Quatre (4) longues années après : Ce qui retient ATT à Dakar

55
Amadou Toumani Touré

9 avril 2012 – 9 avril 2016. Cela fait quatre ans jour pour jour que le Général Amadou Toumani Touré est exilé au Sénégal. Et pour certains observateurs qui ne semblent pas assez pousser l’analyse, rien ne retient encore ATT à Dakar. Et par conséquent, il peut  banalement faire ses valises comme un pèlerin et rentrer à Bamako. Que non ! D’une petite enquête, nous-nous sommes rendu compte de ce qui retient réellement ATT et sa famille hors du Mali.

Jusqu’ici, aucune notification émanant des autorités du pays n’est parvenue à l’ancien Président Amadou Toumani Touré pour l’inquiéter. Avec toute sa famille, ATT vit décemment à Dakar. Or à en croire un proche de la famille, «leur quotidien est marqué par la solitude, avec des nuits longues».

«Ce qui les ronge n’est surtout pas ce qui se dit après eux à Bamako, c’est plutôt le fait qu’ils vivent loin de leur patrie et sans motif valable», explique ce proche de l’ancien Président.

En clair, l’on constate combien celui qui a consacré la plus belle partie de sa vie à servir le Mali, est abandonné. Cependant, nostalgiques de leur Mali natal, ATT et sa famille ne rêvent que d’y retourner.

Alors, qu’est-ce qui retient ATT et sa famille à Dakar encore ?

Dans la nuit du 20 au 21 avril 2012, lorsque le Boeing présidentiel sénégalais atterrissait à Bamako, ATT n’en  n’était même pas informé d’avance, confie une source introduite.

La grande surprise fut pour lui de se retrouver tête à tête face à son ami Aliou Badra Cissé, quelque part à l’ACI-2000. Ce dernier, ex Ministre sénégalais des affaires étrangères, était venu au bord de l’avion présidentiel de son pays dans le but d’emmener avec lui ATT et toute sa famille.

L’exil forcé 

Pour la même source, l’idée d’amener ATT à Dakar était une décision prise en complicité entre les autorités de la transition d’une part et la CEDEAO d’autre part. Sans oublier que l’un des pires regrets des putschistes de mars 2012, était ne n’avoir jamais pu mettre la main sur ATT.

Les putschistes, eux, pour être sûrs d’avoir réussi leur coup, ont demandé que les autorités de la transition et la CEDEAO, fassent partir ATT de Bamako dès qu’il aura démissionné. Faute de quoi, c’est à sa vie et celle de sa famille qu’ils attenteront.  Pire, c’est tout Bamako qu’ils menacent de mettre à feu et à sang si ATT qu’ils n’ont pu arrêter ne quitte pas le pays.

Dans la foulée, le constat fut que Sanogo et sa bande, après avoir cherché sans trouver leur cible, ne s’assuraient pas avoir vaincu l’homme. En plus, le camp des bérets rouge de Djicoroni n’était pas sous le contrôle des putschistes. C’est après avoir pris connaissance d’une telle folie des putschistes, qu’ATT, longtemps supplié par sa famille de s’exiler sans succès, a accepté de suivre son ami Alou Badra jusqu’à Dakar.

Le retour promis

Il faut aussi noter que le camp des bérets rouges, très agité à l’époque, tenait à en découdre avec les putschistes dans les premières heures de la mutinerie. C’est ATT qui leur fut savoir que lui, il renonce au pouvoir et n’autorise aucun soldat malien à tirer sur un autre. Pour épargner ATT d’un éventuel affrontement entre frères d’armes, il fallait carrément l’amener hors du pays, explicite une source diplomatique africaine, qui s’interroge: « Que diraient les Maliens si le 30 avril de la même année le trouvait à Bamako ?».

Avant d’y aller, ATT s’est largement entretenu avec ses pairs ouest-africains qui n’ont pas manqué à lui promettre, d’entreprendre son retour dès que le Mali aura un Président démocratiquement élu.

La surprise 

Treize mois après son exil, en septembre 2013 notamment, ATT dans une lettre, félicitait le Président IBK d’avoir accédé à la magistrature suprême. C’était pour lui, une manière de signifier à son successeur démocratique qu’il lui souhaite une réussite totale.

En lui adressant cette note, ATT ne croyait pas une seule seconde qu’IBK pourrait avoir des bontés pour lui, au point d’entreprendre, à trois mois d’installation, le poursuivre pour « haute trahison supposée».

En décembre 2013 déjà, le Burkinabé Blaise et le Béninois Yayi Boni rappelaient à Bamako, l’éventualité du retour d’ATT au pays. Ce fut une pomme de discorde entre le malien et ses pairs. Une mini-crise naîtra d’ailleurs jusqu’ici entre le Président IBK et certains comme Yayi Boni et Macky Sall.

Actuellement, la CEDEAO qui a de relations assez complexes avec Bamako pour le fait de lui avoir retiré le chef de file des pourparlers inter-maliens, ne sait avec qui discuter pour ramener le soldat de la démocratie dans son pays natal.

L’avenir 

Dans les grandes institutions internationales, ATT ne manque pas d’amis et de contacts solides, conscients de ses capacités et qui sont prêts à lui confier de hautes missions dès qu’il mettra les pieds chez lui et sera lavé de tout soupçon.

Par ailleurs, il nous revient que l’une des raisons qui  poussa Bamako à demander le Procureur Général de saisir l’Assemblée afin de mettre ATT en accusation était qu’à cette époque même, Banki-Moon s’apprêtait à lui confier la médiation en Centrafrique. Mais hélas, à l’ONU, il faut l’aval des autorités de son pays pour conduire des missions de grande portée.

Contrairement à ce qui se dit dans certains milieux au bord du Djoliba, ce sont les autorités maliennes de l’époque avec la CEDEAO qui ont entrepris son départ de Bamako et, il revient à l’actuel pouvoir d’accepter la demande de ses pairs ouest-africains afin de le ramener et le réhabiliter.

Apparemment, la CEDEAO a joué sa partition, mais c’est Bamako qui demeure réticent, regrette un diplomate dans l’anonymat.

A-t-on peur qu’ATT rentre au pays ? Rien n’est moins sûr, mais s’il s’agit de le craindre parvenir encore au pouvoir, c’est un calcul raté, tranche ses proches: « il a fait de son mieux et il n’est pas indispensable quand bien même ses réalisations sont perceptibles partout dans le pays».

Mieux, il est épuisé et n’a d’ambition que de vivre tranquillement sa retraite auprès de ses petits-fils. Son bilan est physique et son nom est héroïquement lié à l’histoire du Mali. Ce qui est largement suffisant, commente un autre affidé du militaire à la retraite.

Par ailleurs, ATT peut tout de suite faire ses valises et regagner son pays, confie un ambassadeur ouest-africain à Bamako, mais il apparaitra aussi déplacé pour sa part d’agir de la sorte sans prendre attache avec ses pairs qui avaient entrepris de le mettre lui et sa famille en sécurité à Dakar.  Sans oublier le rôle joué par les autorités de la transition.

En réponse à ce qui reprochent au Général d’avoir fui, contrairement à Moussa Traoré en 1991, des témoins de l’histoire répondent:

Le constat 

«Si l’ancien Président Moussa Traoré a pu survivre lors de la révolution de mars 1991, c’est grâce à la générosité d’Amadou Toumani Touré qui l’a fait loger dans son propre bureau  au camp de Djicoroni. Ce n’est pas tout : En 1991, lorsque certains militaires, très fâchés contre Moussa tenaient à l’abattre lui et sa famille, c’est ATT qui les avait mis en garde. Mieux, ATT affréta un avion spécial pour la famille de Moussa qu’il confia hors du pays à feue Bam Diarra, l’ancienne médiatrice de la République. Chose que les putschistes de mars 2012 n’étaient prêts à faire pour celui qu’ils venaient de renverser».

Enfin, il est ressorti que ni le Président Modibo Keïta ni son tombeur n’a eu l’occasion de s’exiler au lendemain des putschs qu’ils ont subi. Le Premier fut conduit du bateau à la prison jusqu’à son assassinat. Le second est arrêté dans son bureau au palais présidentiel pour la prison. Autrement, aucune possibilité de s’exiler ne s’est offerte aux deux anciens présidents.

Aujourd’hui, c’est bien l’écrasante majorité de Maliens qui regrette ATT dont les propos sur la gestion de la crise restent d’actualité.

De Kayes à Kidal, les gens regrettent douloureusement les années ATT. Quel gâchis !

Issiaka M Tamboura (maliweb.net)

PARTAGER

55 COMMENTAIRES

  1. C’est malheureux de se voir contraint de vivre en dehors d’un pays qu’on a dirigé pendant des années. C’est juste une portion visible des supplices qui n’attendent pas l’au-dela.

  2. L’heure n’est pas au retour du président ATT. Les blessures ne sont pas encore cicatrisées et la population se rappelle toujours des méfaits de son régime comme si s’était hier. Il doit toujours rester en exile pour que la population malienne soit apte de le pardonner et qu’il réponde aussi de ses actes ignobles devant la justice malienne, ce qui pourra consolider la paix.

  3. Comme on le dit si bien la justice est lente mais elle n’oublie jamais sa proie. Les proches d’ATT ne doit pas se plaindre à plus forte indexé IBK, ce n’est pas IBK la justice, la justice est indépendante. La Haute Cour de Justice peut repoussée la session comme elle le veut la population malienne ne veut pas entendre parler de ce traitre national.

  4. ATT n’est pas accusé sur la base des paroles gratuite, les faits sont visibles et véridique. L’accusation de haute trahison soutenue contre ATT est véridique. L’ancien président a livré son pays à ses ennemis, les preuves sont plus justes et plus précise qu’on ne peut l’imaginer. ATT doit payer pour ses actes commis. Oublier IBK parce qu’il n’a rien avoir dans ce litige.

  5. Ce ne sont point des textes qui apaiseront le cœur des maliens, ATT doit répondre de plusieurs actions commis et cela depuis plusieurs années. Plusieurs victimes ont été remarqué par tous les coups dont il a été complices ou encore commandant des faits au moment des faits.

  6. La haute cour de justice attend l’ancien président ATT en exile pour qu’il réponde purement et simplement de ses actes. Il est accusé de haute trahison, alors qu’il assume la responsabilité de ses trahisons vis-à-vis de sa de la haute cour de justice et de population malienne.

  7. Je suis sans doute convaincu que le président Sénégalais et son gouvernement doivent quelques choses à l’ancien président malien, ATT. L’acte d’ATT est un crime contre le peuple malien car il est qualifié de haute trahison. A ne pas oublier que la responsabilité d’ATT est apparente et vérifiée. C’est qui lui maintien toujours en exil.

  8. Si ATT savait qu’il était sans reproche dans cette affaire de rébellion du nord, il n’allait pas faire toute cette période en exil sans revenir dans le pays par invitation des autorités en place. C’est la plainte pour haute trahison déposée contre ATT qui le maintien au Sénégal. Que la justice soit rendue dans cette affaire !

  9. Ce n’est pas pour zéro que l’ancien président de la république vit hors son pays qu’il voulait vendre aux rebelles avec sa naïveté et sa médiocrité. Si le Mali est victime des bêtises et des maux des rebelles Touaregs aujourd’hui, c’est parce qu’ATT les a montré qu’ils sont les enfants bénis de la nation. C’est l’acte d’ATT qui le maintien à Dakar.

  10. Amadou Toumaini Touré qui a laissé les rebelles pénétrer dans notre pays sans les désarmer ni les opposer qui que ce soit, est conscient de la portée de son acte et de la peine qu’il pourra encourir après un jugement pour haute trahison. Raison pour laquelle il est toujours resté à Dakar, Sénégal.

  11. C’est la peur de passer devant la justice pour s’expliquer à la nation et si possible d’être condamné à une peine convenable à son acte de traitre qui retient l’ancien président de la république, ATT, en exil au Sénégal. ATT sait qu’il n’échappera pas à la justice et à la prison.

  12. Je pense que les députés vont statuer sur le cas ATT ce mois d’Avril s’il faut qu’il soit juger ou pas. Une fois le verdict tombé ATT pourra ensuite faire son choix. Le peuple malien doit laisser la justice faire son travail.

  13. L’assemblée nationale doit se prononcer sur le dossier ATT. Cela pour affirmer les charges ou infirmer les charges de la haute cour de justice qui pèsent contre lui.

  14. Je pense qu’il est vraiment malhonnête de faire de ATT la victime dans cette histoire.Il est à Dakar par sa propre faute.Si les faits qui lui sont reprochés ne lui sont pas imputables il pourra rentrer au Mali.

  15. Je crois que de toutes les façons le Mali reste le pays de l’ancien président ATT. Par conséquent, connaissant la manière dont il est partit; il faut que lui-même en manifeste le désir aux autorités afin que celles-ci puissent l’examiner pour voir dans quelle mesure son retour est possible. En tant qu’ancien président il sait très bien comment la diplomatie ça fonctionne.

  16. ATT a fais beaucoup de mal à notre pays, de par sa faute nous vivons avec ces terroristes son cas est très critique. Pour une fois finissons avec cette histoire et avançons s’il rentre ou pas au pays cela ne l’engage que lui sinon la porte du mali est ouverte.

  17. ATT avait prêté serment de protéger le Mali contre toute attaque.Pourtant c’es lui qui a été à la base même de cette attaque.Je pense donc que ce sont ses propres faits qui le retiennent à Dakar.

  18. Issiaka Tamboura ton ATT tu le mets dans ton c.ul où partout où tu voudras. Tu vies dans des conditions miséreuses pendant que lui se la coule douce. Si tu es si dévoué pour sa cause tu n’as qu’a le rejoindre dans son exil. Petit borné!

  19. ATT est dakar parce ce que la haute cour de justice malienne à lancer un mandat contre lui pour haute trahison de la nation.Il doit donc répondre de ses actes devant la haute cour de justice de notre pays.

  20. Je pense que nous devons nous mettre ensemble pour sauver le Mali mais nous devons nous mettre dans la tête que la situation politique du pays ne peut pas permettre un retour d’ATT au pays au risque d’augmenter la tension sociale. Parce que s’il rentre qu’on doit le poursuivre en justice; il y aura des gens qui vont s’opposer et en profiter pour semer le désordre ici. Aussi si on doit hypothéquer l’avenir de nos enfants en refusant d’aider à construire ce pays parce qu’ATT n’est pas autoriser à rentrer on verra qui va perdre. De toutes les façons lui n’a plus d’avenir et le peu qui lui reste est très bien assuré.

  21. Le gouvernement a demander à l’assemblée nationale de statuer sur le cas ATT. L’assemblée nationale va se prononcer donc sur le fait de poursuivre poursuivre ATT ou non.

  22. Je pense que nous devons nous concentrer sur l’avenir du pays et le faire avancer sinon si nous voulons perdre notre temps qu’à parler de l’ancien président; nous n’en finirons pas. Sa mauvaise gestion a été à la base de sa chute. Il est parti même si c’est par la petite porte; on doit en tirer les leçons et avancer. Tous ces discours ne feront pas revenir ATT au pouvoir!

  23. Pourquoi s’obstiner à défendre ce qui ne peut pas l’être? ATT a fait partir le dictateur certes mais lui même posait des actions qui s’apparentaient à une autre forme de dictature. ATT a fait de ses bérets rouges des hommes armés supérieurs aux autres en leur accordant des privilèges qu’il n’offrait pas aux autres. Ces bérets rouges marginalisaient les autres membres de notre armée parce qu’ayant plus de pouvoir. Il a donc mérité ce qui lui est arrivé.

  24. Il y a des personnes qui n’ont encore rien compris dans ce pays. L’épisode ATT qu’on le veuillent ou pas est bel et bien terminé. Au lieu de nous obstinez à faire croire qu’il était un saint envoyé pour sauver notre pays; on doit se faire à l’évidence qu’il a fait sa part et qu’il est parti même si c’est par la petite porte. Le Mali n’est pas une propriété privée d’ATT et il n’est pas plus intelligent et plus sage que tous les autres Maliens. Arrêtez donc vos badinages et avançons.

  25. Le président ATT, renversé en mars 2012 par un coup d’Etat, est accusé d’avoir « facilité la pénétration et l’installation des forces étrangères sur le territoire national, notamment en ne leur opposant aucune résistance ». Vus de Dakar, les faits susceptibles d’être retenus contre l’ancien président maliens sont considérés comme une dérive. Amadou Toumani Touré, qui s’est imposé le silence comme ligne de conduite depuis le coup d’Etat, pourrait balayer cette affaire d’un revers de la main au prétexte qu’elle ne mérite pas que l’on s’y attarde. Mais l’homme tient à son honneur et à sa dignité.

  26. si ATT ne se reproche rien qu’il rentre au pays. il a de l’argent pour son transport et le pays ne lui a pas été interdit. donc arrêtez de nous déranger avec ce gars là. nous le peuple du maliba pensons à autre chose qui est le retour de la paix définitif dans notre pays.

  27. Le gouvernement malien a demandé que des poursuites pour « haute trahison » soient engagées contre l’ex-président Amadou Toumani Touré (ATT) accusé d’avoir laissé le nord du pays tomber aux mains de groupes armés. L’ancien président malien, qui vit actuellement en exil à Dakar, au Sénégal, ne répond pas à toutes ces accusations. Il préfère garder le silence. Une ligne de conduite qu’il s’est imposée depuis qu’il n’est plus aux affaires.

  28. A la lumière des faits qui ont marqué les tractations pour l’arrivée du président destitué, on peut clairement affirmer qu’il n y a pas eu d’ingérence. Des raisons humanitaires ont visiblement guidé le choix des autorités sénégalaises. Dakar s’est conformé à la tradition d’hospitalité du Sénégal chantée à travers le monde.

  29. La junte militaire était bel et bien au courant des vœux émis par le président déchu. C’est ce qui explique le retard notés dans le processus d’évacuation d’Att en terre sénégalaise. La communauté internationale était également informée.

  30. Après sa destitution par une junte militaire dirigée par le capitaine Amadou Sanogo, l’ancien président du Mali, Amadou Toumani Touré séjourne au Sénégal.

  31. ATT a été obligé à fuir son pays pour son incapacité et son incompétence à gérer les véritables problèmes du pays. En tant qu’un Général il connait très bien l’armé mais il n’a pas pu la gérée.

  32. l’ex-président de la république a été incapable de gérer le conflit du nord, envoyer les soldats à l’abattoir. ATT a fais beaucoup de mal à notre pays, de par sa faute nous vivons avec terroristes son cas est très critique. Pour cela il a peur de revenir au pays.

  33. ATT est un incapable et incompétent notoire qui a favorisé le terrorisme dans la sous région. Pourquoi le président IBK a pu avoir l’aide de la France. C’était tout simplement un dealer qui était entre ATT et les terroristes au nord. Il les prenait en charge et le peuple le sait alors que l’assemblée nationale nous situe sur le sort de traitre de la nation.

    • oufff les —-»»» :pintade: :pintade: :pintade: :pintade: de Koulouba viennent de se réveiller.

      Ben, où est-ce que vous étiez depuis ce matin ?

  34. Les militaires maliens ont été eues de toutes sortes de prérogatives sous le régime d’ATT, le fameux garant de la paix. Des militaires ont été égorgés d’autres torturés…… L’insécurité régnait dans le nord Mali. La circulation des armes, drogues, alcool était devenue légale. Les civiles vivaient dans l’insécurité totale.

  35. ATT est un incapable et incompétent notoire qui a favorisé le terrorisme dans la sous région. Pourquoi le président IBK a pu avoir l’aide de la France. C’était tout simplement un dealer qui était entre ATT et les terroristes au nord. Il les prenait en charge et le peuple le sait alors que l’assemblée nationale nous situe sur le sort de traitre de la nation.

  36. Si nous sommes dans cette histoire cela est du au laxisme de l’incapable ATT. Il savait bel et bien le danger que ces terroristes représentaient pour notre pays. Il a refusé d’armer nos FAMAS en les envoyant au front pour se faire massacrer.

  37. ATT doit être entendu devant la justice malienne. Je pense que l’assemblée nationale analysera avec sagesse ce dossier qui est d’une importance capitale pour le peuple malien. Il doit répondre pour les faits qui sont reprochés. Cet incompétent a vraiment trahi son peuple à cause de son laxisme.

  38. La démocratie n’a jamais cautionné le coup d’état. Tout le monde a condamné le coup d’état de ce jour. Mais il faut savoir qu’ATT a déçu tout le monde par sa mauvaise gestion de la crise du nord en acceptant l’installation des rebelles. Comment peut-on accueillir des bandits avec dans banquets et du champagne au fruits?

  39. Comment les gens peuvent manipuler l’histoire. C’est Sanogo qui a porté cette plainte pour trahison contre ATT. D’ailleurs, n’avez vous pas dire que le peuple en voulait à ATT?
    La justice qui analysera la plainte si elle est recevable. Le président assume son devoir de président et la justice aux justiciables.

  40. COULOUBALILAKAW voient le petit Toure comme LE GRAND DJITO NATIONAL DU MALI! Des que le petit Toure a entendu… MARAFAKAN, IL A PRIS LE MUR!!!!!!!!!!!!

    Le petit Toure’ peut revenir car le petit Keita ne lui fera pas de mal!!!
    LE GENERAL MOUSSA TRAORE’ APRES AVOIR ELIMINE’ KISSIMA ET COMPAGNIE DONT LE CAPITAINE SOUNKALO SAMAKE’, NOMMA ATT COMME LE CHEF DES GARDIENS DU PALAIS PRESIDENTIEL.C’EST LE MEME MOUSSA TRAORE QUI A CREE’ LE CORPS DES BERETS ROUGES DONT ATT EST MEMBRE! ATT AVAIT LES FAVEURS DE L’EPOUSE DE MOUSSA! ATT EST UNE CREATION DE MOUSSA! VOUS NOUS LAISSEREZ RESPIRER!!!!
    CEUX QUI CONTINUENT A’ NOUS CASSER LES OREILLES, NE SAVENT PROBABLEMENT CEUX QUI PUNISSAIENT LES POLITICIENS AU CAMP DJIKONI PARA.
    JE PREFERE ME TAIRE!!!
    C’EST BIEN LA CAPACITE’ D’ANALYSE QUI FAIT DEFAUT CHEZ PLUSIEURS IDIOTS DE MALIWEB!!!
    ATT EST CE COMMANDANT DE BORD QUI A QUITTE’ L’AVION DES QU’IL Y A EU UN PROBLEME DE MOTEUR!!! IL LAISSA DERRIERE LUI 16 MILLIONS DE PASSAGERS!!!
    TAMBOURA, ATT EST UN DJITO!!! QU’IL NOUS ENVOIE TANTIE LOBO! LUI ET LES DEUX PETITES TOURE IDIOTES PEUVENT RESTER AU SENEGAL!!!!

  41. En lisant ce journaliste dans son style bien simple et pédagogique que cohérent, j’ai l’impression qu’il doit soit être un élève de Béchir Ben Yahmed ou un de ses petits. En tout cas c’est étrange pour la race de journalistes du >Mali à nous sortir de pareils articles.

  42. JUSTE ANALYSE MALIWEB.
    Moussa TRAORE est méchant et c’est lui, IBK et les putschistes qui ont engagé une procédure de haute trahison contre ATT.
    Mais DIEU NE DORT PAS.
    Sinon, Moussa Traoré doit remercié DIEU et ATT, car ce dernier a tout fait pour qu’il ne soit pas exécuté.

  43. NI YI KA WOULOU DJOUKOU FAKA..DÔ KA BÂ BI KIN..

    VOUS N’AVEZ RIEN VU ENCORE..VOTRE IBK NE VOUS A PAS ENCORE MONTRÉ SA FACE..
    D’ICI 2018, IL VA EXISTER TROIS MALI..
    DEUX ÉTATS AU NORD..SOIENT GAO ET KIDAL, ..ET UN ÉTAT AU SUD SI LES SUDISTES ACCEPTENT DE VIVRE ENSEMBLE..

    POUR CONTRECARRER CELA, IL FAUT CHASSER CE BON À RIEN DE KOULOUBA..

    AUX DERNIÈRES NOUVELLES, IBK EST HOSPITALISÉ ET S’EST ISSIAKA SIDIBÉ QUI SERAIT PRÊT À ASSURER L’INTÉRIM..

    PUISQUE IBK EST MALADE, AVIDE DE POUVOIR ET N’AVAIT AUCUN PROGRAMME, ET AUCUNE VISION POUR LE MALI, FRANCOIS HOLLANDE LUI A DONNÉ LA MISSION DE DISLOQUER LE MALI ET LUI A PROMIS DE MAINTENIR SA FAMILLE AU POUVOIR..

    LEE PAROLIER MYLMO L’A CHANTÉ…..YABÉ..YABÉÉÉÉ

  44. C’est très décevant de voir que MALIWEB et acolites n’ont aucun respect pour ce peuple brave et très laborieux. Ce pauvre peuple malien qui ne demande autre que justice.
    S’il vous plaît un peu de respect pour nous. C’est vraiment une prière!

  45. Ce soi-disant journaliste est pire qu’un bonimenteur : pourquoi l’indigné ATT est hors du Mali ? Est-ce à qu’il a bien agi ? Qui sème le vent récolte la tempête !
    Et, de grâce, évitez de mentir jusqu’au point de nous nous prenant pour des imbéciles .
    ATT n’est qu’un malfrats avéré. (Baba v.)

  46. Y a eu l’arrestation et la torture jusqu’à la mort de Modibo. Malgré la volonté des maliens à finir avec Moussa Traoré, ATT l’a protégé jusqu’à Alpha qui l’ a même épargné d’une mort prôné par la justice. Yoro Diakité, Cabral et beaucoup d’ autres n’ont pas eu cette chance sous Moussa. Malgré que Mara a promis de remporter les scrutins autant de fois qu’on les organisera, IBK a été numéro 2 du Mali de 2002 à 2007. Le temps ne file pas moins vite qu’on le pense. Un jour viendra, peut être qu’on comprendra mieux ce qu’il a fait pour ce pays pour qu’il soit pas out. Pour ma part, je remercierai ATT jusqu’à la fin de mes jours pour les renversement de Moussa. Je serai toujours hanté par cette image de nos vieux retenus sous le soleil par les chefs d’arrondissement pour non paiement d’impôt ou tout simplement parce qu’ils ont commis l’erreur de faire voyager leur fille au moment des recrutements pour les semaines locales.

      • Quel bel article, plein de vérité ,historique ATT est un Homme avec beaucoup de dignité et de courage.
        Un Homme avec beaucoup de bonté, de grandeur de coeur et qui a travaillé pour son prochain.
        Il n’a jamais voulu humilier le dictateur sanguinaire Moussa Traoré, grand républicain du grand voleur et piètre président IBK, qui est super nul sur toute la ligne ,voleur devant l’Éternel qui a une grosse peur du retour de notre Grand et Éternel Président .
        Présent ou absent ,Il reste Grand et bien aimé de toutes et tous ,Aucun Président malien n’a atteind le Digne Fils de Soudoubaba en qualité de Chef de l’État de notre pays.
        SE Mr le Président ATT,Vous allez revenir dans votre pays qui Vous sera éternellement reconnaissant, Vous reviendrez avec Honneur, Dignité et Fierté parce que le Peuple Vous Fait toujours Confiance ,après avoir vu le grand complot politique du siècle, fomenté par le grand voleur /kleptomane de tous les temps IBK, famille et alliés ,qui a lamentablement échoué et compris le pouvoir de ma famille et alliés d’abord .
        On peut tromper tout le pays une fois,une partie du pays tout le temps, mais JAMAIS TOUT le PEUPLE, TOUT le temps.
        Le peuple dans sa partie digne et saine a vite compris que toute cette affaire dite de trahison de SE ATT est une vraie mascarade pour l’éloigner aussi longtemps que cela sera nécessaire pour IBK pour réussir son mandat .ce qui veut dire toujours ou jamais car il en est incapable tout simplement.
        Alors,mon Président, Vous manquez tellement à Votre Peuple, Vous et Votre belle et généreuse Épouse .
        Bientôt le temps du Seigneur va sonner qu il plaise à IBK :famille et alliés, Son temp à Lui est le meilleur, Que Sa volonté soit faite Bientôt et Amen

        • Ce journaliste se prend t-il pour le peuple du Mali? Affirmer que le peuple malien regrette les annees ATT est une aberration et un mensonge ehonté. L’histoire jugera cet homme pour avoir manqué au serment de proteger et defendre son pays. ATT est un corrompu et un corrupteur qui gouvernait par la corruption. Ne ne le regette pas et ne le regretterai jamais.

Comments are closed.