Présidentielle de 2012 : Qui a peur de Modibo Sidibé ?

0
1





Depuis que la candidature de l’ex Premier ministre est confirmée à la présidentielle de 2012, c’est la panique dans les états majors politiques. Autant les partis politiques craignent les départs massifs de leurs cadres, autant ils redoutent une manipulation des élections au profit de Modibo Sidibé. Autrement, le qualificatif de dauphin du sortant suscite davantage de controverses. Déterminé à être dans le cercle très fermé des favoris, Modibo Sidibé avec ses dernières sorties sur le terrain fait peur. Alors, imaginez la suite des événements c’est-à-dire qu’il arrive à mobiliser une coalition de partis autour de sa candidature !

Au-delà des rumeurs et autres spéculations politiques l’ancien Premier ministre est désormais dans la course pour Koulouba. Cette candidature qui est confirmée doit affronter  de grosses pointures de la politique malienne comme IBK, Dioncounda, et Soumi champion. Pourtant de toutes les candidatures celle de Modibo Sidibé sans être forcement la favorite suscite plus de commentaires. Pour les observateurs et autres analystes politiques les partis politiques n’ont rien contre la personne de Modibo Sidibé, mais ils sont contre l’arrivée d’un autre indépendant à la tête de l’Etat.

Ainsi, de nos jours les partis politiques se disent déterminer à user de tous les moyens pour barrer la route à tous les indépendants. Dans les salons feutrés de Bamako, Modibo Sidibé et ses amis sont aussi redoutés sur le plan financier. Ainsi, le camp Sidibé semble disposer d’énormes moyens financiers pour la campagne électorale. Cette force de frappe financière s’exprimerait en plusieurs milliards.

En outre, de plus en plus des rumeurs insistant font état de la formation d’une plateforme politique pour accompagner Modibo. Tout comme la rumeur est de plus en plus marquée sur le soutien du sortant ; ainsi pour de nombreux témoignages, il n’y a rien à faire Modibo est le dauphin du sortant. Ainsi donc quand vous mettez bout à bout ces différentes incertitudes vous comprenez pourquoi Modibo fait peur aux partis politiques.

 C’est d’ailleurs à cause de ces incertitudes et de ces énigmes qu’il est difficile d’analyser la force de la candidature de Modibo Sidibé à la différence de celle des grands favoris du scrutin d’Avril 2012. Ainsi à l’examen des pronostics, il ressort de nos jours qu’incontestablement IBK est l’homme politique Malien le plus populaire, pourtant son parti ne prête pas la forme.

Alors si IBK a des efforts à fournir aujourd’hui, c’est bien dans la structuration de son parti avec des hommes et femmes capables d’effectuer un vrai travail de terrain.

Pour Soumi champion, autant il est favori, autant son parti semble moyen. Donc une complémentarité entre Soumi et sa formation politique fait de lui un des plus grands favoris du scrutin. Surtout qu’il est annoncé qu’il doit avoir le soutien de certaines grandes formations politiques sans oublier la géopolitique actuelle de la sous région qui plaide en sa faveur.

 Pour Dioncounda Traoré autant la personne de Dioncounda est contestée, autant l’Adema est de loin le parti le plus puissant de la République. Car, le parti demeure la proie de tous les autres favoris. Alors, Dioncounda avec la puissance de l’Adema demeure un favori. 

En plus de ces trois grands favoris, Modibo Sidibé reste à l’affût avec les incertitudes comme un des favoris. Seulement si ces incertitudes se traduisaient en réalité il risque de bousculer au loin le classement établi. Ainsi de nos jours, les nombreuses incertitudes autour de la candidature de Modibo Sidibé font de celle-ci la bête noire des politiques qui jurent désormais d’un « tout sauf Modibo ».

                Attendons de voir !

Youba KONATE

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.