Réaction du Front Uni pour la Sauvegarde de la Démocratie et la République : Organisation des Concertations Nationales

15


Siaka Diakité, président du FDR

A Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

-Bamako-

 

Réf. : V/L n° 0718/PM-CAB du 07 septembre 2012

Objet : Organisation des Concertations Nationales

Monsieur le Premier Ministre,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre correspondance citée en référence en date du vendredi 07 septembre 2012 par laquelle vous nous invitez à communiquer, au plus tard le lundi 10 septembre 2012 à 12 heures, les noms de deux (2) représentants à la Commission d’Organisation des Concertations Nationales.

Il y a lieu de rappeler ce qui suit :

En réponse à votre lettre n° 678/PM-CAB du 23 août 2012, le FDR, tout en réaffirmant son accord de principe pour participer à une Concertation Nationale organisée par le Gouvernement, a estimé qu’il s’agit d’un moment important de la Transition. D’où la nécessité de la préparer avec minutie, rigueur et dans un esprit de consensus.

C’est dans ce même esprit que notre Regroupement vous a demandé de bien vouloir rapporter la décision n° 2012-0104/PM-CAB du 15 août 2012 portant création et composition de la Commission technique chargée de l’élaboration des Termes de référence de la Concertation Nationale afin de mettre les différents regroupements (FDR, COPAM, CSM, ADPS et IBK 2012) sur un pied d’égalité, tout en confiant la présidence à une personnalité consensuelle.

A ce jour, nous n’avons reçu aucune réaction de votre part sur ces questions qui constituent des préalables déterminants. De même, la décision de notre regroupement demeure également liée au contenu des Termes de référence de la Concertation Nationale, de même que du texte de création de la Commission d’organisation de ladite concertation, qui ne lui ont pas encore été communiqués.

Aussi, voudrais-je vous notifier que la participation de notre Regroupement demeure liée au soin que vous prendrez pour nous rassurer sur le caractère objectif, transparent, impartial et consensuel de votre démarche.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de ma parfaite considération.

Bamako, le 09 septembre 2012

Le Président

Siaka DIAKITE

LETTRE DU PREMIER MINISTRE

PARTAGER

15 COMMENTAIRES

  1. toi siaka on s’occupera de toi plus tard sait tu ke tu ne represente plus les travailleur espece d’oportuniste. AN TE I TOYEN I KA DON BE NALEN

  2. une convention n!est pas la solution le pays est divise.le mali a autre besoin que d!organiser une convention combien va couter cette convention ? il ya des besoin economiques d!urgences . En plus avec la menace d!insecuritee,l!avencee de mujao,a cela s!ajoute le fusiade de diabali tant d!autres une convention pour faire quoi?

  3. Tout le malheur de ce pays est arrivé par la faute du capitaine SANOGO et de ceux là qui l’ont soutenu dans cette mafieuse action.
    Vous voyez même les militaires qui ont abattu sans sommation les paisibles religieux maliens et mauritaniens à Diabali ont reçu l’ordre du capitaine SANOGO.
    Une chose est certaine si nous ne prenons garde le bateau Mali va couler car c’est un maudit ce capitaine qui cherche vaille que vaille le pouvoir .
    Il essaye de tromper la communauté internationale et nationale en disant qu’il a cédé le pouvoir mais au fait c’est un menteur il dit cà pour échapper à la justice internationale , heureusement pour nous il ne va jamais s’échapper à cette vraie justice.
    La CEDEAO doit désarmer le camp de KATI et attendre la fin d’une élection pour remettre les armes au nouveau pouvoir sinon je vous jure que les alcooliques de KATI vont s’accaparer de nouveau

  4. Nous voulons vraiment la paix dans ce pays dans ce cas nous demandons au Front Uni pour la Destruction de la République(FDR) de mettre de l’eau dans leur vin pour viser uniquement l’intérêt supérieur du pays au lieu de contibuer à la destruction de notre cher nation.

  5. Ce comité technique c’est du n’importe quoi! Le gars de la Copam est destitué et c’est un tricheur et les parties ne sont pas représentés équitablement. Tout est à reprendre et pourquoi deux représentants du HCI, les religieux sont plus efficaces à leurs prières comme les militaires le sont au front!
    Que Dioncounda reprenne lui-même la répartition de ce comité sinon ça risque encore d’être une catastrophe, l’internaute flotte dans la stratosphère en pleine nébuleuse… nous ne voulons plus de clash!!!! 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿 👿

  6. Le 1er sinistre CMD est également le 1er problème du Mali.
    Il n’est préoccupé que par le contrôle du pouvoir ce qui le pousse à s’allier avec la junte et à former un clan composé de parents, d’amis, et de mafieux du MP22 et de la COPAM pour prendre le Mali en otage.

    C’est lui qui essaie de diviser la junte pour mettre Sanogo en minorité afin d’empêcher l’intervention de la force de la CEDEAO sans laquelle l’armée malienne ne peut libérer le Nord.

    Au lieu de soutenir la demande du président Djoncounda, il pousse ses alliés de la junte à s’y opposer.
    Au lieu de dépêcher l’armée au Nord, il veut convoquer des concertations absurdes après la formation du gouvernement et budgétivores pour tuer le temps.

    Avec le 1er sinistre CMD, le Nord ne sera jamais libéré à fortiori organiser des élections qui ne l’arrangent pas dans la mesure où il n’est pas éligible. Il est assoiffé de pouvoir et imbue de sa personne.
    Il incarne le népotisme, le régionalisme, le clanisme et l’insolence.
    Il faut le dégager et libérer le Mali et son président impotent.

  7. Bonjour Dr. Ag Rhissa.
    On a l’impression que vous êtes un chercheur de portefeuille ou un demandeur d’emploi.

    Ce n’est pas la peine d’afficher votre adresse, votre titre et toute votre vie pour dire vos points de vue en ligne:
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

    Depuis le début de la crise, vous faites le raisonneur en affichant chaque fois votre biographie.

    Si vous avez des propositions précises sur la concertation nationale, faites les en ligne sur ce même site où vous lancez la demande. Vous les partagerez avec plus de monde sans compter que les dirigeants ont accès à Internet et le consultent bien plus que des citoyens ordinaires.

    Il faut arrêter cette façon opportuniste.
    Votre frère malien qui ne vous veut que du bien

  8. Bonjour,
    Plusieurs Maliens, dont moi même, n’ont pas vu les termes de références de cette concertation nationale.

    Est-il possible de les publier à travers un site internet pour susciter les réactions d’un maximum de citoyens.

    J’ai des propositions précises concernant cette concertation nationale, à qui s’adresser (leurs adresses) ?

    Merci de me fournir une réponse.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  9. Le pm doit dégager, pour la bonne marche de la démocratie dans notre pays. c’est un incompétent total, un opportuniste ça crève les yeux.

  10. Tu est une vrais enemi de Mali mon frere Siaka.
    On veu avance,pas ede nous amene a zero. On as depasse ce connors deja.
    Aller forme ton concertation dan ton bureau.
    Vous na pas du coeur pour c pays.
    Que Le Bon Dieu detruis toute les mal intentione contre c pays et ca population enocents. Ameen

  11. Aimons notre pays,le Mali soyons patriote,c est en portant le dans notre coeur que nous reussirons a le sauver.

Comments are closed.