Rentrée politique 2016 de l’UM-RDA Faso jigi : Le Président Diarra dénonce l’intégrisme religieux radical

0

Les dirigeants du parti Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain ont rencontré la presse, le samedi 30 janvier 2016, à leur siège, une modeste villa à Korofina, pour leur rentrée politique et leur présentation de meilleurs vœux 2016.

Cette modeste et très sobre cérémonie a mobilisé les responsables, militants et sympathisants du parti, dans une véranda décoré de posters de certaines personnalités telles que le 1er Président de la République du Mali, Modibo Keita.

Le point de presse a commencé par l’observation de la minute de silence en mémoire de tous ceux qui nous ont quittés en 2015, notamment les soldats qui ont risqué leur vie pour la défense de l’intégrité territoriale nationale, de nos valeurs et de notre liberté.

A l’entame de son propos, le Président de l’UM-RDA, Bocar Moussa Diarra, a adressé ses meilleurs vœux pour l’année 2016 aux hommes de presse, avant d’indiquer que le pays avait fait des progrès, malgré les difficultés qu’il a rencontrées durant l’année qui vient de s’achever.

«Le Mali, notre pays, a connu un environnement général rude et pourtant, grâce au travail des Maliens, le Mali a engrangé de bons résultats, notamment la conclusion de l’Accord pour la paix et la réconciliation, le retour de la croissance économique et la mobilisation des partenaires techniques et financiers, le renforcement de la défense et de la sécurité, les excellents résultats sportifs» a souligné Bocar Moussa Diarra.

Le Président du parti a également salué la plupart des efforts entrepris par le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, au cours de 2015, notamment les actions réalisées dans le cadre du retour de la paix et la réconciliation nationale, le développement économique et la sécurisation du pays.

L’ancien Ministre de la Fonction Publique n’a pas oublié d’apprécier les activités de commémoration qui ont été dédiées au premier Président, Modibo Keita, notamment lors du symposium qui lui a été consacré.

Actualité oblige, le Président Bocar Moussa Diarra a profité de cette occasion pour interpeller les Maliens sur ce que l’on pourrait appeler l’irruption des religieux sur le terrain politique. «L’UM – RDA interpelle les Maliens à veiller pour que notre pays ne bascule pas dans l’intégrisme religieux radical».

Il a par ailleurs déclaré que son parti, faisant partie de la dizaine de partis de la majorité présidentielle, avait pris part, de façon efficace et responsable, à tous les travaux de ce groupement de partis.

Il a en outre rappelé que son l’UM – RDA étant un parti de rassemblement a un projet appelé Bamako bis, qui consiste à rassembler toute la famille du RDA depuis les origines.

Mohamed Naman Keita 

PARTAGER