Région de Mopti: L’Adema en pleine forme !

0
1

Le candidat de l’Adema PASJ, Dioncounda Traoré, a eu l’occasion, (les 26, 27 et 28 février 2012) de constater la bonne forme de son parti dans la 5è région du Mali. C’était lors de la conférence régionale de désignation des candidats au Haut Conseil des Collectivités de l’Adema à Mopti et des séries de meetings tenus à Sofara, Djénné et San par l’Adema et ses amis d’autres partis politiques. 

A ces rencontres ont participé le président de l’Alliance pour le Renouveau politique (ARP), le colonel Youssouf Traoré, le président de l’UDD, Tièman Coulibaly, le directeur de campagne dudit  candidat ? Iba N’Diaye, le chef du département des alliances de l’Adema, Sékou Diakité.

Le coordinateur régional, Timoré Tioulenta, le secrétaire politique de l’Adema de Mopti étaient également de la partie.

Dimanche 26 février :

Très tôt le matin, le Pr Dioncounda Traoré à la tête d’une forte délégation a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de la ville et aux leaders religieux qui à leur tour ont fait des bénédictions pour les hôtes du jour.

Ensuite, la délégation du président de l’Adema s’est dirigée vers le terrain de Foot Gangal de Mopti où a lieu la cérémonie d’ouverture de la conférence régionale de Mopti.

Ici, une foule des grands jours attendait le candidat Adema à l’élection présidentielle d’avril prochain qui a été accueilli par les chants et danses peul et dogon.

Prenant la parole, le secrétaire politique de l’Adema à Mopti, Badi Haïdara, a affirmé que les militants qui s’étaient mobilisés comme un seul homme pour témoigner leur soutien à l’hôte du jour, sont très impatients de se mettre à l’œuvre pour assurer la victoire à l’honorable Traoré.

21 conseillers municipaux Dental-Faso virent à l’Adema

Au titre des adhésions, M. Haïdara, a informé l’assistance du virement à l’Adema de 21 conseillers municipaux du Mouvement politique Dental-Faso. Ceux-ci sont encadrés par des responsables politiques avertis et connus sur la scène politique régionale et nationale.

En outre, le secrétaire politique a affirmé que de nombreux militants parmi lesquels une centaine de conseillers communaux ont décidé de rejoindre la ruche.

D’autres adhésions sont également signalées ça et là, dira toujours M. Badi Haïdara.

Pour sa part, le coordinateur régional de l’Adema Timoré Tioulenta, député à l’Assemblée National, a précisé qu’au sortir des élections législatives de 2007, 7 députés sur 20 étaient élus sur les listes Adema-PASJ de Mopti.

Mieux, a-t-il dit, au Haut Conseil des Collectivités siègent 5 conseillers sur les 8 de la région.

Aussi, soulignera l’honorable Tioulenta, aux élections communales de 2009, sur les 1466 conseillers, 568 étaient élus sous les couleurs du parti des abeilles contre 387 pour le poursuivant immédiat dans ladite région.

La victoire est à la portée de l’Adema

« Le seul rendez-vous qui est à l’ordre du jour, c’est celui du 8 juin à Koulouba. Je suis sûr qu’on y serait ensemble là-bas. Nous voulons construire le Mali par la voie de la droiture, de la démocratie, de la justice, de la solidarité…

Ici, à l’Adema, nous sommes unis et solidaires. C’est pourquoi sans l’ombre d’aucun doute, nous sortiront victorieux des  élections à venir. », a souligné, le candidat Dioncounda Traoré.

Par ailleurs, le président de l’Adema PASJ, a indiqué qu’aller aux élections et les gagner n’est pas suffisant, mais c’est répondre aux aspirations du peuple qui est crucial. Et à ce titre, il signalé que dès son élection à la tête de notre pays, qu’il fera tout pour relever les défis de l’heure. Il s’agit de la pauvreté grandissante, de l’insécurité au Nord-Mali voire sur toute l’étendue du territoire national, du chômage des jeunes, de l’insécurité alimentaire…

Ensuite, le candidat Traoré a réaffirmé son soutien à l’armée Malienne qui mène un combat noble contre des bandits armés qui menacent la stabilité du Mali. Il a aussi promis de finir avec ce problème dès son élection et cela, durablement.

A noter que cette conférence régionale de l’Adema PASJ a été bouclée par la finale de la coupe Dioncounda Traoré sur le même terrain de foot (Gangal). Le match qui a rehaussé l’éclat de la dite rencontre, a été remporté par l’équipe de Tangotango (habillée en rouge) au détriment de celle du CAC (en blanc) à l’issue de la séance de tirs au but (5-4).

Sofara, Djenné et San accordent leurs bénédictions à Dioncounda Traoré 

Sous une bonne escorte des militants de l’Adema, le Pr Dioncounda a été accueilli à l’entrée de la ville de Sofara où des milliers de militants l’attendaient dans la résidence de Mamadou Gano.

« Nous vous promettons la victoire, vous êtes le candidat qui incarne la droiture, vous êtes celui qui peut nous sortir de la misère », sont entre autres des mots que scandaient les militants de Sofara. Et à en croire le représentant de la section Adema de cette localité, il n’existe plus aucun obstacle entre Dioncounda et Koulouba. Cela, parce qu’il incarne toute les valeurs qu’un homme d’Etat doit avoir. D’où son admiration par le peuple de Sofara.

Après avoir rendu une visite de courtoisie aux notabilités et aux leaders religieux de Sofara, la délégation du Pr Traoré a pris le chemin de Djénné.

Ici, aussi, la mobilisation était au rendez-vous depuis l’entrée de la ville jusqu’à la salle de conférence Mahamane Santara où a lieu le meeting.

A Djénné, l’hôte du jour ne pouvait pas s’attendre à mieux, car il a été accueilli comme un chef d’Etat.

Dioncounda ne traîne derrière lui aucun dossier sale

Au cours de ce meeting, le rapporteur de l’Adema de la région, Abdoul Karim Konaté a déclaré que le peuple Adema de Djénné mettra tout en œuvre pour assurer la victoire à Dioncounda Traoré, avant d’exhorter les populations de la localité à aller retirer les cartes d’électeurs au moment venu afin de pouvoir voter en avril prochain.

Aussi, le représentant de la coordination de soutien au candidat de l’Adema, a invité les jeunes à soutenir Dioncounda qui ne traîne derrière lui aucun dossier sale.

« Depuis que l’Adema est venu au pouvoir en 1991, le Mali a changé. Beaucoup a été fait. 20 ans après, nous voulons continuer notre œuvre. Cela n’est possible que si nous nous donnons la main. Ce qui est déjà un acquis, car à l’Adema aucune division n’est signalée. Tous, nous n’avons qu’un seul objectif remporter les élections prochaines.

Notons qu’à San, malgré l’arrivée tardive de la délégation Traoré du candidat Adema à l’élection présidentielle 2012, ils étaient des milliers, les militants de l’Adema et de l’UFDP du colonel Youssouf Traoré à attendre l’infatigable Dioncounda qui, à leurs yeux est celui qui assurera à San un avenir meilleur.

Ici, le colonel a exhorté ses militants à rester mobilisé nuit et jour pour porter haut la candidature de l’honorable Dioncounda Traoré, avant de dire que, le bateau de l’ARP a levé l’ancre et ne la lancera qu’à Koulouba.

A. Sanogo  

Envoyé Spécial à Mopti 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.