Rentrée politique : Le RAC à l’assaut de Sikasso

0
0

La capitale du Kénédougou accueille, ce samedi, la rentrée politique 2011-2012 du Rassemblement pour les Actions Concrètes (RAC), un mouvement dont le capital-image ne cesse de s’accroître, depuis son lancement, le 23 juillet 2011. L’évènement sera couplé au lancement de la Section RAC de Sikasso.

Une première dans la vie du mouvement. Les responsables du RAC ont choisi  la capitale du Kénédougou pour tenir la rentrée politique 2011-2012 du Rassemblement pour les Actions Concrètes (RAC). Le président de ce mouvement, Racine Thiam, à la tête d’une forte délégation, se rendra ce week-end à Sikasso pour le lancement de la section RAC de ladite région. «Le Kénédougou est un vivier électoral très important au Mali. Grâce au dynamisme des hommes et femmes qui l’animent, le RAC occupe, aujourd’hui,  une place de choix dans le cœur des Sikassois. C’est pourquoi nous avons jugé opportun, au niveau du bureau national, de délocaliser notre rentrée politique», a expliqué Racine Thiam.

Depuis son lancement, le samedi 23 juillet 2011, le RAC, animé par des hommes et femmes de conviction et d’action qui se soucient du devenir du Mali, ne cesse de forcer l’admiration des Maliens qui s’identifient à  son programme de développement pour le Mali.

Ecouter les citoyens, agir avec eux et pour eux

L’objectif général du mouvement est de donner à la vie politique malienne «un nouveau souffle» ainsi que d’enrayer «la montée de la méfiance à l’égard de la politique». Pour ce faire, les mots d’ordre du RAC sont l’écoute et l’action : «Ecouter les citoyens, agir avec eux et pour eux».

Considérant que la justice est la pierre angulaire de toute démocratie, dans la mesure où elle assure les mêmes droits à l’ensemble des individus, que la liberté et la dignité des citoyens et, partant, celle des nations seront compromises dès lors que s’esquisse la moindre défiance vis-à-vis du système judiciaire, le RAC œuvre à garantir une justice efficace et équitable. D’où sa devise : Travail–Justice.

Profondément attaché au progrès des peuples et à la solidarité des Nations, le mouvement milite pour l’édification d’une Afrique libre, unie et prospère, et pour la construction d’un monde de justice et de paix, par le dialogue, la neutralité absolue et la coopération internationale dans l’égalité, la tolérance et la dignité.

A l’instar de Sikasso, le RAC étendra son réseau à toutes les grandes villes du Mali où il jouit déjà d’une très bonne image auprès des jeunes  Maliens. 

A Sikasso, l’effervescence sera sans nul doute au rendez-vous. Selon les responsables du mouvement, l’évènement sera placé sous le signe de la reconnaissance de la bravoure des habitants du Kénédougou ainsi que l’adhésion de nouveaux militants.

Mamadou DIALLO «Mass» 

 

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.