Que vaut désormais M. Yéhia Ag Mohamed Ali ?

27 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer
Yéhia Ag Mohamed Ali

Yéhia Ag Mohamed Ali

Yehya Ag Mohamed, ministre de la république en charge de l’Artisanat et du Tourisme dans les valises d’Oumar Mariko, soit disant facilitateur à la rencontre d’Iyad. Quelle trahison ?

Serait – il une taupe de la nébuleuse dans le gouvernement de la république du Mali qu’il n’aurait autrement été qualifié pour accompagner Mariko chez Iyad, l’ennemi du Mali, à l’insu et dans le dos du Président de la république. Un représentant de l’ennemi siégeant au gouvernement du Mali pour les missions qu’il serait amené à jouer dans la perspective du renversement du régime motivé par la chute de la quasi-totalité des villes du pays ? Devrait – il continuer à siéger dans le gouvernement pendant que d’autres responsables avérés ou supposés sont interpellés pour être entendus dans les locaux de la SE ?

Aujourd’hui, il apparaît presque clairement, que ledit ministre sait beaucoup de choses dans le vaste complot tendant à renverser les institutions de la Transition, un complot fomenté par les cerveaux des marches de janvier 2013 ici à Bamako et les groupes narco- trafics. Ce putsch se serait déroulé le vendredi 11 janvier pendant que les troupes d’Iyad priaient dans les mosquées de Sevaré et de Mopti.  A suivre

Fady Ganda

SOURCE:  du   19 fév 2013.    

27 Réactions à Que vaut désormais M. Yéhia Ag Mohamed Ali ?

  1. Diallo Adama

    J’ai pitié pour mon pays du n’importe quoi ;ce Monsieur est un Touareg qui a cherché des solutions pour la paix dans son pays marié à une sudiste avec qui il a des enfants; très paisible il n’est pas raciste extremement généreux il aime son pays .Je ne sais pas ce qu’on cherche sur Maliweb on n’insulte les voisins alors que nos militaires ne font que tuer des civils touaregs et arabes par dizaines,notre Président nie les photos et films sont partout la France reconnais les ONG aussi plusieurs maliens sur place et defenseurs des droits de l’homme.
    Pour l’amour de Dieur nous demandons à nos militaires de ne tuer que des hommes en arme et de n’arrêter que des suspects qu’ils doivent remettrent à la Justice si non ils faut accepter que le prix de ce sang sera élévé et que ce conflit va continuer pour plusieurs années

  2. tombouctou

    slt attention au conflit seulle dieu p tout eclairsi

  3. kassoup

    « Tout ca qui brille n’est pas or »(sagesse populaire), Seul Dieu peut blanchir qlq’1 d’un mensonge qui ressemble à la vérité! on dit souvent chez nous, qu’il vaut mieux ne pas être témoin que d’avoir à justifier sa présence. Si Son Excellence Monsieur le Ministre n’a rien à se reprocher il peut tjrs se justifier. Quant au Maire de Gao, sachez qu’il sera rattrapé par l’histoire et la justice que vous le veuillez ou pas. Cette affaire est entre lui et la population de Gao, vous êtes trop loin de la situation, du sujet et de l’homme, vous ne savez de quoi il est capable, ni quoi il s’est rendu coupable vis à vis de ceux-là même qui l’ont élu, qu’i a abandonné et qui sont resté après sa fuite éhontée de Gao. Il a intérêt à se rendre si non l’article 320 longtemps oublié pourrait être reveillé. »A bon entendeur Salut! »

  4. thémis

    Le journaliste dit la stricte vérité.
    Si vous voulez faire les aveugles faites-le mais ne parlez pas de ce que vous ne savez pas.

  5. kouskous

    monsieur le plagiste,je dirais,ton article ne sera vendu parcequ il fallait le publier le mercredi 9 janvier.c’est vous qui envoyait le mali aux enfers de toute acabit.vraiment,il est temps de cesser de mentir sur des hommes innocents.

  6. Malienpourtoujours

    Slt à tous il ne faudra pas en vouloir à ce journaliste. Cela fait un an qu’il n’a rien à manger donc tout ce qu’il voit devant lui et qu’il ne reconnaît pas est à attaquer. Vive le Mali pour toujours!!!

  7. brahim ould mohamed

    Excusez de deux erreurs qui se sont glissées:lisez bien le titre.Et la cinquième colonne inventée.

  8. brahim ould mohamed

    Malheureusement,la presse malienne s´est spcialisée dans les jugements hâtifs,l´enclin á la chasse aux sorcières,hier un maire,pour avoir courageusement empêché le lynchage d´une personne,fait la titre des journaux:les jeunes de Gao remontés contre le maire.Aujourd´-hui un ministre,qui a l´unique malheur d´être un touarègue,et qui sera la victime de la tristement célèbre cinquième colonne,inventé par les dictatures africaines.Chers pseudo-journalistes,assez de votre médiocrité,et mettez vos piètres plumes au service du Mali,et non chercher intensemment des ennemis du Mali,qui des fois sont interieurs selon vous,et autres fois exterieurs,et vos preferés sont vos voisins algeriens,mauritaniens,et pêle-mèle,les touarègues,les arabes,pendant qu´il vous sied de faire des amis,et non des ennemis.Messieurs les journalistes,la force future du Mali,reside dans sa cohésion nationale,son unité territoriale,et la consolidation de ses liens avec ses voisins.Merci á la France,mais elle s´en ira.

  9. Yacine16dralg

    Dans une configuration normale, j’aurais écrit que ce « papier » (ce n’est pas un, puisqu’il est en ligne), dans la forme, il est nul, un niveau de la langue française très vil. Dans le fond, c’est une insulte au Mali. A moins que ce plumitif fasse partie de ceux qui préparent la guerre civile après le départ des partenaires du Mali et du peuple malien, bref ceux qui sont contre la stabilité d’un Mali fort et uni. J’espère que les responsables de ce plumitif, mesureront le sens du dit et du non dit de ce débile de Fady Ganda. Cordialement

    • Miniankaden

      Salut Yacine: la nature ayany horreur du vide, certains individus ont été imaginés pour combler ce vide!!!

      J’en veux surtout à son dirPub qui laisse paraître de tels vomis! :evil: :evil: :cry: :cry:

      • koudis

        Slt cousin, je te jure que j’ai souvent envie de vomir en lisant certains articles maliens…. Sur 100% des articles de la presse malienne, les 90% sont faux et le reste 10% méritent réflexion car c’est du copier-coller de la presse occidentale… Ils écrivent des trucs que même un malade mental n’ose mettre sur papier… Que c’est grave… :( :( :(