Rentrée politique du MPR en commune II : Les jeunes promettent la victoire en 2012

0
0





La section des jeunes du Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) en commune II du district de Bamako a organisé sa rentrée politique le samedi 28 janvier 2012 dans les locaux du parti à Quinzambougou. Il s’agissait de donner aux jeunes de moyens stratégiques pour les élections générales de cette année. L’évènement a été  présidé par le président du parti, Choguel Kokalla Maiga

Les  jeunes du Mouvement patriotique pour le renouveau de la commune II étaient réunis samedi dernier dans ses locaux pour leur  rentrée politique. C’était en présence  de plusieurs  personnalités  du parti. Le président de la section II, Mody Kamakoye Diallo, a dit que « cette mobilisation symbolise un soutien total des jeunes à l’endroit du parti. Elle est pleine de significations et va envisager de nouvelles stratégies politiques afin de mieux préparer les échanges électorales de cette année ».

Quant au secrétaire général de la jeunesse MPR de la CII,  Mamadou Diakité,  il soulignera que le MPR a la confiance de plusieurs partis politiques. « Nous allons profiter de ce potentiel pour servir  le peuple. Dans les jours  à venir, la jeunesse va conduire une mission pour accélérer la formation en communication et  en tactique politique et beaucoup d’autres concepts avec lesquelles notre vision sur le Mali sera tracée ». Face à la situation actuelle dans les régions nord du Mali, la crise alimentaire, la crise scolaire,  M. Diakité a exprimé son inquiétude.  A ces camarades, il a demandé  de mettre fin à la récréation car dans ce monde, rien ne s’octroie, tout s’obtient par les efforts conjugués et les jeunes du MPR doivent être engagés, passionnés et utiles ».

Pour le président du MPR,  le Dr Choguel Kokalla Maiga, cette mobilisation des jeunes donne de l’espoir à  la grande famille MPR et symbolise la renaissance. « Les jeunes doivent s’impliquer davantage et renforcer leur côte de popularité pour obtenir un meilleur résultat à l’élection présidentielle », a-t-il requis.

Nabila

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.