Réaction de Paris aux déclarations de Tiébilé Dramé : Paris se défend d’ingérence après les critiques d’un candidat

17

AFP- Paris s’est défendu mercredi  d’ingérence au Mali et a assuré que la présidentielle du 28 juillet était “une  affaire malienne au premier chef”, après les vives critiques d’un candidat qui  s’est retiré de la course.

 

 

 

Philippe Lalliot
Philippe Lalliot

“C’est une affaire malienne au premier chef. La date des élections a été  fixée par les Maliens eux-mêmes et toute la communauté internationale soutient  ce calendrier”, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère français des  Affaires étrangères Philippe Lalliot, soulignant que “les principaux candidats  à l’élection ne contestent pas les modalités et la date” du scrutin.
Un des 28 candidats à la présidentielle malienne, Tiébilé Dramé, artisan  d’un accord de paix entre Bamako et la rébellion touareg, a annoncé mercredi  son retrait du scrutin estimant que les “conditions d’une élection régulière  n’étaient pas réunies”.
Il a aussi vivement critiqué la France, et notamment le chef de la  diplomatie française Laurent Fabius, accusé d’être “devenu directeur des  élections au Mali”.
“M. Dramé a fortement contribué à l’accord de paix de Ougadougou (ouvrant  la voie à la tenue du scrutin à Kidal, ville du nord qui était occupée depuis  février par les rebelles touareg)”, a rappelé le porte-parole français,  s’interrogeant sur “la logique et la cohérence” des critiques de ce dernier.   “Il est d’autant plus important de tenir le scrutin à la date prévue qu’il  permettra de mettre en place un gouvernement légitime, et que selon l’accord  négocié par M. Dramé, un dialogue national doit d’ouvrir dans les 60 jours  suivant l’élection”, a rappelé M. Lalliot.
“Tout le monde travaille à ce que l’élection se fasse dans les meilleures  conditions. La campagne se déroule bien. A Kidal, l’administration et l’armée  maliennes sont revenues. Tout ceci dessine un tableau très en décalage avec ce  que déclare M. Dramé”, a ajouté le porte-parole.
Selon M. Dramé, ancien ministre et chef du Parti de la renaissance  nationale (Parena), “vouloir maintenir la date du 28 juillet, c’est priver de  nombreux Maliens de leur droit” de vote. M. Dramé avait officiellement demandé  le 8 juillet à la Cour constitutionnelle un report du scrutin, faisant valoir  en particulier l’impréparation du vote à Kidal, mais la Cour ne s’est pas  encore prononcée, à onze jours du premier tour.
Elections-Mali-politique-présidentielle-conflit-France,


Présidentielle au Mali: le candidat Tiébilé Dramé se retire,  critique Paris

(AFP) – Un des 28 candidats à la  présidentielle du 28 juillet au Mali, Tiébilé Dramé, artisan d’un accord de  paix entre Bamako et la rébellion touareg, a annoncé mercredi son retrait du  scrutin et a vivement critiqué la France qui ne respecte pas “la dignité” de  son pays.
“J’ai décidé de retirer ma candidature pour l’élection du 28 juillet, parce  que les conditions d’une élection régulière ne sont pas réunies”, a déclaré M.  Dramé, lors d’une conférence de presse à Bamako.
Il a mis en avant le cas de la ville de Kidal, à 1.500 km au nord-est de  Bamako, fief des Touareg et de leur rébellion, où, selon lui, “les conditions  de tenue de ce scrutin sont loin d’être réunies”.
“La loi électorale a été violée” à Kidal, car “à la date du 25 juin, il n’y  avait pas de liste électorale” dans la ville, comme ce devrait être le cas  “conformément à la loi”, a-t-il ajouté.
Selon Tiébilé Dramé, ancien ministre et chef du Parti de la renaissance  nationale (Parena), “vouloir maintenir la date du 28 juillet, c’est priver de  nombreux Maliens de leur droit” de vote.
M. Dramé avait officiellement demandé le 8 juillet à la Cour  constitutionnelle un report du scrutin, faisant valoir en particulier  l’impréparation du vote à Kidal, mais la Cour ne s’est pas encore prononcée, à  onze jours du premier tour.
“Nous avons saisi la Cour en espérant qu’elle se prononcerait. Puisqu’elle  ne s’est pas prononcée, je retire ma requête et je retire maintenant ma  candidature”, a-t-il annoncé, ajoutant cependant: “Je ne ferai rien pour  entraver le processus des élections”.
M. Dramé s’est montré très critique à l’égard de certains dirigeants  français, dont le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, qui ont  exercé une forte pression pour que la présidentielle ait lieu en juillet en  dépit des inquiétudes exprimées à Bamako sur les risques que cette  précipitation n’aboutisse à une élection au résultat contesté.   “Je constate que Fabius est devenu le directeur des élections au Mali”, a  affirmé Tiébilé Dramé, regrettant que “certains responsables français  accumulent les maladresses”. “Je pense qu’on peut aider un pays sans  s’immiscer dans ses affaires”, a-t-il estimé. “Nous sommes reconnaissants à la  France pour ce qu’elle a fait pour nous, mais on peut aider un pays à se  libérer sans toucher à sa dignité”.
La France est intervenue militairement dès le 11 janvier au Mali aux côtés  de l’armée malienne et d’autres armées africaines pour libérer le nord du pays  qui avait été occupé en 2012 par des groupes islamistes armés et criminels  liés à Al-Qaïda, intervention qui se poursuit.
La ville de Kidal était occupée depuis février par les rebelles touareg du  Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), jusqu’à leur cantonnement  qui s’est fait en parallèle à l’arrivée le 5 juillet de quelque 150 soldats  maliens, conformément à un accord de paix signé le 18 juin à Ouagadougou et  dont M. Dramé a été l’artisan au nom du gouvernement malien de transition.
L’arrivée des soldats maliens dans la ville, où le gouverneur se trouve  depuis lundi pour préparer la présidentielle, a provoqué des tensions entre  partisans et opposants à la présence de l’armée.
A propos du gouverneur, le colonel Adama Kamissoko, M. Dramé a estimé qu’il  était revenu “organiser à la hâte, en quelques heures sur place, la révision  de la liste électorale”, mais “aujourd’hui le retour de l’administration à  Kidal est loin d’être effectif”.
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a estimé lundi à Paris que même  si l’élection présidentielle était “imparfaite”, ses résultats devraient “être  respectés”.
Le président malien de transition, Dioncounda Traoré, avait quelques jours  auparavant reconnu lui aussi que cette élection ne serait pas “parfaite,  encore moins dans un pays en sortie de crise”.

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. M. Drame vous avez vraiment raison. Mais seulement les maliens qui seront prives de leur droit de ne doivent pas reconnaitre..

  2. Tiebilé Dramé est le prototype même des hommes de la nullité crasse et de l’opportunisme sans lendemain qui ont mis ce pays à genoux!

    Ce matamore de la 25ème heure navigue entre le CNID Faso Yiriwa ton et le PARENA en espérant se parrainer lui même sur le dos voûté des maliens à bout de souffle.

    Il fait du problème du nord du Mali son fond de commerce macabre pour espérer assouvir ses desseins de démon DRAMATIQUE en digne DRAMÉ, devenu Homme lige du délire permanent.

    Mais voilà mal lui a pris car ni son torchon de Ouaga ni son vagabondage éhonté devant la cour constitutionnelle n’ont permis à ce troubadour de jeter le discrédit sur le scrutin du 28 juillet 2013 au Mali.

    Alors ce vaurien autoproclamé MATAMORE 2013 des délires maliens en série de Ouaga 2000, version des dessous de table de Blaise Compaoré, s’attaque maintenant à la France comme ci ce sont François Hollande et Laurent Fabuis qui voteront à la place des maliens le 28 juillet 2013.

    Le peuple malien a compris une chose au moins , soit il prend son destin en main en choisissant un homme ou une femme capable de faire face aux défis du moment, soit il s’expose une fois de plus à la banqueroute collective.

    Alors, que dalle, il s’en tape mais royalement de la pantalonnade des sans culotte de cette transition politique inutile et dangereuse pour le Mali.

    Vive le France et Vive le Mali démocratique et debout, multiracial et laïc dans une Afrique unie, prospère et en paix!
    Et vive coopération internationale!

  3. dans toute cette crise c’est le mali qui est perdant et les autre an tirons des bénéfice.L’histoire du mali tant que on va pas prendre des arme nous aussi on risque de tout perdre tout un jour et après dire si on savais c’est le moment ou jamais

  4. Mais si ce n’est pas de l’ingérence, qu’est-ce que c’est ?
    Paternalisme?
    Diviser pour mieux régner ?
    Autres ?

  5. Dans une election Presidentielle, tous les electeurs qui ont le droit de voter doivent avoir le privilege d’exercer ce droit.S’il en est autrement ces elections perdent leur legalite.En outré,si les imperfections des elections concernent des fraudes massives ou l’ingerence des forces exterieures,ces elections perdent leur credibilite meme si le Secretaire General des Nations Unies les consacre valides.Les Elections sont validees seulement par la Cour Constitutionnelle du Mali,ni par le Representant de l’ONU,ni par le Representant de la France.Nous avons assiste avec degout aux prises
    de positions de l’exterieur dans les affaires interieures du Mali.
    M.Drame a parfaitement raison de demander le report de ces elections
    car le temps imparti est inadequat pour permettre aux electeurs d’exercer leur de droit de vote.Cela est une decision Malienne a 100%.
    La Cour constitutionnelle doit se prononcer pour que les responsabilites soient bien situees.Les consequences peuvent etre enormes.

  6. Il y a beaucoup d’enjeux dans les prochaines élections au Mali mais point de suspens:

    Tout le monde sait qu’Ibrahim Boubakar Keïta sera le futur président du Mali. Les autres partis cherchent seulement à avoir le maximum de voies pour figurer dans l’attelage gouvernemental.

    Mais dans tout cela, l’essentiel pour le Mali c’est de parvenir à recouvrer la paix, l’unité et la stabilité qui sont les ferments du développement et de l’émergence économique.

  7. je pense que on a perdu la cause de cette crise
    moi je ne j’aimai confiance a la France dans cette affaire
    comment les mla touareg ils toujours arme a kidal ce la France qui a la base de tout ces problème au mali
    MLA ces la France ces pour ce la moi je pas soutenir leurs intervention au mali par ce que ces les deux connerie qui font leurs affaire sur les dos du malien
    selon au général de gaule la France na pas d’amie la France cherche sons n’intèrè

  8. chers compatriote je vous en pris Tièblé ne respecte pas ses engagement au nom de Dieu il n’est pas honnête?sinon lui il a été désigner médiateur ou négociateur sur quel point!!! c’est juste pour la tenue des élections et il a même signé l’accord sur ça et aujourd’hui tu viens nous dire autrement?? on a compris!!! 😆 il veut rester sur podium car si Djonkis reste lui aura tjr sa palce hey Alaka sa ayé do kè malilasa ayé malodoni

  9. Dans une élection présidentielle comme celle de juillet 2013 au MALI, chaque candidat développe sa propre stratégie de campagne et cela y compris la fuite en avant. Cette dernière méthode semble être le dernier recours de M.DRAME qui souhaiterait garder l’image qu’il a sue incarner durant les négociations de OUAGA même si l’accord signé prête à certaines confusions qui seront étaler à l’ouverture des vraies négociations avec les groupes armés.
    Monsieur DRAME veut tout simplement se retirer de la course à la présidentielle dont l’issue est très incertaine, pour conserver une certaine neutralité qui pourrait lui valoir un rôle important dans la suite des négociations après l’élection du nouveau président. La stratégie n’est pas aussi mauvaise que ça monsieur l’ancien candidat puisque avec 28 candidats, vous n’avez aucune certitude d’avoir les 5% requis pour prétendre au remboursement de votre caution de 10.000.000.
    La meilleure décision était vraiment de se retirer et chercher un alibi.

  10. C’est. Facile de dire que paris ne s’ingère pas dans les affaires du Mali quand hollande dit qu’il va être intraitable sur la date des élections , quand Fabius veut faire l’avocat du Mali pour dire que l’administrion est de retour a Kidal alors que nous savons que c’est du faux, quand 456 villages ne pourront pas voter quand plus de 3millions des maliens de l’extérieur ne peuvent pas voter simplement ils n’ont pas leurs noms sur la liste électorale mais tous ont des reçus du Ravec quand au Mali dans un village de 700 habitants il n’y a que 10 électeurs , en france un foyer de 1500 personnes avec d’élément 13 cartes on se demande quelle élection la france veut avec quelle conséquence pour un pays agonisant sachons garder raison nous sommes reconnaissants envers la france qui a perdu six militaires. Notre pays le Mali a perdu 17000maliens pour la france

    • Nous sommes tous d’accord qu’il ya des imperfections.

      Au vu du contexte actuele est ce une raison pour reporter les élections et retrouver les mêmes problèmes au bout de 3 ou 6 mois? Je dirai NON. ON EST FATIGUE!!!

      Monsieur, n’oublies pas qu’en temps normal le taux de participation au Mali ne dépasse pas les 35%.

      Même si les 15 millions de maliens reçoivent chacun une carte, je ne pense pas que cela changera grande chose. Tu me diras que DRAME parle du respect de la constitution.

      Est-ce qu’il pense que les autres maliens ne savent pas lire et comprendre ladite constitution ??

      Qu’il sache que le contexte et l’adhésion d’un grand nombre d’un groupe peuvent rendre une décision légitime.

      N’a-t-il pas laissé la constitution pour aller signer un torchon à OUAGA ??

      Et Monsieur veut se cacher derrière la même constitution pour détaler comme la bande de soldats ratés. 😆 😆 😆

      La France et toute la communauté internationale ne font que nous accompagner depuis le début de cette crise. Arrêtons de les cracher dessus svp.

  11. C’est quoi meme la communaute international/ s’implique t-elle des elections en Europe, en Amerique ou en Asie? Espece de colons bandits

    • C’est parce qu’ils sont armés et qu’ils n’ont pas de richesses dans leurs pays alors ils sont bien obligés d’influencer les politiques des autres pays riches (libye, mali, congo, CI…) pour mettre en place des hommes pourris et faciliter leur pillage…

  12. En quoi se laisser aller à commenter les propos de Monsieur Pèsepeu était il utile ?
    🙄 🙄 🙄 🙄 🙄 🙄

Comments are closed.