Présidentielle de 2012 : Boidié, Kamba et Somo se mobilisent pour Soumana Sako

0
1

 

Accompagné d’une forte délégation de son parti, le porte-étendard de la CNAS-FH à la présidentielle a effectué, le 25 décembre dernier, une tournée dans les communes de Boidié, Kamba et Somo, dans le cercle de Baraoueli. Dans toutes ces localités, l’ancien Premier ministre de la Transition a reçu un accueil populaire digne d’un prétendant sérieux à la succession de ATT.

Le rouleau compresseur de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso Hèrè est plus que jamais en marche pour la présidentielle de 2012. Après la commune de Nyamina, Soumana Sako, perçu par ses partisans comme étant le candidat du peuple, était en tournée dans le cercle de Baraoueli. Le 25 décembre dernier, il s’est successivement rendu dans les communes de Boidié, Kamba et Somo, à l’invitation de ses militants.

Sur le chemin, plusieurs centaines de militants acquis à sa cause s’étaient amassés le long du passage de la délégation de la CNAS-FH à Baraoueli. Au cours de l’escale qu’il a effectué dans cette ville, Soumana Sako a exprimé toute sa joie face à la mobilisation, avant d’exhorter ses militants à continuer sur cette lancée jusqu’à la victoire finale. Si la mobilisation était déjà au rendez-vous à Baraoueli, elle n’était pas moins importante à Boidié. Dans ce gros village du «Do dougou», le candidat investi de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso Hèrè a rendu visite aux notables et chefs religieux, avant de continuer sur la commune de Kamba, où l’attendaient les maires de la ville et de la commune voisine de Somo et les populations venues très nombreuses.

A Kamba, où est né Cheickna Hamalla Haïdara, le père du Chérif de Nioro, Zou a animé un meeting populaire, au cours duquel il a salué les efforts déjà entrepris dans le sens du développement par les différents régimes qui se sont succédé. Il a aussi mis l’accent sur les grandes priorités de l’heure. Ces priorités ont pour noms  désenclavement, accès à l’eau, à l’électricité et aux soins de santé, chômage des jeunes, insécurité et question de l’école, entre autres. Mais le fait marquant de cette visite de Kamba a, sans doute, été le payement de 600 000 FCFA de cotisation à la ville pour un projet d’adduction d’eau par le Dr Soumana Sako.

La dernière étape de cette tournée a conduit la délégation de la CNAS-FH à N’Garna, le village du célèbre marabout Cheick Abba Diallo. Dans la nuit, lors de l’arrivée de la délégation dans cette localité, les populations ont bravé l’obscurité et le froid pour accueillir Soumana Sako et ses accompagnateurs. Après un bref échange avec celles-ci, Zou a rendu visite aux chefs religieux, à qui il a demandé des bénédictions pour le pays.

Il faut par ailleurs noter que le Dr Soumana Sako a bénéficié, au cours d’une rencontre tenue hier à Niaréla, du soutien des commerçants détaillants. Cette rencontre, à laquelle ont pris part l’Imam de la grande mosquée de Bamako et plusieurs autres dignitaires religieux, a enregistré la participation de représentants des détaillants du marché aux légumes et du Dabanani.

Yaya Samaké, Envoyé spécial    

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.