Rencontre entre IBK et ATT à Dakar : Un coup de poignard dans le dos du Général Sanogo

119
Rencontre entre IBKet ATT à Dakar : Un coup de poignard dans le dos du Général Sanogo
Ci-contre IBK et ATT. en médaillon Amadou H Sanogo (photo montage Maliweb.net)

Une semaine après s’être prononcé sur ses relations avec le président déchu Amadou Toumani Touré, le président IBK a rencontré ce dernier à Dakar en marge du sommet de la Cedeao qui s’est tenu dans la capitale sénégalaise, samedi. Et le Général Amadou Aya Sanogo dans tout ça ?

Les deux hommes étaient donnés jusqu’à la récente déclaration de l’homme fort de Sébénicoro comme ayant des rapports très tendus. Depuis un certain temps, nombreuses sont les voix qui se sont levées pour demander le retour de l’ancien président de son exil doré au pays de la Teranga. La tension était devenue beaucoup plus vive le 21 mai dernier, quand un grand meeting fut organisé au nom de la réconciliation nationale et dont le maître mot était pour les partisans du Général cinq étoiles, le retour de celui-ci au bercail.

Ceci a sonné comme l’effet d’un couperet dans la haute sphère de l’Etat. Car quelques jours après ce meeting, IBK annonce qu’il n’a aucun problème particulier avec ATT dont il a salué les hauts faits en tant que président de la République. Ce revirement de situation de la part du locataire de Koulouba a été salué par tous. Il sonnait comme un signe annonciateur non seulement de l’aplanissement des relations entre les deux hommes, mais aussi et surtout du retour très réclamé des partisans du Général Touré.

L’homme, on se rappelle, était donné au sein d’une frange partie de l’opinion comme un traitre après le coup d’Etat perpétré par la junte militaire. Il était accusé de mauvaise gestion et de haute trahison. Il a fallu l’intervention de la Cedeao à travers son médiateur, Blaise Compaoré, pour qu’ATT s’exile à Dakar.

Aujourd’hui, c’est cette même Cedeao qui fait l’intermédiation pour le retour de l’enfant de Mopti sur la terre de ses ancêtres.

L’opinion nationale serait très curieuse de savoir ce que ces deux hommes se sont dits lors de cette rencontre historique qui s’est tenue certainement à huis-clos. De sources bien introduites, il nous revient que c’est Macky Sall qui aurait joué le rôle d’intermédiaire au nom de la Cedeao entre les deux hommes.

Sous les tropiques sénégalais, on a appris que Macky Sall s’apprête également à faire de même avec son ancien père spirituel, Abdoulaye Wade. Pour ce faire, il s’apprêterait à gracier Karim Wade. D’ailleurs, il a déjà donné le ton en annonçant sa libération d’ici à la fin de l’année.

Le Général Sanogo trahi ?

Les retrouvailles entre ATT et IBK sonnent comme un sérieux revers pour le «Général Diagné wati » Amadou Aya Sanogo. Celui-là même qui a fait tomber l’enfant de Soudoubaba en l’obligeant à dévaler le flanc de la colline de Koulouba. Pendant que les deux hommes fument le calumet de la paix, lui croupit entre quatre murs à Sélingué. Comme le dit IBK, « il aura le temps de mesurer toute la gravité de son acte », comme l’affirmait IBK dans une interview accordée à Jeune Afrique. A Sanogo, on reproche d’avoir été complice de l’exécution sommaire d’une dizaine de bérets rouges lors de l’affrontement entre bérets rouges et bérets verts.

Les familles des victimes, qui le prennent pour responsable de la disparition des leurs, continuent de réclamer justice et sont aux aguets pour voir le chef de la junte répondre de ses actes.

Du fond de sa cellule, il doit voir cette réconciliation comme une trahison.

Pour la paix, la sérénité et la cohésion sociale, il serait important de le libérer, lui aussi. Pour la simple raison que tous les politicards actuels ont fricoté avec lui en mars 2012. L’Etat pouvait passer l’éponge sur tous ces épisodes sombres de notre histoire récente et se consacrer à l’essentiel, avec la participation de tous les fils du pays. Mais c’est loin d’être gagné d’avance, car sa libération est perçue par d’aucuns comme une menace pour la stabilité du régime en place. Dieu veille !

Harber MAIGA

PARTAGER

119 COMMENTAIRES

  1. On attend de plein pied le jugement du bourreau de kati, il n y a aucune comparaison entre ATT et Sanogo il doit repondre des faits qui lui sont réprochés aucune forme d'amesty deguisée ne sera acceptée sinon ATT peut rester au Senegal cela ne change rien

  2. “…Pour la paix, la sérénité et la cohésion sociale, il serait important de le libérer, lui aussi. Pour la simple raison que tous les politicards actuels ont fricoté avec lui en mars 2012…..????
    Et que fais-tu de ses victimes? Victimes collaterales d’un regne de seulement quelques semaines??? reflechi un peu avant de balancer toutes sorte de…..

  3. Pour le cas SANOGO , il y a lieu d’avoir un peu de respect pour les victimes et leurs parents. Au regard de l’ampleur de ses forfaits, aucune réconciliation ne doit servir de prétexte pour le soustraire de la justice. Il n’est pas poursuivi pour faits politiques; mais pour assassinat , complicité d’assassinat, détournement de fonds publics…… etc.

  4. Pour le cas SANOGO , il y a lieu d’avoir un peu de respect pour les victimes et leurs parents. Au regard de l’ampleur de ses forfaits, aucune réconciliation ne doit servir de prétexte pour le soustraire de la justice. Il n’est pas poursuivi pour faits politiques; mais pour assassinat , complicité d’assassinat, détournement de fonds publics…… etc.

  5. "Les journalistes doivent jouer le rôle de l'apaisement du Mali". Avant de parler des journalistes, il faudrait que tu sois mieux qu'eux d'abord. Les propos que tu viens de tenir sont ils pour l'apaisement ?. IBK est plus malin que vous tous(toi et les autres béni oui oui) et il sait pourquoi il doit bien interprèter certains appels.En tout cas, moi personnellement, je me fous de ce qu'il va faire ou pas pour le retour du Président ATT. Et je sais aussi que ATT reviendra dans son pays par la porte, n'en déplaise aux ingrats, ce n'est qu'une question de temps.
    SALUT !

  6. les frères doivent se rencontrer et échanger cela n'exclut pas la poursuite normale entre contre l'Ex président, qui de mon avis doit rendre compte au maliuen. On se rappelle qu'il avait prononcer publiquement lors de la rencontre avec les femmes des militaires au palais que< <les militaires au front ont manqué de munition>> comment les Chef Supreme des armées peut envoyer de cette façon nos millitaires à la bouchérie? la réconcillation est salutaire mais elle ne sera jamis parfaite sans la justice.

  7. les frères doivent se rencontrer et échanger cela n'exclut pas la poursuite normale entre contre l'Ex président, qui de mon avis doit rendre compte au maliuen. On se rappelle qu'il avait prononcer publiquement lors de la rencontre avec les femmes des militaires au palais que< <les militaires au front ont manqué de munition>> comment les Chef Supreme des armées peut envoyer de cette façon nos millitaires à la bouchérie? la réconcillation est salutaire mais elle ne sera jamis parfaite sans la justice.

  8. ATT et Sanogo seront tous juger comme il se doit. Les pro-Sanogo racontent du n’importe quoi. Vraiment drôle un voleur qui crie au voleur!!!!!!!!!!!!. Personnes ne ses deux ne pourront échapper à la justice malienne.

  9. Je pense que la paix et la réconciliation malienne restera toujours menacé si seulement si, la justice malienne ne tranchait pas dans les deux dossiers celui Sanogo et de l’ancien président ATT et leurs complices. La paix et la réconciliation prime aussi sur la justice, car il n’y a pas de paix et de réconciliation sans que justice soit faite.

  10. Les proches d’ATT sont en train de tromper la conscience des maliens, tout le monde souhaite le retour du président ATT, mais que cela soit claire, la haute cour e justice fera son travail comme il se doit. Sans le jugement d’ATT, la paix et la réconciliation sera plus ou moins instable dans la politique et la population malienne.

  11. Tu as raison, pour que nous puissions parler de justice et de réconciliation il faut que justice soit faite d’abord. La population malienne ne demande que cela et pour le bien du pays, la justice malienne doit rendre à qui de droit ce qui lui est réservé par la justice malienne.

  12. Nul n’est au dessus de loi, que ce soit ATT ou le capitaine il seront tous juger par la justice malienne. Les crimes commis par ces deux personnes peut rester impunis, pour que la paix et la réconciliation revienne il faut que la justice fasse d’abord son travail.

  13. Les deux personnes ont commis des faits très grave, la justice malienne donnera à qui de droit ce qui lui sera de droit. Personne ne pourra échapper à la justice malienne, la justice est en train de faire son travail et ce ne sont pas les fanfaronnades des pro-ATT et Sanogo qui intimidera la justice.

  14. Les pro-Sanogo doivent savoir qu’ATT n’échappera pas à la justice malienne. Les pro-ATT sont en train de tromper la conscience de la population sur le dossier ATT, mais la haute cour de justice reste toujours serein sur le dossier et attende que l’ancien président ATT rentre au pays.

  15. Ils tout à fait normal que les hommes politiques créer le buzz pour la cause de leur mentor, car ATT est un homme politique. Le capitaine de son côté n’est pas un homme politique. Ce n’est pas parce que les pro-ATT sont en train de raconter du n’importe quoi que Les partisans d’Amadou Haya Sanogo crient à l’exclusion et à l’ingratitude.

  16. Tous les deux c’est-à-dire Amadou haya Sanago et Amadou Toumani Touré passeront devant la justice malienne. Les deux payeront les actions criminelles et tant d’autres actes qu’ils ont commis. La justice malienne les jugeras pour que la paix et la réconciliation revienne au Mali.

  17. Ces deux assassins ne seront point épargné par la justice malienne, ce n’est pas parce que les pro-ATT sont en train de raconter des balivernes que les pro-Sanogo verront cela comme un coup de poignard dans le dos du Général Sanogo. La justice malienne réserve à qui de droit, pour les faits passés.

  18. Que ça soit le capitaine Sanogo ou l’ancien président ATT, ils seront tous jugé par la justice malienne. Ce n’est pas parce que les proche politique d’ATT sont en train de créer le buzz que les proches du capitaine Sanogo vont mettre à rencontrer du n’importe quoi.

  19. Cette rencontre entre ATT et le président IBK n’est pas du tout un coup de poignard dans le dos de Sanogo car il n’en vaut pas la peine.
    Sanogo ne sera pas libéré car il doit répondre de ses actes devant la justice.

  20. Amadou Sanogo sera jugé pour ce qu’il a fait cet idiot.Les politiques ont eu raison de lui.Il va payer pour sa bêtise quelque soit le lieu de son jugement.Il ne peut pas entraver la réconciliation de notre pays avec lui même et celle des populations maliennes avec elles mêmes.

  21. Pour Amadou Aya Sanogo,il n’y a pas d’autres alternatives.
    Il a est accusé de crimes dont il es coupable.
    Il sera donc jugé et emprisonné selon son degré d’implication dans ces crimes.
    Alors,oubliez sa libération et laissez la justice faire son boulot…

  22. Je crois que impunité et réconciliation font pas bon ménage.Pour qu’il ait réconciliation il faut auparavant qu’il ait justice.Il faut donc que Sanogo soit jugé pour ses crime afin que justice soit faite.

  23. Les politiques ont eu raison de ce Général putschiste.Il doit à présent répondre de ses actes devant la loi.Que ce procès soit donc fait le plus tôt possible pour situer la responsabilité de chacun et que les coupables payent pour leur infraction.La réconciliation se ferra dans la justice.

  24. La justice malienne est au travail pour trouver une issue à cette affaire très complexe.La population doivent juste lui faire confiance car elle ne dira que le droit..Ce putschiste sera jugé où qu’il soit.On va se réconcilier sans ce ennemi du pays.

  25. Nous sommes dans un Etat de droit. Et je pense qu’en matière de justice, il faut beaucoup de patience car toute procédure judiciaire est lente. Par conséquent, je demande aux parents des victimes des bérets rouges de faire confiance à la justice et que justice sera rendue de façon équitable et transparente.Sanogo sera jugé et mis en prison.La réconciliation n’a rien avoir avec l’affaire Sanogo.

  26. Qu’il attende il payera pour tous les crimes qu’il a perpétré dans notre pays.Qu’il soit jugé et jeté en prison.On s’en fout.Le pays se réconciliera sans lui car c’est un ennemi de notre pays.

  27. Je pense qu'il faut avoir un peu de considération pour les maliens.Les maliens ont souffert avec ce coup d'Etat le plus idiot et le plus inopportun dans l'histoire du monde.Ce général de circonstance à tuer et fait tuer nos frères.Si cela reste impunie ce serait vraiment une grande injustice envers les populations maliennes.La réconciliation d'accord mais dans la justice.

  28. Je pense qu'il faut avoir un peu de considération pour les maliens.Les maliens ont souffert avec ce coup d'Etat le plus idiot et le plus inopportun dans l'histoire du monde.Ce général de circonstance à tuer et fait tuer nos frères.Si cela reste impunie ce serait vraiment une grande injustice envers les populations maliennes.La réconciliation d'accord mais dans la justice.

  29. Il ne faut pas que les crimes commis par SANOGO et sa bande restent impunis.Il faut donc faire en sorte que leur procès se fasse maintenant.Les parents des victimes s’impatientent.La réconciliation doit se faire dans la justice et non dans l’impunité.

  30. Le général de circonstance Amadou Sanago doit payer pour le préjudice qu’il a causé au peuple malien.La réconciliation aura un sens que si elle est faite dans la justice.

  31. Je suis pour la réconciliation nationale avec le retour de l’ancien président de la république, Amadou Toumani Touré. Mais je suis aussi pour la sortie de prison de l’auteur du coup d’Etat de 2012, le capitaine Amadou Haya Sanogo au nom de cette même réconciliation nationale.

  32. Cette nation ne veut pas de rechute dans le processus de paix et de réconciliation nationale. S’il nous faut faire venir le président médiocre, ATT je veux dire au nom de la réconciliation, il est fort probable de libérer le capitaine Haya au nom de la réconciliation nationale aussi.

  33. La situation d’Amadou Haya Sanogo n’est pas encore réglée. Un jugement attend le putschiste de 2012 ne peut pas bénéficier, au nom de la réconciliation nationale, de liberté ou d’abandon de toute poursuite judiciaire contre lui.

  34. Le responsable du coup d’Etat de 2012 et l’inculpé de la mort de 21 bérets rouges sera sans doute à la barre pour un jugement de ses actes anticonstitutionnels. Il peut y avoir une bonne réconciliation sans Amadou Haya Sanogo.

  35. Les maliens doivent reconnaitre que ce n’est à IBK de décider du retour d’ATT mais à lui-même. Néanmoins la rencontre de Dakar entre les deux a été une bonne chose et la réconciliation que nous avons tous besoins sera à la porte de cette nation. Mais il y a une éventualité à ne pas écarter du tout, c’est la question de la libération d’Amadou Haya Sanogo.

  36. Certes, le pouvoir d’Amadou Toumani Touré, commençait à faire chier les maliens. Personne n’en voulait plus. Mais on était seulement à deux mois et quelques jours des élections présidentielles. Les militaires de Kati pouvaient patienter encore un peu et attendre l’expiration du mandat d’ATT. Vive la justice! La réconciliation avec Haya est une mauvaise chose.

  37. Nous remercions le président de la république d’avoir remercié son jeune frère pour avoir initié la journée des paysans qui est selon lui une bonne initiative et de cette rencontre à huit clos entre ces deux hommes. Toute la nation malienne veut le retour de la paix et de la réconciliation mais on ne veut pas d’impunité, sans hostilité au retour d’ATT mais à l’injustice planifiée.

  38. Nous sommes tous contre le coup d’Etat militaire de mars 2012 dirigé par Amadou haya Sanogo et ses collègues. La constitution malienne de 1992 condamne le coup d’Etat avec fermeté et le qualifie de crime imprescriptible contre le peuple malien. On peut aller vers une vraie réconciliation sans Amadou Haya.

  39. Le coup d’Etat de 2012 a été un échec pour cette nation. Il a mis les efforts d’une démocratie pluraliste que nous avons aujourd’hui, à néant. Car dans une démocratie, le coup d’Etat est un acte anticonstitutionnel. Il est du devoir de la jeunesse malienne de faire en sorte qu’il n’y ait plus de coup d’Etat ou putsch. Haya va répondre de son acte. La réconciliation nationale ne sera pas une occasion pour lui de bénéficier de la liberté.

  40. La réconciliation nationale n’est pas conditionnée au retour d’ATT et ne le sera pas non plus. Le président de la république, IBK, après avoir remercié ATT d’avoir initié la journée des paysans lui a dit à bientôt. Lors de la session ordinaire de la CEDEAO, les deux hommes se sont rencontrés en huit clos. C’est une bonne chose mais je pense qu’au nom de la même réconciliation, qui permettra à ATT de revenir au bercail, on doit libérer le capitaine Haya Sanogo.

  41. Là je suis tout à fait d’accord avec vous! Si on doit faire venir ATT pour la réconciliation; on doit aussi libérer le général sanogo aussi pour la réconciliation car on doit aussi être juste. Les deux sont accusé de crimes à des degrés différents certes mais n’en demeure pas moins que les deux soient incriminés. Réconciliation donc dans la justice.

  42. Le président de la république est dans une logique de paix et de réconciliation ce n’est pas pour autant qu’il va violer les lois de l’état. Le problème d’ATT n’a rien à avoir avec celui de Sanogo. La commission parlementaire qui a été mise sur pieds pour établir sa culpabilité a déclaré qu’il n’y a pas de preuve; ce qui n’est pas le cas pour le cas de Sanogo où la justice n’a pas encore statué. On doit donc savoir faire la part des choses.

  43. Dans ce monde,chacun doit payer pour ce qu’il pose comme acte.
    ATT va revenir au pays et s’il revient il sera tôt ou tard poursuivi pour haute trahison.
    Quant à ATT,il est poursuivi pour avoir tué des soldats qui ne lui étaient pas favorables.
    Et puisqu’il est déjà arrêté au pays ici,il sera jugé et payera ses crimes en prison.
    Alors,que ses partisans arrêtent de nous fatiguer…

  44. Le président IBK lui même l’a dit qu’on ne saurait condamner l’ancien président ATT “par la bouche” donc moi je ne sais vraiment pas pourquoi on s’obstine à vouloir créer des polémiques inutiles? Les portes de la maison Mali sont grandement ouvertes à ATT.

  45. Personne n’a contraint ATT à l’exil. S’il veut renter aujourd’hui personne ne l’en empêchera mais s’il est toujours au Sénégal; c’est parce que il a des choses à se reprocher.
    Il n’y a pas de note officielle qui dit qu’il est interdit de vivre ici ou encore que sa tête est mise à prix.

  46. pour une réconciliation nationale il faut que l’autre sache que j’ai commis du tort et demande pardon et ainsi l’autre pour l’unité nationale pour l’amour du pays l’autre accepte le pardon et tous gagnent.

  47. L’opinion nationale serait très curieuse de savoir ce que ces deux hommes se sont dits lors de cette rencontre historique qui s’est tenue certainement à huis-clos. 😎 😎 😎 😎 😎 😎
    C’est pourquoi je dis toujours que nos journalistes ne sont pas vraiment encore professionnelle. Si tu nous disais que vous aviez tout fait pour avoir des informations et que rien n’a filtré; on saurait que vous aviez fait votre travail. Mais restez là à faire des suppositions stupides ne sont vraiment pas la marque de professionnalisme de nos journalistes.

  48. Le retour d’ATT dans ce pays n’a rien à voir avec la libération de cet assassin de Sanogo.
    En effet,les deux personnes ne sont pas poursuivis pour les mêmes motifs car un a trahi le pays et l’autre l’a trahi et a aussi tué ses fils.
    La place de Sanogo c’est en prison et il va y rester pour un bon moment,en tout cas…

  49. Je pense qu’au nom de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale, il serait plus important de laisser toute les poursuite contre les deux et cela serait mieux pour tous mais que les familles des victimes des bérets rouges sachent que pour la réconciliation elles doivent pardonner.

  50. Les familles des victimes, qui prennent le Général pour responsable de la disparition des leurs est normal car c’est lui qui était président en ce moment mais il faut dire que le coup d’état a été fait par les bérets verts et à cause de la rivalité entre les bérets rouges et verts, les bérets rouges voulant se venger pour renverser le pouvoir le Sanogo et ils ont trouvé de la résistance en face. Donc soyons raisonnable.

  51. On peut demander de libérer le général sanogo au nom de la réconciliation aussi c’est tout à fait normal. Mais qu’on prenne comme prétexte que c’est parce qu’il a eu des rapports entre lui et les politiques actuels qu’on doive le libérer; on est en droit de se demander si nous sommes dans un état de droit ou pas? Si il doit avoir libération de sanogo; c’est après que la justice se prononce sinon interrompre une procédure judiciaire pour une histoire de liens dont je ne pourrai attribuer de qualificatifs; on doit se poser des questions sur la capacité de réflexion et de discernement de ce journaleux.

  52. A écouter les plaidoyers de ce journaliste,je comprends qu’il pas perdu de parents ou de proches par la faute de Sanogo.
    Mais de grâce,qu’il fasse l’effort de respecter ce que les parents de victimes ressentent comme douleur en ce moment.
    La paix et la cohésion sont de bonnes choses.Mais il faut éviter de frustrer des personnes qui perdu des proches en mettant le tueur dehors…

  53. Il faut une concertation nationale sur le retour d’ATT. Le président a pour ambition de réunir tous les fils du Mali pour une parfaite réconciliation. Mais il ne faut pas mettre les charrues avant les bœufs.

  54. Les personnes qui s’élèvent toujours pour demander le retour d’ATT doivent le demander à la CEDEAO car c’est elle qui a demandé son exil. Aussi il faut que ces derniers soient à même de pouvoir prendre des garanties sécuritaires pour le faire revenir. C’est aussi simple que ça!
    Ces personnes savent comment ça fonctionne mais veulent berner le peuple en entreprenant de telles actions.

  55. C’est vrai qu’il a posé des actions appréciables mais il faut savoir qu’il a trahi aussi notre nation qu’il devait défendre. La réconciliation passe par la justice donc le président doit répondre des faits qui lui sont reprochés.

  56. je pense que si ATT revient il faut dire qu’au nom de la réconciliation nationale le Général Sanogo doit être libérer car pour ATT a commis un crime plus grave que celui de Sanogo . le fait de vendre une partie du territoire aux rebelles Libyens et Maliens venus de la Libye est plus grave que celui qui s’oppose à ce que ses frères partent en guerre sans armes.

  57. Tout cet temps perdu pour rien pour constitue une commution parlementaire pour jugé le président att pour haute trahison au lieu de commencé à s'occuper du nord des son prise de pouvoir mais ont préfère d'abord à chercher a humilier un président démocratiquement élu

  58. Tout cet temps perdu pour rien pour constitue une commution parlementaire pour jugé le président att pour haute trahison au lieu de commencé à s'occuper du nord des son prise de pouvoir mais ont préfère d'abord à chercher a humilier un président démocratiquement élu

  59. C’est vrais qu’AMADOU AYA a tué versé des sangs coulé les larmes des mamans dont les fils ont été assassiné et il doit le reconnaitre aussi car persisté dans l’erreur est acte diabolique mais si on veut la paix et la reconciliation ils doivent juger sanogo au plus vite que possible pour qu’il retour au pays.

  60. “Pour la paix, la sérénité et la cohésion sociale, il serait important de le libérer, lui aussi.”
    Cher journaliste,Que faites vous de la souffrance des familles des victimes de Sanogo si on le libérait au nom d’une certaine cohésion nationale?
    Sanogo a commis des crimes qu’il doit payer et je pense que la prison pour lui est déjà une grâce car c’est la peine de mort qu’il mérite…

  61. Le président IBK donnera tout pour la paix et la réconciliation de tous les fils de notre pays. Mais nous devons aussi reconnaître qu’ATT est poursuivi par la justice pour des faits anti-démocratiques.
    Le président est conscient de tout cela donc je pense qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour le retour de son jeune frère. 😀 😀 😀 😀 😀 😀

  62. C’est très claire l’enquête est en cours pour pouvoir donne un verdict pour inculper tous les coupables dans cette affaire de crimes pour que la famille des victimes puisse avoir la paix et la conscience tranquille.

  63. IBK l’a toujours dit il n’y a pas la guerre entre lui et le général ATT donc quand les personnes disent que c’est à cause de la marche de l’opposition que le président IBK a entamé des démarches pour que le président ATT revienne au pays doive arrêtez de rêver et de réfléchir un peu. Le président IBK est un homme de paix. L’illustration parfaite est l’accord de paix auquel il tient malgré la mauvaise foi de la partie en face qui est la CMA.

  64. Le président IBK donnera tout pour la paix et la réconciliation de tous les fils de notre pays. Mais nous devons aussi reconnaître qu’ATT est poursuivi par la justice pour des faits anti-démocratiques.
    Le président est conscient de tout cela donc je pense qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour le retour de son jeune frère.

  65. C est tout a fait normal que notre président de la république ait cette envie de causer avec son prédécesseur, exilé à Dakar depuis le coup d’État de mars 2012, rentre dans le cadre du processus de réconciliation nationale enclenché au pays et dont le retour de l’ancien chef de l’État est un pilier fondamental.C est parce que le président IBK est un bâtisseur avec lui ne craignez rien le Mali peut balancer mais ne tombera jamais.

  66. La rencontre d’IBK et d’ATT ce weekend à Dakar cela sonne bien à l’oreille nous espérons que ces échanges aboutirons à des conclusions satisfaisantes dans l’intérêt de notre pays car ces deux hommes main dans la main ne pourront que faire avancer ce pays.

  67. Le pouvoir exécutif n’a pas de main mise sur le pouvoir judiciaire donc IBK n’a pas d’ordre à donner à la justice sur cette affaire des bérets rouges. Le dossier sera rendu publique quelque soit le temps.
    Le président ne doit pas son pouvoir au putschiste Sanogo qui a vendu les terrains et distribuer les passeports diplomatiques à tous ses amis.
    Il paie pour ses erreurs donc qui dit réconciliation parle de justice. Il paiera cash

  68. Mali a actuellement besoin de cette réconciliation nationale, de cette paix et nous avons aussi besoin de notre ancien chef d’État qui est Amadou Toumani Touré car sa place a nos cotes mais pas à l’exil.

  69. Effectivement tout soupçon sera bel et bien balayer concernant le retour d’ATT au Mali car notre président la république a si bien dit qu’il a aucun probleme avec son jeune frère .

  70. Ce que je crains le plus si jamais ATT reviens au pays ,les partisans de Aya SANOGO aussi vont se revolter voire marché pour le retour de leur Capitaine dans ce cas au lieu d’avoir la stabilité le pays sera destabilisé d’avantage.

  71. Le Général Sanogo trahi? Mais pas qui monsieur le journaliste le Général Sanogo a été trahi rien que des bêtises de tout cela. Le Général Sanogo s’est trahi lui même et pas le président ni pas le peuple car lui seule avait ses ambitions. Lorsqu’on dit que Sanogo a été trahi cela dire que l’on lui avait confier un boulot et au dernier moment on le laisse tomber mais pour le cas de Sanogo personne n’avait envoyé Sanogo donc il paye ce qu’il mérite.

  72. Quel bonne initiative de la part du président de la république de rencontre l’ancien président ATT qui se trouve en exil au Sénégal pour essayer d’échanger concernant son retour sur le sol malien.

  73. Monsieur le journaleux oublie que son mentor Sanogo est poursuivi pour crime contre l’humanité. S’il pensait au Mali n’aurait pas fait tant de mal. Il a été applaudit à son arrivée mais il a déçu tout le monde. S’il est emprisonné pour ses crimes alors le président ne se réfère qu’aux décisions de la justice.

  74. C’est parce que le président n’a pas laissé la CPI venir le prendre, c’est pourquoi tu parles d’exclusion et de trahison. Il sera fusillé comme il l’a fait aux bérets rouges.

  75. L’initiative doit être encouragée, soutenue par tous ceux qui veulent que le Mali sorte de cette situation dramatique et honteuse afin de faire face aux vrais problèmes de développement et épris de paix et de justice.
    Le président IBK est un homme d’état qui veut une parfaite réconciliation de tous les fils du Mali.

  76. Ceux qui crient sur tous les toits qu’il faut qu’ATT revienne n’ont qu’à aller le chercher. Je ne sais pas quand on parle d’exil forcé, à quoi les gens font allusion? Qui a empêché ATT de rentrer au pays? Les portes du Mali sont ouvertes grandement. Il faut qu’on arrête de nous pomper l’air avec cette histoire d’ATT. Les priorités sont ailleurs!

  77. le retour d’ATT et celui du Général de circonstance n’ont rien en commun. chacun d’entre eux est accusé de quelque chose donc seule la justice est la seule à trancher donc nos voix ne compte pas. chacun d’entre eux doit se blanchir mais pour ATT il n’y a pas de preuve pour le conduire en justice mais il reste à Sanogo de se blanchir mais cela sera très difficile car la mort des 21 bérets rouges est là.

  78. Normalement, les journalistes doivent accompagner le processus de réconciliation et de paix. Mais nous voyons que chacun défend son mentor car il a reçu son argent de poche et oublie ce qui est bien pour la nation.

  79. Le Général Sanogo trahi ? 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆
    Walaye vous faites vraiment rire! Avec qui le capitaine bombardé Gal avec t’il passé le deal pour être trahi? Arrêtez un peu de vouloir créer l’amalgame là où il n’y en a pas. Le coup d’état de 2012 a été un triste évènement dans la vie de notre pays et vouloir montrer cela comme une très bonne chose qui a été trahi aujourd’hui ne fais vraiment pas honneur au pays.

  80. Il ne faut pas que les crimes commis par SANOGO et sa bande restent impunis. Il faut donc faire en sorte que leur procès se fasse maintenant. Les parents des victimes s’impatientent. Quel que soit le lieu, son procès aura lieu.

  81. qui a été ingrat envers qui c’est plutôt sanogo qui a trahi la confiance des maliens en cachant le monstre qu’il est tué ses frère d’arme rendre des enfants orphelin des femmes veuves ce que il a fait n’a pas de qualificatif

  82. On peut dire que cette rencontre était nécessaire car il y a une intermédiation qui l’accompagne. Le président l’a dit qu’il n’avait pas de problème personnel avec son jeune frère. Le problème qui s’y pose est au niveau de la justice.

  83. le général diagné waati et ses partisans doivent comprendre que les crimes qu’il a commis pèsent très lourdent c’est pour quoi il est en prison Il ne peut pas être associé à ce processus que ça ne nous plaise ou non. C’est à la justice de trancher et non aux acteurs de la réconciliation

  84. S’il y a la justice dans ce pays on ne pas libérer Capitaine Sanogo après tout ce qu’il a fait dans ce pays pendant le coup d’État.Celui qui a bouleversa tout dans ce pays, qui nous plongeâmes dans une crise dont nous souffrons jusqu’à présent.

  85. Harber MAIGA je ne sais pas pourquoi un journaliste digne de ce nom peut écrire de tel article. Tous répondront de leur acte devant notre justice car comme on le dit une réconciliation ne peut se faire sans une justice.
    Ce n’est pas pour la réconciliation qu’on libérerait un prisonnier comme Sanogo.

  86. Le général de circonstance Amadou Sanago doit payer pour le préjudice qu’il a causé au peuple malien. Le report de son procès ne change rien à la donne. Il faut donc créer les conditions pour que ce procès ait lieu le plus rapidement possible quel que soit le lieu du procès.

  87. Il est temps que le peuple malien arrête d’écouter ces journaleux qui cherchent toujours à nous diviser. Nous devons penser un peu à l’avenir de notre pays qui à besoin de tous ses fils et filles pour son développement. le Général Sanogo à commis des crimes et il est poursuivit pour cela mais pour ATT il n’y a pas eu de preuve.

  88. Une chose est claire, le pouvoir la, c’est Dieu donne quel qu’en soit alpha, que ça soit le coup d’Etat ou pas, Si c’est Dieu qui a écrit qu’IBK serait le président de la république du Mali, personne ne pouvait l’empêcher. Mr le journaliste et qu’est ce que tu dis aux familles des bérets rouges disparu, vraiment j’aimerais que les maliens laissent l’affaire à la justice.

  89. Une réconciliation est une réconciliation, Mr le journaliste qu’est ce que la Réconciliation,, d’abord? la justice a sa place dans la réconciliation, non JUSITICE , non PEACE.

  90. Pour ta gouverne, un coup de poignard dans le dos, dans le ventre ou sous la queue d’un singe comme “Général Diagné Wati” nous fout carrément à l’Équateur !! On s’en fout de lui, donnez-nous les nouvelles de ceux qui tiennent les lignes de front, ceux-là qui courent le risque de se faire sauter sur les mines pour nous protéger des démons .

  91. les pro sanogo qu’ils nous laisse respirer tout les ceux qui le suivent sont des illettrés qui ignorent dans quelle merde il nous a mit il sera effacer on ne se souvient plus de lui et ceux qui disent que c’est lui qui a fait de IBK président c’est insensé surtout quand on sait tous bien qu’il a remporter le suffrage universelle

  92. Je pense que les maliens ne connaissent pas le mot réconciliation, la paix et la réconciliation sa plié c’est la justice d’abord, le Général Amadou Aya sanogo son affaire est sous la main de la justice malienne, je pense qu’après la justice il y aura le pardon de tout un chacun.

  93. Oui ATT doit retourner au pays mais dire que IBK est aller à Dakar pour lui, ça ce n’est pas vrai, il y a une rencontre des chefs d’Etat de la CEDEAO qui aura lieu au Sénégal, IBK part pour ça, il se peut qu’il se voit. Sanogo n’est point oublier par IBK.

  94. le Général Amadou Aya Sanogo doit se patienté pour attendre son tour. il y avait une commission de l’AN qui était chargée de prouver que la plainte contre ATT était suffisant pour le conduire en justice mais cette commission a dire qu’il n’y avait pas de preuve pour juger ATT.

  95. Ce pays a besoin de la paix et la réconciliation nationale mais les maliens n’ont pas besoin de Sanogo après tout ce qu’il vient faire dans ce pays.

  96. OUI, pour le retour mais non pour l’injustice, si ATT est sensé à venir pour la paix, le général Amadou Aya aussi doit être libérer, la réconciliation doit réconcilier tous les maliens sans exception du Nord au Sud, de l’Ouest en l’Est.

  97. je me demande si ce monstre est un vrai malien parce que un mali ne peut pas massacre ses frère comme lui il a fait on doit lui brûler vif al haram

  98. Dire que IBK est aller vers ATT, c’est absurde, je pense que IBK au Sénégal, c’était pour parler des questions intéressant, comme celle du Mali, voir comment les accords se comportent entre la CEDEAO et l’UE.

  99. Général Sanogo mérite tout ce qui lui arrive parce qu’il est a sa juste place comme le dit notre président de la république « il aura le temps de mesurer toute la gravité de son acte »

  100. IBK est toujours un homme de bonne et de paix tout ce qu’il fait au Mali, il le fait pour la paix comme c’est le retour qui intéresse les pseudo politiciens qui en font ça la une de leur discours partout ou ils vont, mais je pense au moins qu’ils doivent avoir encore l’audace de IBK pour tout ce qu’il fait et de tout ce qu’il fera pour le Mali.

  101. Oui la réconciliation est une chose que le Mali d’aujourd’hui à besoin, mais que ça na soit pas d’un seul côté, il faut la réconciliation nationale, mais pas la réconciliation politique, le retour d’ATT doit être un atout de la réconciliation, mais la sortie du général Amadou Aya Sanogo sera un bonus de plus.

  102. Les journalistes vous devez contribué à la stabilité du Mali, je vois pas en comment Aya a été poignardé au dos, il est en prison pour des crimes qu’il a commis. IBK a été à DAKAR pour une rencontre des chefs d’Etats de la CEDEAO pas pour rencontrer ATT.

  103. les barbares ne connaissent pas ce qu’est la paix HAYA doit pourrir en prison

  104. Dire que IBK est aller vers ATT, c’est absurde, je pense que IBK au Sénégal, c’était pour parler des questions intéressant, comme celle du Mali, voir comment les accords se comportent entre la CEDEAO et l’UE.

  105. La justice malienne est au travail pour trouver une issue à cette affaire très complexe.La population doivent juste lui faire confiance car elle ne dira que le droit..Ce putschiste sera jugé où qu’il soit comme le président lui même affirme entre ces quatre murs il aura le temps de mesurer la gravité de ses actes

  106. Ce pays a besoin de la paix et la réconciliation nationale mais les maliens n’ont pas besoin de Sanogo après tout ce qu’il vient faire dans ce pays.

  107. le général diagné waati et ses partisans doivent comprendre que les crimes qu’il a commis pèsent très lourdent c’est pour quoi il est en prison Il ne peut pas être associé à ce processus que ça ne nous plaise ou non. C’est à la justice de trancher et non aux acteurs de la réconciliation

  108. Quel coup de poignard dans le dos de Sanogo, Je pense que l’affaire du capitaine est sur la main de la justice, je pense que pour au moins la stabilité de ce pays nous devons laisser la justice faire son travail, et après le pardon sera demandé au victime. Je demande encore au malien de faire preuve de retenu.

  109. Mais monsieur le journaliste de quel coup de poignard dans le dos du du Général Sanogo? Si ce n’est pas ta fausse foi le président rend un visite à son cadet ATT tu trouve de quoi à dire. Nous devons pouvoir surmonter cela car cela met en péril notre cohésion sociale. Monsieur le journaliste chercher plutôt à unir le peuple et non diviser ce peuple.

  110. Moi je pense que les journalistes doivent joué à l’apaisement du Mali, Amadou Aya est en prison, par contre Le fuyard est au Sénégal pour que des raison de son propre gré, IBK a été au Sénégal, pas pour voir le Général fuyard mais pour une rencontre des chefs d’Etat de la CEDEAO.

  111. Les maliens oublient une chose, ou je ne sais pas ce qui les animent, Amadou Aya n’est rien pour la paix de la nation, il faut qu’on se respecte dans ce pays, c’est la justice qui a l’affaire du capitaine Aya, et même ATT, la justice lui attend aussi, la haute cour.

  112. vraiment ces journaleux ne font pas cesser de nous surprendre avec des articles bidons. le faite que le président IBK rend visite à son frère ATT certaines personnes trouvent quelque chose à dire pour nous distraire. mon président continue d’œuvrer pour la paix et la réconciliation nationale.

  113. Moi je pense que les journalistes doivent joué à l’apaisement du Mali, Amadou Aya est en prison, par contre Le fuyard est au Sénégal pour que des raison de son propre gré, IBK a été au Sénégal, pas pour voir le Général fuyard mais pour une rencontre des chefs d’Etat de la CEDEAO.

  114. Harber MAÏGA, une rencontre entre IBK et ATT n’est d’aucune utilité pour nous. Faut-il le rappeler, nous avons mille chats à fouetter en ces périodes d’insécurité chronique, de cherté de la vie et de manque de confiance aux gouvernants (passés et actuels).

    Pour ta gouverne, un coup de poignard dans le dos, dans le ventre ou sous la queue d’un singe comme “Général Diagné Wati” nous fout carrément à l’Équateur !! On s’en fout de lui, donnez-nous les nouvelles de ceux qui tiennent les lignes de front, ceux-là qui courent le risque de se faire sauter sur les mines pour nous protéger des démons ..

    RAMADAN MOUBARAK À TOUS LES FRÈRES MUSULMANS DU MALI ET AILLEURS.

    • Merci bien pour ton commentaire kopin yugubané, c’est très bien pensé. Ces vampires qui nous dirigent depuis plus de 25 ans de AOK a IBK en passant par ATT tous et leurs gang doivent être devant la cpi ou cpa 😀 😉 😉 😉 .
      Bon comme ils arrivent a se sauver a chaque fois et laisser le peuple dans ses m…..des et sorts, alors Nous, le peuple, sommes mieux dimposer de nouvelles facons de faire et radicalement.

Comments are closed.