Rentrée politique à Yélimané : La jeunesse et l’emploi au menu RPM

1

Le parti des Tisserands,  l’emblème du RPM, a procédé à sa rentrée politique, ce samedi matin, à Yélimané, dans la région de Kayes.

En plus des responsables locaux, régionaux et nationaux de la section de Yémilané, plusieurs barons du parti y étaient présents : Makan TOUNKARA, 1er vice-président de l’Assemblée nationale ; l’honorable Moussa BADIAGA, en sa double casquette de député et de porte-parole du Bureau politique national du RPM ; M. Cheick MACALOU, Président de la coordination régionale des sections de Kayes ; etc.

Quatre ministres du gouvernement étaient également de cette partie politique, à savoir : M. Abdramane SYLLA, ministre des Maliens de l’Extérieur ; M. Nango DEMBELE, ministre de l’Elevage et de la Pêche ; M. Frankaly KEITA, ministre de l’Energie et de l’Eau ; et M. Mahamane BABY, ministre de l’Emploi, de la Formation Professionnelle, de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne.

Chacun de ces ministres a développé les actions qu’il mène, en synergie avec les autres membres du Gouvernement, pour répondre aux aspirations des populations maliennes en général et celles de Yélimané et de Kayes en particulier.

Le ministre BABY a ainsi saisi cette tribune pour souligner les échanges en cours avec la Banque africaine de développement (BAD) pour appuyer les jeunes ruraux afin de contribuer à leur fixation sur place grâce à des activités génératrices de revenus.

Le Gouvernement a déjà anticipé sur ce type de projet en lançant la « Formation professionnelle, Insertion et appui à l’Entreprenariat des jeunes Ruraux » ou FIER, avec le soutien et l’accompagnement du Fonds International pour le Développement de l’Agriculture (FIDA).

Le Ministre BABY a également rappelé les bienfaits du Projet de Développement des Compétences et Emploi des Jeunes (PROCEJ), financé par la Banque Mondiale (BM), visant l’insertion socio-professionnelle de 2100 jeunes à travers tout le pays, y compris Yélimané qui ne sera pas oublié.

La formation étant l’épine dorsale de tous ces projets et programmes, son Département a fait de la construction des centres de formation son cheval de bataille. En effet, grâce à u n appui financier de la France à hauteur de 13 millions d’euros, plusieurs centres seront construits dans le pays, dont un à Kayes et, certainement à Yélimané.

Toutes ces actions visent concrètement à freiner l’exode rural vers les centres urbains et les pays limitrophes, mais aussi,  l’immigration clandestine vers les pays étrangers avec les graves conséquences que cela engendre. Le succès de ces actions permet également de prémunir les jeunes contre les tentations illicites et toutes formes d’intégrisme ou d’intolérance.

Le ministre BABY n’a pas manqué non plus de délivrer un message de cohésion et de rassemblement au sein de la famille des Tisserands pour faire valoir les idéaux de paix et de développement incarnés par le RPM et le Président Ibrahim Boubacar KEITA, après s’être réjoui de nouvelles adhésions de taille au RPM.

L’ouverture et de la diversité doivent être des marques de fabrique du RPM qui n’en sortira que grandi et renforcé, a-t-il conclu.

Source : CCOM MEFPJCC    

PARTAGER

1 commentaire

Comments are closed.