Présidentielle de 2012 :Soumana Sako tisse sa toile dans la commune de Dialakoroba

0
1

C’est  dans une ambiance festive, digne d’un grand jour, que le candidat investi par la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso-Hèrè, le Dr Soumana Sako, accompagné de son épouse, Maïché Touré, et d’une forte délégation du Bureau national de son parti, a été accueilli le dimanche 8 janvier 2012  dans le village de Diorila, à 70 km au sud – ouest de la capitale.


Après le cercle de Baraouéli, le candidat de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso-Hèrè, le Dr Soumana Sako, était, le dimanche 8 janvier 2012, sur le terrain dans la commune rurale de Dialakoroba, dans le cercle de Kati. Cette visite de courtoisie, organisée par le point focal de la CNAS-FH de Diorila, le médecin Abdoulaye Kouyaté, l’Imam Moriba Doumbia et le chef de village, entrait dans le cadre d’une prise de contact avec les populations de cette localité dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012.


Elle a permis à l’ancien Premier ministre de s’imprégner, à travers leurs interventions, des conditions de vie des populations. Ainsi, pour le représentant du chef de village, Noumory Touré, et celui des jeunes, Lassine Doumbia, non moins élu URD et 3ème adjoint au maire de Dialakoroba, à Diorila en particulier et dans la contrée du Solon en général, les principales difficultés qui assaillent les populations ont pour noms manque d’infrastructures routières, de structures sanitaires adéquates, d’établissements scolaires, insuffisance de la couverture du réseau téléphonique et accaparement des terres agricoles par des spéculateurs fonciers véreux, entre autres.


Les différents intervenants ont aussi tenu, au cours du meeting animé par Soumana Sako, à réaffirmer leur soutien à la candidature de celui-là même qu’ils ont qualifié d’espoir pour le monde paysan. «Nous vous avons vu à l’œuvre. Nous avons entendu parler de votre candidature, mais nous n’avions jamais imaginé que vous viendrez chez nous. C’est la première fois qu’un candidat met les pieds ici. Rassurez-vous, notre soutien sera indéfectible» a déclaré le représentant du chef de village.


Dans son intervention, à Diorila, le Dr Soumana Sako a salué les efforts consentis par les différentes autorités pour le monde paysan, avant de soutenir que beaucoup restait encore à faire. Il a aussi expliqué brièvement les raisons de sa candidature à cette élection. Selon lui, la CNAS-FH se lance dans cette compétition pour qu’il y ait désormais au Mali, plus de justice sociale et une meilleure répartition des revenus de l’Etat.  
Sur le chemin du retour, la délégation de la CNAS-FH a rendu visite aux chefs des villages de Kolé, Kandian, Solokoren et Ferentoumou. Dans tous ces villages, les populations ont salué la démarche de Zou et ses mérites, sous Moussa Traoré et sous la Transition en 1991. Elles ont aussi promis de s’investir pour le triomphe en 2012 de l’ancien Premier ministre.
Yaya Samaké,
Envoyé spécial

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.