Renouvellement des sections femmes et jeunes RPM de Dioïla : Sonner la mobilisation générale pour porter IBK à Koulouba

0

Le Cercle de Dioïla est un bon vivier électoral pour le Rassemblement Pour le Mali (RPM). Pour redynamiser ce potentiel et susciter une détermination des militants et sympathisants à participer victorieusement au processus électoral à venir, les responsables locaux du parti du tisserand ont organisé, dans la nouvelle salle de spectacle de la commune, le dimanche 17 juillet, la conférence de renouvellement des bureaux des femmes et des jeunes du parti. La rencontre supervisée par Mmes Kadidia Touré et Sirantou Diallo du Bureau national des femmes s’était déroulée en présence du Secrétaire général de la section RPM de Dioïla, l’ancien député Mamadou Diarrassouba.

Les responsables et les cadres du RPM ne font plus aucun mystère de leur volonté de tout mettre en oeuvre pour porter haut le flambeau du parti du tisserand lors des prochaines élections générales.

    C’est convaincus que ce " nouveau départ du parti  vers la victoire " passe par une redynamisation des sections que les responsables du RPM dans le cercle de Dioïla ont tenu à mettre les petits plats dans les grands pour renouveler les structures des femmes et des jeunes du parti du tisserand dans la localité.

Il faut préciser d’entrée que ces rencontres se tiennent pratiquement à la veille du 3ème Congrès ordinaire du RPM prévu pour les 23-24 juillet prochains au Centre international de conférences de Bamako. Les conférences des deux structures ont enregistré la présence de toutes les sous-sections des jeunes et des femmes du cercle. Plusieurs délégués et des sympathisants ont, très tôt dans la matinée de ce dimanche 17 juillet, pris d’assaut la salle de spectacle de Dioïla.

Dans la présentation du bilan des activités des femmes RPM de Dioïla, il est ressorti que le parti du tisserand a pu élire 11 femmes comme Conseillères municipales et parmi celles-ci  Mme Sangaré Mariam Togola est la première vice-présidente du Conseil de cercle de Dioïla. Mme Bathily Rokia Macalou est Conseillère à l’Assemblée régionale de Koulikoro, non moins membre  du Conseil économique, social et culturel. Ces deux élues ont reçu, non seulement les félicitations spéciales de la délégation du bureau national venue de Bamako, mais celles de toutes les femmes RPM de Dioïla.

Par rapport aux  jeunes, les résultats ne sont pas hauteur de souhait : seulement une dizaine de Conseillers communaux parmi lesquels trois adjoints au maire. Les participants n’ont pas été tendre à l’endroit des jeunes RPM de Dioïla. Pour la plupart des intervenants, la jeunesse étant le moteur, le levier de toute formation politique, il est important que les jeunes de Dioïla redoublent d’ardeur pour mobiliser davantage les populations afin de faire triompher le parti du tisserand. Les représentants des jeunes ont eux-mêmes rassuré les uns et les autres en promettant de s’investir encore pour " donner le maximum de voix au candidat du parti lors des prochaines élections générales ".

Pour le Secrétaire général de la section RPM de Dioïla, l’heure a sonné pour les militants, militantes et sympathisants du parti du tisserand de se donner la main pour participer, de façon significative, à la prochaine révision des listes électorales dans le but d’aller massivement aux élections. Il faut, a-t-il indiqué, sensibiliser les uns et les autres autour des idéaux du RPM et de la volonté de son président, l’honorable Ibrahim Boubacar Kéita, à se battre de toutes ses forces pour le bien-être du Mali. Les participants à ces rencontres ont, par ailleurs, salué la position courageuse du parti par rapport à l’élaboration d’un fichier électoral fiable et crédible pour les prochaines élections.

Rappelons que le RPM demeure la première force politique dans le cercle de Dioïla avec une centaine de Conseillers communaux, huit maires et le bureau du Conseil de cercle.

Bruno D SEGBEDJI

 

PARTAGER