Présidentielle de 2012 : Une coalition de soutien à Dioncounda sera lancée fin décembrUne Conférence de section Adema de la commune VI L’appel à l’union sacrée autour de Dioncounda Traoré

0
0

La conférence de section de l’Adema en commune VI a eu lieu le dimanche 11 décembre 2011, sur le terrain de football de Faladié en face de Blonba. La conférence boucle les séries de rencontre avec les sections de l’Adema dans le district de Bamako, c’est pourquoi une grande partie des membres du comité exécutif étaient présents. Il s’agit du président du parti et non moins candidat à la présidentielle 2012, Pr Dioncounda Traoré, Mohamedoun Dicko, Me Tapo, Boubacar Bah dit Bill, Assarid Ag Imbarcawane, Mahamadou Cissé, Aghatam Ag Alassane, Youssouf Coulibaly, Mamadou Doumbia, Yacouba Diallo, Harouna Cissé, secrétaire général de la section VI, et bien d’autres. 

e secrétaire  général de la section VI, Harouna Cissé dans son mot de bienvenue a renouvelé ses encouragements aux militants à persévérer dans la poursuite de l’œuvre  commune entreprise par les femmes et les jeunes en un mot l’ensemble des militants  de leur commune. Il a demandé aux militants de se mobiliser pour hisser le flambeau du parti à hauteur d’attente.

 

      Harouna Cissé a profité de l’occasion pour parler de l’arrivée de nouveaux  adhérents, avant de leur demander de se faire recenser au niveau de leurs différents organes. ”Je voudrais, à présent  vous donner l’assurance que l’état de santé du parti dans notre commune est au beau fixe. A ce propos, l’on retiendra que nous avons fait de la cohésion, de la solidarité et de l’unité notre credo.

     Et les différentes actions d’information et de sensibilisation menées ont été déterminantes dans la mobilisation de nos militants au sein des différentes structures’‘. Intervenant après, le président du mouvement des jeunes de l’Adema, qui est aussi membre de la section VI, Lazare Tembely a donné des assurances, que la victoire du parti sera assurée en commune VI. Pour lui la commune VI ne va jamais décevoir, avant de souhaiter que le candidat du parti soit élu dès le premier tour. Lazare Tembely veut une union sacrée de la jeunesse des abeilles autour de leur candidat, afin qu’il soit élu président de la République.

    Le coordinateur des  sections du district, Sékou Diakité a salué les responsables de la commune VI, avant de leur dire, qu’il se sent à l’aise pour parler devant eux, car celui qui l’a envoyé en mission est présent.

 

Pour l’ancien ministre Sékou Diakité, il n’y a aucun problème au sein de l’Adema. D’après lui, ceux qui parlent de problème ne sont pas de vraies abeilles,  ” ce ne sont pas de vrais militants, nous les connaissons tous. Nous avons été candidat aux primaires, mais nous avons décidé de nous retirer pour choisir Dioncounda Traoré, personne n’a été forcé, donc aujourd’hui c’est l’union, c’est l’entente, la paix”.

       Il a surtout axé ses propos sur la stratégie du parti, car après dix ans d’accompagnement, il est temps qu’ils reviennent aux affaires et gérer le pays. Sékou Diakité a informé l’assistance de la mise en place du comité de rédaction  du projet de société de leur parti. Avant de terminer, il dira que très prochainement toutes les sections du district vont se retrouver au palais de la culture pour une démonstration de force. Pour boucler les conférences de sections dans le district, cette cérémonie sera présidée par le président et candidat du parti.

      La présidente des femmes de la commune VI, a donné des assurances que les femmes seront à hauteur de participation pour une large victoire de l’ADEMA. Certains partis amis, le coordinateur des chefs de quartiers de la commune VI se sont succédé au micro pour saluer l’organisation de cette conférence de la section VI.

 

      Le mot de la fin est revenu au professeur Dioncounda Traoré qui, après avoir salué tout le monde, a remercié les militants et militantes de son parti, à travers ces quelques mots ‘‘Ayez confiance en votre parti, ne doutez jamais de lui. L’Adema est un grand parti, c’est le plus grand parti du Mali, aujourd’hui c’est le plus grand parti d’Afrique.

      On peut regarder l’Adema de l’extérieur, on peut dire que l’Adema a traversé des difficultés, on peut même dire qu’il y a eu des scissions, des départs, mais le parti est toujours resté égal à lui-même. Pourquoi ? Parce qu’il repose sur des bases solides. Et vous, vous faites parti de cette base”.

 

Kassim TRAORE


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.