titulaire de trois DEA (en Analyse Numérique, en Algèbre, et Analyse Fonctionnel et Topologie Algébrique). Il a fait une thèse de Doctorat de spécialité en Mathématique. Dioncounda Traoré  a aussi une formation Militaire en Parachutisme. Elu deux fois député dans la circonscription électorale de Nara, il serait a sa première expérience en 2012. 

Ibrahim Boubacar Keita (RPM) investit le 14 Janvier 2012 :

Né le 29 Janvier 1945 à Koutiala, IBK a fréquenté le lycée Janson de Sailly à Paris avant d’atterrir au lycée Terrasson de Fougères (actuel Askia Mohamed). Pour ses études supérieures, il séjourne successivement à la faculté des lettres de l’Université de Dakar, à la Faculté des lettres de  Paris  Sorbonne et à l’Institut d’Histoire des relations internationale contemporaines (IHRIC). Il obtient une maitrise d’histoire et de sciences politiques et un DEA en politique internationale et en relation internationale. Chargé de recherches au Cnrs de Paris, il enseigne les systèmes politiques du tiers-monde à Paris Tolbiac. De son retour au bercail, il est conseiller technique principal du Fond Européen de développement. Par la suite, il est Directeur d’Antenne de l’ONG ˝Terre des Hommes France ˝ qui couvre en plus du Mali, le Niger et le Burkina-Faso. Militant actif du mouvement démocratique, IBK est conseillé à la présidence, ambassadeur du Mali en Cote d’Ivoire, au Gabon, au Niger et au Burkina avec résidence à Abidjan, puis ministre des Affaires Etrangère, des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine. Le 04 février 1994, IBK succède à Me Abdoulaye Sékou Sow à  la primature. Il prend alors la direction du parti au pouvoir, l’ADEMA qu’il quitte en 2001 pour fonder le Rassemblement pour le Mali (RPM).  Candidat à l’élection présidentielle de 2002, il a été classé 3ème avec 20,50% des suffrages. La même année, il est élu député avant de devenir le président de l’Assemblée Nationale. En 2007 candidat tout en terminant 2ème,  réélu député à la même année. Candidat en 2012, peut être pour la bonne et dernière fois.

Soumaila Cissé (URD) investi le 18 septembre 2011 :

Né le 20 Décembre 1949 à Tombouctou, il est ingénieur de formation. Soumi est ancien président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Il a été secrétaire général de la présidence avant d’être Ministre. Ministre des Finance et du Commerce pendant 6 ans. En 2000, super Ministre de l’Equipement, de l’Aménagement du Territoire, de l’Environnement et de l’Urbanisme. En 2001, désigné candidat de l’ADEMA à l’élection présidentielle de 2002. Il se classe 2ème lors de cette élection. En 2003, soumi crée  sa propre formation politique : Union pour la République et la  démocratie (Urd). Cette année sera sa 2ème fois.

                                                                                  Boubacar Diam Wagué

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.