Adoption de l’ »Accord-cadre »: Réaction du Capitaine Sanogo, chef de la junte [vidéo]

13 réactions [-] Texte [+] Email Imprimer

13 Réactions à Adoption de l’ »Accord-cadre »: Réaction du Capitaine Sanogo, chef de la junte [vidéo]

  1. gat il est trés beau d’accuser les autres soyont conscients cette situation n’est pas d’ATT seulement Alpha a sa part de responsabilité donc la France avait opter un moment pour une position qui imposera au Mali de s’assumer dans l’avenir car il est préferable de créer la situation actuelle et de chercher la solution que de laisser toujours ce probleme car la position Francaise étais à saluer sinon on rentre aux nations unis sous l’aile d’une grande pauissance mondiale si la position Francançaise étais celle que nous les communs mortels au jour d hui on ne parlera plus du nord Mali ùmais de l’azawade

  2. ady

    L’afrique continent de l’ignorance de l’obscurantisme ou un petit caporal malforme et initie a la sorcellerie de la france Afrique de la france coloniale se prend pour un dieu.

    • Mamadou coulibaly

      soyons serieux mon frère et ne ridiculisons pas notre continent si cher à nous.selon ATT, ancien president et ancien poutchiste »tant qu’il y’aura des mauvais politiciens les coups d’état auront toujours libres cours en Afrique ».
      Meme si ces coups sont fait par un nouveau recru ils seront toujours les bienvenus

  3. soyons sereins c’est une questions d’un bon mois et de les bombarbés comme

  4. Broulayi

    Hummmm Hummmm

    :-D :-D :-D :-D :-D :-D :-D

  5. gat

    Un véritable complot est tramé entre la France et le MNLA contre le Gouvernement du Mali
    En effet, d’une part mécontent du soit disant laxisme d’ATT face aux enlèvements de ses ressortissants par l’Aqmi, et d’autre part voyant l’intention du gouvernement du Mali a écarter les sociétés françaises dans l’attribution du marché d’exploitation de son futur pétrole au nord, la France a délibérément chercher à faire un deal avec la rébellion touareg en vue de déstabiliser le régime d’ATT et d’inciter les Targui à réclamer l’Independence sinon l’autonomie de leur zone (Azawad). Le deal convient que la France s’engage à soutenir financièrement, diplomatiquement et stratégiquement les séparatistes jusqu’au bout (c’est-à-dire jusqu’à l’atteinte de leur objectif). En contrepartie, les séparatistes devront s’engager à éradiquer l’Aqmi du nord du Mali et aussi à confier aux sociétés françaises l’exploitation du pétrole du nord.
    Le scénario tracé est le suivant:
    Les rebelles devront se soulever et attaquer les camps militaires du grand Nord (Aguelock et Kidal) en vue de libérer le septentrion malien. La France pourra alors les ravitailler en armements, carburants et autres via l’aéroport de Tessalit. Ils devront continuer la progression vers l’Est en annexant GAO et Tombouctou. Une fois Tombouctou tombé, l’objectif serait en parti atteint. La France de son côté garantira la légitimité et la protection des rebelles en empêchant la CEDEAO d’intervenir militairement. Pour ce faire elle devra anticiper en convoquant une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité de l’ONU (ce qui masquera son soutien aux séparatistes) pour demander un arrêt d’hostilité aux belligérants et afin que soit privilégié le dialogue. Dans le plan, il est prévu que le MNLA proclame la fin des opérations militaires dans les heures qui suivront la déclaration de l’ONU. Alors, la CEDEAO qui ne peut agir sans l’aide et l’aval de l’ONU sera contrainte de renoncer aux interventions militaires contre les rebelles. Aussi de par leur déclaration anticiper de cesser le feu, les rebelles parviendront à vaincre la confiance de la communauté internationale. Ainsi, ils réclameront leur autonomie territoriale afin de finaliser le deal conclu. Dans le deal, il a été recommandé au porte parle de MNLA Moussa Ag ATTAHER (logé, escorté et protégé par la France), que pour qu’on ne soupçonne pas la France de jouer un double jeu, il ne devra citer la France qu’en dernier ressort dans son appel envers les communautés Internationales. C’est pourquoi, il citera chaque fois, les Nations Unis, les USA et ensuite la France. Voyez cette recette facile ! Qui aurait cru qu’une telle attitude, qu’un tel complot proviendrait de la France ? C’est regrettable, c’est pitoyable et c’est indigne de la part d’une soit disant Puissance ! Ces moyens ignobles et indécents déshonorent la France. C’est une violation grave du traité colonial qui lie le Mali à la France. Est-ce que les citoyens maliens ont besoin de répondre à une erreur de laxisme de leur premier dirigeant ? Dans tous les cas c’est un signal fort à l’endroit de tous les autres pays colonisés par la France, pour qu’ils sachent que la France n’a pas d’amis mais des intérêts et qu’elle est prête à vendre son honneur pour sauvegarder ses intérêts.

    Nous pensions que la France pouvait avoir de moyens plus légaux pour contraindre un gouvernement laxiste que de déclencher une guerre de division territoriale et de conflit ethnique. Elle sera comptable de tout ce qui adviendra. Elle devra savoir qu’elle est passible de poursuite pénale, de crime de guerre en ayant provoqué l’invasion du territoire malien par les rebelles venant de Libye avec des armements lourds.

    L’objectif de la présente pétition est d’éclater au grand jour le complot tramé par la France et le MNLA contre le gouvernement du Mali.

    Il est urgent que le Gouvernement du Mali saisisse la cours pénale international pour demander réparation à la France pour complot contre son intégrité territoriale et aussi à l’OTAN pour son responsabilité à la crise en aval de la guerre de Libye. Nous avons dénoncé le fait il reste aux autorités institutionnelles de notre Etat à poursuivre le combat en saisissant qui de droit.
    Maliens, maliennes ! Demeurons unis, n’offensons pas les ressortissants français vivant chez nous car ils ne sont pas comptables des erreurs de leur pays. Mais haïssons la France et sabotons toutes ses coopérations. Haïssons Nicolas Sarkozy et son gouvernement fantoche. Levons-nous pour réclamer le droit de réparation. Demandons l’aide des USA, de la chine et de la Russie. Tout sauf la France et tout contre la France et ses alliées.
    Envoyer ce message à tous les maliens et à tous les africains pour qu’il sache le dessous et le non-dit de la guerre au Mali

    Ce message est écrit ce jour, Mercredi 21 Mars 2012 par la Coalition Malienne pour l’Unité Territoriale (CMUT):

    Suivez le déroulement des choses et vous donnerez raison à ceux qui l’ont écrit
    D’autres révélations plus intrigantes sont en cours.
    « L’union sacrée pour la libération du Nord est la thérapie qui, avec l’ensemble de toutes les forces vives, sans distinction d’âge, de race et d’appartenance politique, permettra de relever le défi qui se pose à toute la nation malienne».

    • Mass

      Une fiction, bien qu’on sait que la France à des visés sur le Sahara pour des raisons stratégiques contre la prolifération du terrorisme islamique.Le Mali ne peut s’en passer de la France, vis versa.
      Après la rencontre, Boni Yayi, François Hollande, la France a ordonner à l’UA de saisir le Conseil de sécurité pour une résolution pour qu’on intervient militairement au Mali. C’est dans ce cadre que la France est prête a apporter son aide logistique et financière sous l’égide de l’ONU. N’oublions pas que la France à des otages dans cette partie du Mali et qu’elle affiche une prudence. Certes, Sarkozy s’est rapprocher du MNLA, comme un interlocuteur direct au détriment des autorités maliennes, afin d’obtenir la libération des otages pour des raisons électoralistes. Ce qui a donner une tribune européenne au MNLA

  6. woda

    Il serait temps d’agir maintenant, sans attendre les appuis extérieurs.
    Comme s’a été dit depuis le début de ce conflit, le temps reste le facteur clé. Il faut agir sans attendre que la situation ne pourrisse.
    Pour info, les groupes armés (MNLA-terroristes…) dans le nord continuent de recruter à tour de bras des nouveaux combattants en provenance de la Lybie avec des nouvelles armes.
    Alors plus le temps passe, plus ils se renforcent et occupent davantage le terrain.
    Un conseil : trouvez, SVP, un moyen de faire flotter, il se reste que 2 secondes le drapeau Malien dans le nord. Cela permettra pour remonter un peu la morale du peuple Malien et de ces amis.

  7. JAMANA DEN

    que le vrai boulot commence.

  8. simplevision

    S.E Bozoum, Ministre des Affaires Etrangeres du Niger
    Lors de la reunion Algerie- Niger et Mauritanie tenue le 07 Avril 2012.

    Il s’agit aujourdhui d’organiser la confrontation avec les groupes terroristes et cette confrontation est rendu inevitable par l’occupation de toute la zone nord du Mali et surtout la proclamation de l’independance de l’azawad qui est quelques chose de totalement absurde et inacceptable.

    La CEDEAO est entrain de mobiliser sa force en attente et s’organiser en vue d’une intervention militaire au Mali , le cas echeant. Il me semble que nous avons la une occasion en or de mutualiser nos efforts pour lutter contre le terrorisme et tous les facteurs d’instabilite prevalents dans notre espace.
    La prise de Tombouctou, Gao et precedemment celle de Tessalit et Kidal ont ete l’oeuvre d’une jointe venture militaire oeuvre des groupes terroristes, islamistes et
    Irredentistes non democratiques.

    La confrontation avec le groupe terroriste doit faire place a moyen terme a la negociation pour le retour definitif de la paix au Mali et dans la region.
    Cependant la debandade de l’armee Malienne et l’occupation du Nord Mali ne vont pas faciliter les choses bien au contraire c’est pour cette raison que l’on doit travailler a changer le rapport de force sur le terrain avant de parler de negociation.
    Il est perilleux pour l’unite du Mali et dans la region de proner la negociation pour la negociation et donc un statut quo qui consacre dans les faits la repartition du Mali et consacre aussi des terroristes et leurs allies comme des acteurs de de la paix.

  9. Sarkozy Ennemis

    Mais ou est la Video

  10. yeda

    Pas de troupe au sol nous somme decidé bouté les rebelles du Mali. la recreation est terminé

  11. yeda

    Pas de troupe au sol nous somme decidé bouté les rebelles du Mali