Pour remplacer Modibo Keïta à la Primature : Bocary Tréta en pôle position ?

79
Bocary Tréta
Bocary Tréta

Les choses risquent d’aller plus vite que prévu à propos du remaniement ministériel qui flotte en l’air bien avant le forum raté de Kidal. Initialement annoncé pour le deuxième semestre de cette année, donc après le mois de juin, la rumeur s’amplifie depuis le retour du président IBK de Paris après des soins le week-end dernier. Aujourd’hui, le changement du gouvernement ne serait plus qu’une question de jours voire d’heures. Avec une seule constance : le départ de Modibo Kéïta. Et une inconnue : qui pour remplacer le Premier ministre ? Le nom de Bocary Tréta vient largement en tête des sondages de rue. L’heure du secrétaire général du RPM et non moins tout puissant ancien ministre du développement rural a-t-elle enfin sonné ?

Les choses risquent d’aller plus vite que prévu à propos du remaniement ministériel qui flotte en l’air bien avant le forum raté de Kidal. Initialement annoncé pour le deuxième semestre de cette année, donc après le mois de juin, la rumeur s’amplifie depuis le retour du président IBK de Paris après des soins le week-end dernier. Aujourd’hui, le changement du gouvernement ne serait plus qu’une question de jours voire d’heures. Avec une seule constance : le départ de Modibo Kéïta. Et une inconnue : qui pour remplacer le Premier ministre ? Le nom de Bocary Tréta vient largement en tête des sondages de rue. L’heure du secrétaire général du RPM et non moins tout puissant ancien ministre du développement rural a-t-elle enfin sonné ?

Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali a été signé le 20 juin 2015 par la CMA, il était attendu la formation d’un gouvernement de large ouverture avec l’entrée des représentants des groupes armés (CMA et plate-forme) et de la société civile. Ce projet était effectivement en préparation et même l’équipe en gestation.  Mais, un grave problème de discipline au sein du gouvernement nécessita une réaction urgente du président qui aboutit à un léger remaniement avec la sortie des ministres indélicats vis-à-vis du Premier ministre Modibo Kéïta, reconduit à son poste. Mais, tout le monde savait que c’était juste pour rétablir l’autorité du supérieur hiérarchique, la discipline et la solidarité gouvernementales.

Le nouveau gouvernement, avec l’entrée des ex rebelles, est donc toujours d’actualité et sa formation imminente.

Longtemps jugé digne d’être Premier ministre et même estimé par tous comme l’occupant naturel et logique de ce poste, Bocary Tréta s’est successivement vu préférer par Oumar Tatam Ly, Moussa Mara et Modibo Kéïta. Le président Ibrahim Boubacar Kéïta ne lui a pas donné sa chance comme le voudrait la règle de gestion politique dans un régime démocratique. En guise de compensation, IBK fait de lui la deuxième personnalité du gouvernement floquée du portefeuille du développement rural. Adulé des militants de son parti RPM, Tréta jouit de l’estime et de la confiance de la plupart des responsables de formations politiques membres de la majorité présidentielle qui le jugent apte à occuper le prestigieux fauteuil. Même des leaders de l’opposition politique et membres de l’opposition parlementaire pensent que Tréta mérite d’occuper la Primature.

Toutes choses qui font que la côte de popularité de l’ancien ministre du développement rural n’a pas pris de rides après son éviction du gouvernement. Et le président IBK le tient toujours en haute estime.

Sa récente nomination comme Administrateur de l’Etat dans le Conseil d’Administration de la BMS SA (donc un potentiel PCA de cette banque) n’est-elle pas une stratégie pour le faire oublier (reculer?) afin de mieux le hisser aux cimes en le propulsant au sommet de la Cité administrative ? Rien n’est à exclure, si l’on sait que logiquement le futur gouvernement pourrait également être celui qui conduira le pays aux prochaines élections générales. Dans ce cas de figure, c’est un Homme du parti qui est placé à la tête du gouvernement. Et cet Homme pourrait bien être, enfin, Bocary Tréta. Pourquoi pas ?

Le secrétaire général du RPM ne doit redouter que deux noms qui circulent dans les lèvres. Il s’agit de l’ancien ministre de la défense et des anciens combattants, Soumeylou Boubeye Maïga et de l’actuel ministre de la décentralisation et de la reforme de l’Etat, Mohamed Ag Erlaf.

Le premier nommé est actuellement  très présent dans les délégations du président de la République et du Premier ministre. Mais, on pense logiquement que c’est en perspective de la future Cellule de renseignement qu’il est appelé à piloter. Mais, sait-on jamais ?

Quant à Ag Erlaf, il rassemble beaucoup de suffrages pour succéder à Modibo Kéïta. Alors, Tréta ? Soumeylou ? Erlaf ? A vos pronostics !

  A.B.HAÏDARA

 

PARTAGER

79 COMMENTAIRES

  1. Si le remaniement est nécessaire pour quoi pas maintenant et si le Président voie que c’est Mr.Treta la solutio, ce n’est pas un crime.

  2. A.B.Haïdara quel est le montant que tu as empoché ?stp répond. MDR

  3. Au Mali, analyse politique par certains journalistes révèle de la science du “djinè djaté”. Un plouc parle de Soumeylou Boubeye, l’autre plouc parle de Treta. Il n’y a plus qu’à attendre la proposition du filston national comme premier ministre. Après tout pourquoi pas, avec nos journaleux tout est possible.

  4. Monsieur l’éditeur pour ton information, le président de la république a renouvelé sa confiance à la personne du chef du gouvernement, Modibo Keïta. Le rapport présenté par lui il y a quelques mois ont été à la hauteur et le président voit en lui la seule personne pouvant assurer au niveau de la primature.

  5. Je ne sais pas ce qui cloche autour de cette rumeur mais je suis hostile à un départ du premier ministre et optimiste pour le départ de tous les autres ministres qui n’ont pas été à la hauteur des tâches qui les ont été confiées.

  6. Je pense que la personne du chef du gouvernement peut encore être utile à la nation malienne. La situation actuelle de notre pays fait appel à un vieil expérimenté à la tête du gouvernement comme Modibo Keïta. Le M. a eu a prouvé partout où il est parti. Non à son départ et non à un remaniement ministériel.

  7. Ibrahim Boubacar Keïta n’est pas fou pour remanier actuellement son gouvernement. Les actuels ministres sont à la hauteur des attentes du peuple. On change un gouvernement en cas de failles mais à défaut on ne change rien. Le Premier Ministre fait l’affaire du président.

  8. Certaines personnes au pouvoir sont prêtes à tout, absolument tout, pour que le président de la république les accorde sa confiance. Et après ce sont ces mêmes personnes qui nous trahissent. Actuellement je ne connais aucun malien qui se plaint de la gestion de la Primature et de certains portefeuilles, tels que le ministère de l’économie et des finances malgré le départ d’Igor et le ministre des domaines et des affaires foncières.

  9. Un gouvernement qui ne satisfait pas les besoins des gouvernés rempli difficilement sa mission. Parlant de notre gouvernement, Je dirai qu’il est sans reproche et l’un des meilleurs gouvernements parmi tous les gouvernements qu’on a connu depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui. La personne de Modibo Keïta, malgré son âge, parvient à faire l’affaire d’IBK. Je ne vois pas pourquoi il va le remplacer ?

  10. Le Mali, depuis plus de 15 ans, n’avait pas connu un gouvernement aussi sollicité que celui de Modibo Keïta. Le FMI a tout récemment félicité nos autorités pour une deuxième fois pour les efforts qu’elles ont déployés. Place d’IBK j’allais faire un communiqué pour mettre fin à toute rumeur sur le départ de Modibo Keïta à qui j’ai renouvelé ma confiance.

  11. Jamais le président de la république ne se débarrassera de son chef de gouvernement et cela à cause des rumeurs qui font la une des journaux actuellement sans pour autant l’accompagner à achever son quinquennat. IBK a déjà renouvèle sa confiance à Modibo Keïta pour le reste de son quinquennat.

  12. Actuellement, grâce à l’équipe gouvernementale de Modibo Keïta, premier ministre, les bailleurs de fond sont de nouveaux confiants envers le Mali. Cela par la détermination, l’amour, le travail et la loyauté de Modibo Keïta et son équipe. Ce journaliste peut dire tout ce qu’il veut sauf de remaniement.

  13. Le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta ne procédera à aucun remaniement du gouvernement. Le M. ne peut pas changer son gouvernement à chaque 3 mois. Le premier ministre actuel a bénéficié de la confiance du chef de l’Etat lors de sa présentation de rapport. Donc c’est pour dire qu’il n’y aura pas de remaniement ou réaménagement pour le moment.

  14. Pourquoi ces hommes politiques ont choisi ce moment pour une telle hégémonie ? Pourquoi c’est au moment où le fond monétaire international a renouvelé sa confiance envers notre nation que ces hommes veulent que le premier ministre et son équipe partent ? Pourquoi vouloir au tant le départ de Modibo Keïta ? Cet article est sûrement une poison d’avril.

  15. Le jour où les journalistes malienne arrêterons de mentir, la population dans ce cas prendra le temps pour les écoutés. Nous n’avions pas le temps d’écouter ces balivernes.

  16. La vérité est le totem de la presse malienne. La presse malienne est téléguidée que pour porter atteinte au régime d’IBK. Elle n’informe plus mais elle désinforme, elle devenu une arme contre la stabilité politique du pays.

  17. La presse malienne a perdue toute sa crédibilité et sa dignité, parce que le manque de professionnalisme manque le plus dans ce milieu. Les journalistes maliens racontent toujours des balivernes.

  18. Ce ne sont que des rumeurs monté de toute pièce pour porter à la stabilité de l’opinion publique. Le journaliste ne raconte que des balivernes. Le PM Modibo Keita et le chef de l’Etat s’entendent très et accomplisse des travaux salutaire ensemble.

  19. Le PM Modibo saura relever le défis qui lui est réservé, plusieurs fois le PM a fait preuve de bonne foi et de responsabilité. Malgré toutes les tâches qui lui sont réservé le PM d’une manière remarquable et salutaire est en train de remonter la pente. Il a la confiance et le soutien de tous les maliens.

  20. Modibo Keita est homme qui incarne la sagesse, l’immunité, la justesse et la bonne foi dans sa carrière professionnelle et cela depuis très longtemps. Ce ne sont pas de fausse information, qui poussera la population malienne a douté de lui.

  21. Je remarque directement que ce genre d’article a été rédigé dans le seul but de porter atteinte au premier ministre. Parce que le journaliste ne rédige rien d’informatrice, ni d’objectif en plus il s’appuie sur la rumeur pour rédiger l’article.

  22. Je pense que tout cela n’est que des rumeurs des détracteurs. le président IBK na jamais jusqu’à preuve du contraire voulut se séparer de son PM Modibo Sidibé. Le travail du PM Mo Modibo d’une manière général est salutaire, crédible et remarquable. Le PM continuera au après d’IBK à sortie le Mali de cette crise.

  23. Ce ne sont que de simple rumeurs le président IBK a même affirmer publiquement que le PM Modibo Keïta reste et demeure à sa place, alors je ne comprends pas pourquoi les détracteurs ne se résignent pas. Le courant pas très bien entre IBK et son PM.

  24. Le PM est un homme humble et loyal, sa relation sur le plan professionnelle avec le président IBK sont bonne. Le temps pour lui de quitter le gouvernement n’est pas encore proche. L’aventure salutaire et remarquable d’IBK et son de PM Modibo Keita continue encore et cela pour longtemps.

  25. L’importance s est que le PM Modibo Keita est toujours là à la primature pour faire son travail son président apprécie bien aussi l ‘effort qu’il fournisse dans la gestion de ce pays.Donc messieurs les journalistes nommer qui vous vous voulez .

  26. je ne vois pas pourquoi ces journalistes sont pressés pour que le PM soit remplacer par un autre si lui et le président de la république s’attendent bien dans la gestion du pays et que les choses avancent pourquoi alors un changement?

  27. Si ce remaniement ministérielle peut apporter un changement dans la gestion du pays je n y vois pas d’inconvénient.

  28. Le premier Modibo keita est un homme à qui le président de la république fait énormément confiance.C est pourquoi il a été choisi pour d’occuper ce poste à la primature.Donc s’il n a plus besoin de lui, il fera un changement tout simplement.

  29. C est vrai aussi le remaniement du gouvernement peut apporter quelque chose de nouveau dans la gestion du Mali.

  30. Si Tréta est l homme qu’il faut a la tête de notre gouvernement ne vous pressez son tour viendra car notre président a besoin des personnes de confiance et intègre pour le poste.

  31. Le Mali actuellement n’a pas besoin de ce genre de remaniement pour le moment.Gouvernement qui est en place est en train de faire son travail comme il le faut.Dont arrêter un peu avec ça.

  32. Hier j étais Tieman aujourd’hui encore on commence à parler de Tréta et demain alors ça sera qui alors pour le poste du PM.

  33. Je pense que ce gouvernement fait exactement son travail pour le moment donc monsieur le journaliste arrêter de faire des suppositions. Quand le moment sera venu le président choisira quelqu’un qui mérite bien ce poste.

  34. Il faut vraiment ce nouveau gouvernement mais ce n’est pas du tout évident que ce soit Tréta qui soit choisit comme premier ministre. Le président de la république n’est pas un novice en politique mais il sait que même si les allégations contre Tréta n’ont pas été formellement prouvées; sa nomination entacherait sa crédibilité.

  35. Moi je ne sais pas pourquoi les gens s’obstinent à vouloir faire partir le premier ministre Modibo. Si le président de la république estime qu’il doit se séparer de lui tant mieux mais si ce n’est pas le cas; nous devons le laisser continuer son œuvre.

  36. IBK et le PM forment une équipe dynamique et compétente pour le mali et ils ont relevé les grands défis.Ils se font mutuellement confiance et c’est le Mali qui avance.
    Je me demande ce qu’apportera un remaniement à ces journalistes pour provoquer un tel acharnement de leur part.

  37. Ce sont des journalistes des salons climatise’s qui continuent a’ tenter de vous vendre leurs feuilles de GNOUGOU qu’ils ont le culot d’appeler des journaux!
    LE PM MODIBO KEITA EST UN HOMME SAGE, SURE, RESPECTABLE ET RESPECTUEUX!!! IL REMPLIT BIEN SA MISSION ET NE TRAHIRA JAMAIS LE PRESIDENT! Nos idiots se moquent de la sante’ du President. Ils savent que le president a besoin d’un repos pour recuperer mais cela ne fait pas leur probleme. ILS VEULENT UN PRESIDENT MALADE ET ISOLE’ POUR FACILEMENT PRENDRE LE POUVOIR!!!
    KOLON DJOUGOU YIRI BE’ KARI AKONO!!! Toutes les attaques recentes que nous voyons contre le PM Modibo Keita, ne sont en realite’ que des attaques faites indirectement contre le President!!!!
    QUE NOS IDIOTS DISENT CE QU’ILS VEULENT MAIS LE PM ACCOMPAGNERA SON JEUNE FRERE POUR LE RESTE DE CE PREMIER MANDAT INCHALLAH !!!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  38. Le PM est un vrai un technocrate donc servir son pays est un devoir
    Il est plein de tonus et continuera sa mission auprès d’IBK. Il ne bougera pas car il est à l’initiative de beaucoup de chose à la tête du gouvernement

  39. Le président travaille avec les plus méritant et non pas une appartenance partisane. Tréta sait pourquoi, il est parti du gouvernement précédent. Qu’il assure sa nouvelle fonction à la tête de BMD-Sa.

  40. Dans cette histoire de remaniement le plus important n’est pas l’appartenance politique mais qu’est ce que cette ou ces personnes pourront faire pour le pays. Si le président IBK travaille avec Modibo kéïta; c’est parce qu’il lui reconnait une certaine valeur.
    Donc nous espérons donc que la personne qui sera désigné premier ministre sera à la hauteur de nos attentes et pourra relever les défis du moment qui sont de plusieurs ordres pour le bonheur de la population de notre pays.

  41. Pour votre information, le PM n’a jamais montré le désir de partir donc pour le bien-être du peuple allez-y ailleurs. L’heure est au travail pas aux fausses rumeurs.
    Le président voue une confiance aveuglée donc il sera toujours là

  42. De toutes les façons nous vivons tous au Mali et donc s’il doit y avoir le remaniement; c’est bel et bien ici que ces personnes vont travailler. Alors pourquoi mettre la charrue avant les bœufs. Le dernier mot revient au président de la république de faire son choix et le moment venu; nous apprécierons!

  43. Il y de cela quelques jours on nous disait que c’était Tiéman; aujourd’hui on nous dit que c’est Tréta ou Soumeylou maïga ou encore Ag erlaf.
    Je crois que quand on n’a rien à dire; on doit se taire et attendre la survenue des choses.

  44. Encore un perroquet pour faire les éloges de leur mentor. La semaine après celui de Tiéman qui l’a qualifié celui le mieux placé à occuper le portefeuille de la primature, aujourd’hui, c’est celui de Tréta qui vient pourrir l’atmosphère car ayant reçu son argent de popote.
    C’est pas vous qui ferez le choix à la place du président. Journaliste vendu

  45. Nous devons en grande partie les accords de paix d’Alger. Il dirige le comité de suivi pour élucider les points qui bloquent actuellement le processus.
    Le président et son PM s’entendent bien et travaillent nuit et jour pour le développement de notre Maliba.

  46. Tréta est en pôle position dans vos sondages de la rue mais ce n’est pas forcement lui le choix du président de la république et d’ailleurs qui a dit que dans le système démocratique le premier ministre doit forcement venir du parti au pouvoir. C’est vous même qui passez le temps à crier à longueur de journée que le président IBK fait du clientélisme ou du favoritisme pendant que ce dernier ne s’engage qu’a travailler avec les compétences.

  47. Si ce gouvernement intervient maintenant; ce serait la bienvenue car il permettra de donner un autre coup de pouce à la mise en œuvre des accords de paix avec l’intégration des personnes issues de la rébellion au sein du gouvernement.
    Ce que nous pouvons demander c’est que les personnes qui composeront ce gouvernement soient intègres et aptes à servir le Mali.

  48. Le premier ministre Modibo Kéita assure bien sa fonction avec abnégation. C’est grâce à ces reformes que l’économie de notre pays a pu atteindre les 6%. Aujourd’hui, nous sommes félicités par les institutions financières pour cet exploit.
    Alors pourquoi il partirait? On ne change pas une équipe qui gagne.

  49. Monsieur le journaliste, je soutiens en chair et en os, vos idées car, elle est la bonne.
    Nous voulons des journalistes comme vous qui cherche a sensibilisé la population concernant la situation actuelle du pays et permet au gouvernement de connaitre leurs problèmes.

  50. Monsieur le journaliste a raison de nous faire croire que TRETA n’est pas bien, essayons de retracer l’acte de TRETA.Alors IBK ne prendra pas un autre risque .

  51. Je crois que notre presse doit être un peu plus sérieuse car on ne peut pas faire un article sans grandes évidences uniquement qu’avec des paroles entendus ça et là dans la rue. Quand on veut informer; on va à la recherche de l’information; l’information vraie.

  52. S’il y aura un remaniement, ce n’est pas parce que l’opposition apprécie Tréta que le président le nommera. Nous voulons une personne pour servir le Mali et se servir ou répondre aux exigences de ces politicards véreux.

  53. Si Modibo Kéïta estime qu’il était temps pour lui de se reposer c’était tant mieux car il faille un jour ou l’autre laisser la place aux nouvelles générations.
    Mais tant que lui ou le chef de l’état estime qu’il est toujours important pour lui de rester à ce poste. Il n’y a rien de mal à ça.
    Il faut que les gens arrêtent de lui mettre les bâtons dans les roues car au final c’est nous que perdons.

  54. Pourquoi les journalistes aiment créer les fausses rumeurs. D’où sortent-ils avec cette histoire de remaniement. Quelle est cette motivation qui serait la cause de ce remaniement ministériel.

  55. Le choix du premier ministre revient au président de la république. Donc s’il y aura un remaniement le président trouvera la personne ressource pour conduire le gouvernement.
    Ce n’est pas vous les journalistes à la solde de ces personnes pour faire leur éloge pour trouver gain de cause.

  56. Comme on le dit chez nous: le roi ne monte pas sur la clôture pour regarder la danse qui se terminera sous son pieds. Juste pour dire que si jamais il doit y avoir un quelconque remaniement ; nous serons tous des spectateurs alors pourquoi nous pourrir l’air avec des insinuations et des suppositions à la limite ridicule.
    WAIT AND SEE!

  57. TRETA est un mauvais choix fait par IBK, mais de toutes les façons, le prochain remaniement tout sera dans l’ordre et TRETA ne sera pas dans le gouvernement.

  58. Tout acte causé par TRETA l’ors de l’exercice de ses fonctions sont punissables, il ne méritait pas un poste au sein du gouvernement.

    • Tu corrigeras ton “…L’ORS…”. On discutera le reste apres!!!

  59. Tranquiliser vous car ces articles sont des moyens pour endormir la conscience de la population IBK n’a jamais eu cette idée alors sachez que ces journaliste veulent toujours créer un déséquilibre dans le gouvernement.

  60. Le nouveau gouvernement, avec l’entrée des ex rebelles, est donc toujours d’actualité parce que simplement pour faciliter les accords de paix il faut que les ex rebelles interviennent dans les affaires du gouvernement.

  61. Ce n'est pas TRETA et personne d'autre d'ailleurs.Il n'y aura pas de remaniement ministériel cher griot de Tiéman Coulibaly.Dans ce pays on dirait que chacun à son journaliste.Le premier ministre et son équipe font le travaille pour lequel le président leur a fait confiance.Quand le président IBK jugera nécessaire de faire des changements dans le gouvernement il le ferra.

  62. Ce n’est pas parce que Bokabry treta est actuellement encouragé par le RPM et à l’estime d’IBK qu’il sera forcement 1er ministre .Qu’est ce qui ne va pas dans leurs articles ces journaleux.

  63. je doute encore de la véracité de cet article ces sites d’information sont un peu véreux et nous doutons encore .nous préférons qu’ils s’informes encore .

  64. Ces journalistes tel que celui là sont des vrais virus ils essayent de propager la zizanie entre nous. Ils veulent embobiner tous les maliens avec leurs virus d’égoïsme et d’inconscience. Le Mali d’abord.Le gouvernement malien n’est pas à changer actuellement.

  65. Cette équipe est au travail pour le pays.Si on constate qu’il y’a une faille à un niveau,ce niveau fera l’objet de changement c’est tout.Pour ce qui est du gouvernement je pense qu’il est très bien.

  66. Ah toujours des information à douter .Le cas de Bocary Treta est un peu critique car IBK malgré la confiance qu’il lui accorde sait que Treta ne sera pas 1er ministre .

  67. Monsieur le semblant de journaliste. je pense qu’il est trop facile voir prétentieux de dire de remplacer un gouvernement qui n’est pas à ton goût.Le président IBK n’a pas évoqué un remaniement ministériel.Ce sont ces journalistes manipulés qui veulent créer la polémique à ce sujet.

  68. Les journalistes se donnent trop d’importance dans ce pays.Pour qui se prend t’il de dire au président de changer son gouvernement.Il ignore tout de la gestion d’un pays.Qu’il fasse bien son travail et ne s’aventure dans des domaines qui dépassent sa compétence.

  69. Le président IBK changera d’équipe quand il jugera cela nécessaire.Mais pas parce qu’un journaliste vendu et acheté à vil pris en a fait mention dans un article minable.

  70. On ne va pas changer le gouvernement parce qu’un journaleux le désir.Ta proposition est hors jeu et n’a aucun n’intérêt pour la simple raison que tu es manipulé.

  71. Le gouvernement malien fait un bon travail pour l’instant.Un remaniement ministériel n’est pas à l’ordre du jour. Le président IBK une fois rentrer reprendra le travail avec cette équipe.Quand il décidera de le changer il le ferra.

  72. Le temps n’est pas au changement de gouvernement car ce gouvernement est très bien.Il fait un très bon travail.Etant donné que tout est perfectible,on peut lui exiger plus de travail pour aller vite à l’émergence.

  73. Le pays est bien tenu par le gouvernement actuel.Il n’ a pas donc lieu de changer le gouvernement.Je pense que le président IBK quand il le trouvera nécessaire il le fera.Pour l’heure cette équipe fait un bon travail pour le pays.

  74. Le président IBK n’a pas jusque là fait part de ce remaniement ministériel.Quand il décidera de le faire nous respecterons le choix qu’il va opérer. Pour l’heure c’est le premier ministre Modibo Keita qui est aux affaires et il fait bien son travail.

  75. Super Hippo premier ministre? Pourquoi pas? Pendant qu’on y est, pourquoi ne pas formaliser son poste de vice-président de la République qu’il exerce bien deja?

    • Contradictoire ce journaliste, quand tu dis que pour rétablir l autorité du premier ministre, renforcer la solidarité gouvernementale, des ministres indélicats ont été mis a la porte dont Treta dans la même vague.
      Alord mr le journaliste, penses tu que Treta a du respect pour mandemassa? Non sinon il se trouverait pas sur la liste des ministres iindélicats.
      Cherche un autre non, mais pour maintenir sa base mandemassa tres politique ne prendra jamais un 1er ministre issue du Rpm.

Comments are closed.