Réaction de l’URD à l’intervention du président de la république

2
L’honorable SOUMAÏLA CISSÉ, président de l’URD et chef de file de l'opposition lors d’une conférence de presse du 19 septembre 2015
L’honorable SOUMAÏLA CISSÉ, président de l’URD et chef de file de l’opposition lors d’une conférence de presse du 19 septembre 2015

COMPTE RENDU DE LA CONFÉRENCE DE PRESSE DU 19 SEPTEMBRE 2015 DE L’HONORABLE SOUMAÏLA CISSÉ, PRÉSIDENT DE L’URD ET CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION 

 
RÉACTION DE L’URD A L’INTERVENTION DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE
 
L’Honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD et Chef de file de l’Opposition, a animé une conférence de presse sur les deux ans de gestion du régime actuel. C’était le 19 septembre 2015 à la Maison des Aînés.
Dès 8h, les militants et sympathisants du parti de la poignée de mains noires et blanches étaient au rendez-vous. A partir de 10h, heure à laquelle commence la conférence de presse, la salle de 300 places a refusé du monde. Après avoir rajouté des sièges supplémentaires, la conférence peut alors commencer. Place à l’hymne du parti.
L’Honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD et Chef de file de l’Opposition, s’est exprimé sur le bilan de l’actuel régime qui se résume en un seul mot : la DÉSILLUSION.
Auparavant, une minute de silence avait été observée pour le repos de l’âme de tous ceux qui ont perdu la vie à cause de la crise au Mali. Après cela, l’assistance a pu suivre avec intérêt un film du bilan des deux ans du régime actuel sur le plan économique (cherté de la vie) et sécuritaire (sous-équipement de nos forces de défense et de sécurité, recrudescence des attaques dans tout le pays), un film qui épingle la gestion du pouvoir sur de nombreux dossiers (surfacturation des équipements militaires, achat d’un second avion présidentiel à prix variable, libération de terroristes sans procès, accord de paix porteur de risques de partition du pays, affaires des passeports, des engrais frelatés, attribution des logements sociaux, démolitions des habitations de Souleymanebougou, etc.).
Avant d’ouvrir la session des questions-réponses, Me Demba Traoré, Secrétaire à la Communication de l’URD, a saisi cette opportunité pour souhaiter joyeux anniversaire à la Nation toute entière à la veille de la commémoration du 55ème anniversaire de l’accession de notre pays à l’Indépendance.
Ensuite, c’était à l’Honorable Soumaïla Cissé, Président de l’URD et Chef de file de l’Opposition, d’édifier l’assistance sur les questions relatives à une probable entrée de l’Opposition au Gouvernement, à la croissance économique et à l’éducation.
En outre, l’Honorable Soumaïla Cissé en cette veille de fête, a souhaité bonne fête d’Aïd El Kébir à toutes les Maliennes et à tous les Maliens. Il a, par ailleurs, présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’incident survenu à la Mecque la semaine dernière et particulièrement à la famille de notre compatriote feu El Hadj Issa Sacko dit ‘‘Karamoko Bêfo’’ et souhaité prompt rétablissement aux blessés. 
En conclusion, l’Honorable Soumaïla Cissé a réitéré la volonté de l’Opposition à veiller à la bonne gestion des affaires publiques et a invité les Maliens à rester vigilants.

IBK AN 2

PARTAGER

2 COMMENTAIRES

  1. Difficile de trouver les mots justes de félicitations, de remerciement et d'encouragement à l'endroit de l'honorable Soumaila Cissé.
    Depuis plus de deux ans aujourd'hui, être et rester dans une opposition constructive et républicaine qui n'organise ni de grève ni de marche, seulement des conférences de presse pour dénoncer et s'exprimer sur les faits et gestes de l'Etat. Tout à fait satisfaisant l’impact positif sur les populations. Quoi de plus allant dans le sens d'aider ce régime à se ressaisir afin de faire face aux véritables préoccupations de l'heure.
    Votre point de presse de ce jour, résumant les 2 ans cauchemardesque d'une gestion chaotique du pouvoir par IBK et sa famille, nous confirme encore et encore votre démarche de disponibilité, d'éclairer le peuple loin de la complaisance et de l'opportunisme.
    Un seul mot pour vous cher Président Cissé: " Merci ".
    Merci d'être resté fidèle à vos valeurs, aux valeurs de l’opposition dont vous êtes le puissant chef de file, merci d’avoir accepté de jouer pleinement et dignement votre rôle d'opposant.
    Un pouvoir en manque de vision, de stratégie, d'anticipation, en somme en manque de tout pour dispenser la profonde plaie de notre société.
    Que du gâchis, de l’amateurisme, des dérives, la promotion de la corruption, de l’injustice, de l’impunité comme mode de gestion par IBK et son gouvernement. Deux ans de recule futile et gratuit pour ne produire que du néant.
    Attention Mr le président IBK, sinon la fin de votre règne s’annonce sombre, amère, catastrophique.
    « Le cas Burkinabé pourrait se reproduire au Mali » dixit un journaliste lors du point de presse animé par le chef de file de l’opposition….

    VIVE SOUMAILA LE VERIDIQUE
    DIEU BENISSE SOUMAILA
    DIEU BENISSE L'URD
    ALLAH KA TIGNE DEME

  2. Difficile de trouver les mots justes de félicitations, de remerciement et d’encouragement à l’endroit de l’honorable Soumaila Cissé.
    Depuis plus de deux ans aujourd’hui, être et rester dans une opposition constructive et républicaine qui n’organise ni de grève ni de marche, seulement des conférences de presse pour dénoncer et s’exprimer sur les faits et gestes de l’Etat. Tout à fait satisfaisant l’impact positif sur les populations. Quoi de plus allant dans le sens d’aider ce régime à se ressaisir afin de faire face aux véritables préoccupations de l’heure.
    Votre point de presse de ce jour, résumant les 2 ans cauchemardesque d’une gestion chaotique du pouvoir par IBK et sa famille, nous confirme encore et encore votre démarche de disponibilité, d’éclairer le peuple loin de la complaisance et de l’opportunisme.
    Un seul mot pour vous cher Président Cissé: ” Merci “.
    Merci d’être resté fidèle à vos valeurs, aux valeurs de l’opposition dont vous êtes le puissant chef de file, merci d’avoir accepté de jouer pleinement et dignement votre rôle d’opposant.
    Un pouvoir en manque de vision, de stratégie, d’anticipation, en somme en manque de tout pour dispenser la profonde plaie de notre société.
    Que du gâchis, de l’amateurisme, des dérives, la promotion de la corruption, de l’injustice, de l’impunité comme mode de gestion par IBK et son gouvernement. Deux ans de recule futile et gratuit pour ne produire que du néant.
    Attention Mr le président IBK, sinon la fin de votre règne s’annonce sombre, amère, catastrophique.
    « Le cas Burkinabé pourrait se reproduire au Mali » dixit un journaliste lors du point de presse animé par le chef de file de l’opposition….

    VIVE SOUMAILA LE VERIDIQUE
    DIEU BENISSE SOUMAILA
    DIEU BENISSE L’URD
    ALLAH KA TIGNE DEME

Comments are closed.