Rentrée politique de la Codem en CVI: Les transfuges de l’Adema accueillis

1 réaction [-] Texte [+] Email Imprimer

Seydou Codem

La Convergence pour le développement du Mali (Codem) a accuilli en grande pompe, le week-end dernier, ses nouveaux adhérents conduits par le chef de protocole du maire du district, conseiller élu en Commune VI, Seydou Amadou Touré, qui, mécontents, ont quitté le parti de l’abeille pour celui de la quenouille. C’était en faveur de la rentrée politique du parti en Commune VI, le samedi 15 décembre au terrain de Sogoniko. La cérémonie, qui a enregistré la présence de plusieurs personnalités, a été présidée par Housseyinou Amion Guindo, le président de la Codem.

La famille du parti de la Convergence pour le développement du Mali vient de s’agrandir davantage avec l’adhésion de plus de 80% de l’électorat de Sogoniko dont le conseiller municipal, Seydou Amadou Touré qui représente le centre même de l’électorat dans la commune.

Cette cérémonie, à en croire M. Touré, consacre leur engagement et leur détermination sans faille à bâtir un Mali démocratique et libre et par de là, leur ahésion officielle au parti de la quenouille.  » Nous adhérons à la Codem parce que nous partageons les mêmes idéaux et la même vision et aussi parce que c’est un part d’avenir  » a-t-il affirmé.

L’étude géopolitique intérieure de notre pays prouve à suffisance que le rapport de forces est très favorable à la jeunesse du Mali. Compte tenu de cela, il a exhorté les jeunes à croire d’abord à leurs propres forces et à œuvrer dans le sens de la vraie politique, celle qui, dira-t-il, ne trompe pas et celle qui ne détourne pas.  Afin de pouvoir mériter la confiance des populations. « Nous devons faire la vraie politique, pour servir le peuple malien et non se servir, nous devons faire la politique pour construire et non pour détruire  » a-t-il ajouté.

Pour sa part, le président Housseinou Amion Guindo a souhaité la bienvenue aux nouveaux adhérents. « Vous étiez seuls, cette période est achevée, la grande famille est reconstituée. Vous êtes à n’en pas douter, les acteurs de ce tournant générationnel » a-t-il poursuivi. A ses dires, cette adhésion qui contribuera au renforcement du parti, dénote de la naissance et l’affirmation d’un patriotisme de nouvelle génération. Patriotisme de nouvelle génération en ce sens que le grand défi de notre temps, le grand enjeu d’avenir est celui de la liberté et du bien- être collectif. « Nous jeunes du Mali, avons la lourde responsabilité de rétablir la dignité de notre chère patrie  » a-t-il déclaré.

A l’en croire, cette rentrée politique est une campagne d’affirmation positive. Le parti Codem, dira-t-il, est le parti de l’action et de l’émancipation dont les axes cardinaux sont action, imagination, créativité, libération de tous par émancipation de chacun, mouvement pour le partage et pour le développement humain durable.

Outre le président Guindo, le secrétaire général de la section Codem de la CVI, Inza Coulibaly, le président du mouvement des jeunes du parti de la quenouille, Moussa Kanta, ainsi que le secrétaire général de la jeunesse Codem CVI, ont chacun salué  cette adhésion massive à leur parti. Cette adhésion de Seydou Amadou Touré et ses amis contribuera sans nul doute au renforcement de lai Codem non seulement en CIV mais sur l’échiquier national.

Ramata S. KEITA  

SOURCE:  du   18 déc 2012.