Rencontre des maires : La CODEM revoit ses troupes

0
0





Pour la 3ème fois consécutive et sous la direction du président du parti, la CODEM a profité de la journée des élus communaux qui a eu lieu le dimanche dernier au siège du parti a permis au parti de la quenouille de remobiliser ses responsables locaux en ces instants de pré campagne électorale.

                La rencontre de cette année a été innovée par deux présences politiques majeures celle du président des PUK (Les Partis Unis pour la République) le Dr Abdoulaye Amadou Sy et le président de l’association politique le «22sept 1960» qui a réjoui la CODEM.

                Il est à préciser que les PUR sont une coalition de 15 partis politiques ayant porté leur choix sur le président de la CODEM comme leur porte-étendard au scrutin présidentiel.

                Dans son intervention, le président de la CODEM Ousseyni Amion Guindo a souhaité la bienvenue aux maires tout en les saluant de leur engagement politique. Le président a réitéré sa conviction de l’impérieuse nécessité d’alliance politique pour assurer des forces démocratiques capables de réaliser les ambitions communes pour le Mali. C’est aussi que cette conviction de la CODEM à rencontrer d’autres aussi vivantes qui a conduit à la mise en place des PUR et la récente arrivée du «22 septembre 1960».

                Le président a aussi rappelé le contexte difficile dans lequel vit, de nos jours, notre pays à savoir : l’insécurité alimentaire, l’insécurité au nord, les élections de 2012. Ainsi pour lui, l’heure est plus qu’au regroupement pour le Mali. Après toute l’histoire politique de notre pays, le seul défi qui se pose désormais est celui de la paix et du développement. C’est pourquoi la CODEM invite la génération à jouer sa partition. Pour le président Poulo : «Il n’y a de meilleur acteur de changement que celui qui vit une situation difficile au quotidien ». Le tournant générationnel est donc en marche et le président est convaincu que l’heure de la CODEM est arrivée, c’est à elle de saisir sa chance.

                Pour Me Harouna Toureh du « 22septembre 1960 », le choix de la CODEM a été facile pour son association. En effet, le président Toureh rassure avoir déjà vu à l’œuvre la plupart des partis politiques susceptibles de les accueillir. C’est donc la virginité de leadership et les orientations de la CODEM qui ont séduit son mouvement.

                Pour sa part, le président des PUR, le doyen a profité de cette tribune pour renouveler la confiance et tout l’engagement des 15 partis des PUR a porté haut leur candidat. L’événement de la candidature de Poulo avait-il rappelé a été le résultat d’un examen minutieux des présidents de parti qui ont alors choisi celui qu’ils pensent être le meilleur pour le regroupement.

                Pour le représentant des maires CODEM, M. Ousseyni Sèye maire de Badiangara c’est avec les maires que la CODEM va démontrer le changement de hiérarchie en gestation sur l’échiquier politique national. Il a rassuré les oligarques et leurs valets de la détermination des maires CODEM prêts à défier la cohorte de ceux qui pervertissent la politique.

Youba KONATE

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.