Rentrée politique de l’APM-maliko et prochaines élections : Cap sur les législatives partielles de Yorosso et les communales et régionales 2015

3

Le parti Alliance pour le Mali (APM-Maliko) était en rentrée politique le dimanche 12 octobre dernier à Yirimadio-Nord près du terrain du centre Salif Kéita. La rencontre a enregistré une forte mobilisation des responsables et militants du partis venus des six communes de Bamako, de l’intérieur et de l’extérieur du pays. L’occasion a permis au président du directoire du parti, l’ancien ministre Modibo Kadjoké, de remobiliser les troupes pour les prochaines élections et procéder à la présentation officielle du candidat de l’APM-Maliko aux législatives partielles de Yorosso, Yaya Dao.

 

Modibo Kadjoké
Modibo Kadjoké

C’est à une très forte mobilisation des militants et sympathisants de l’APM-Maliko qu’on a assisté le dimanche dernier en commune VI du district de Bamako. Pour une aussi jeune formation politique que l’APM-Maliko, cette démonstration de force mérite d’être soulignée. Surtout que le parti vient d’enregistrer de nouvelles adhésions, notamment celle des centaines de militants de plusieurs sections du parti ADECAM. Il s’agit des sections des commune I, VI, Bougouni, San, Macina, Zégoua, Koutiala, Diallakoroba, Kita, Séguéla en Côte d’Ivoire.

 

Dans son intervention, le Coordinateur de l’APM-Maliko en commune VI, Ousmane Diarra a indiqué que cette cérémonie revêt un caractère tout particulier, car elle marque la rentrée politique du parti et du coup, sa première sortie médiatique. Il a rappelé que le parti a été créé en janvier 2014, donc “le benjamin des partis politiques du Mali par son âge mais il s’est déjà positionné dans la cour des grands, en quelques mois d’existence “.

 

Et Ousmane Diarra de préciser que de janvier à maintenant, le parti n’a cessé d’élargir sa base par des adhésions massives, couvrant ainsi, l’ensemble des huit régions du Mali et le district de Bamako. Il s’est félicité de “ l’adhésion officielle ce soir d’une frange très importante des militants l’ADECAM à qui, nous disons Aw Bimissila dans la famille Maliko “.

Pour M. Diarra, cette montée fulgurante du parti trouve ses explications dans sa vision et son slogan politique “par nous, nous pouvons” et les objectifs qu’il s’est fixés. La vision de l’APM-Maliko, a-t-il précisé, est d’amener le peuple malien à prendre conscience de ses forces et faiblesses, à s’accepter et accepter son histoire, à avoir confiance en lui-même et enfin, à compter sur lui-même pour faire face à son destin.

 

Le Coordinateur l’APM-Maliko dans la commune VI a rappelé les objectifs du parti du cerf : placer l’homme au cœur de son action, promouvoir les idéaux républicains et le développement durable, promouvoir l’unité nationale et l’intégrité territoriale, défendre l’indépendance nationale et la souveraineté du peuple, contribuer à la formation civique, citoyenne, politique et patriotique de ses militants et de toute la population, inculquer les valeurs comme la loyauté, le patriotisme, l’amour du travail, la solidarité et l’intégrité, lutter contre la pauvreté, la discrimination, l’exclusion, la corruption, la délinquance financière et le népotisme, etc.

 

La coordination de l’APM-Maliko en commune VI, pour sa part, faisant sienne la vision et les objectifs du parti, prend l’engagement ferme de tout mettre en œuvre afin que notre bébé, qui est né avec ses trente deux dents, puisse rayonner davantage au firmament des partis politiques de notre commune “.

 

Pour sa part, le représentant des nouveaux adhérents issus de l’ADECAM, Drissa Goïta a salué le travail d’implantation qui se fait par les cadres et responsables de l’APM-Maliko. Il a rendu témoignage de la dynamique de progression du parti auquel il vient d’ahréer avec plusieurs secrétaires généraux des sections précitées. Ceux-ci ont tour à tour pris la parole pour expliquer le bien-fondé du choix porté sur le parti du cerf.

 

Le vice-président Akory Ag Iknan a exhorté les militants à se lever pour participer aux préparatifs des prochaines élections, notamment les recensements pour le RAVEC en ce qui concerne les omis ou les nouveaux majeurs. C’est après cela que le candidat de l’APM-Maliko aux législatives partielles de Yorosso, Yaya Dao a été présenté à l’assistance.

 

Le président du directoire du parti, Modibo Kadjoké, a mis l’accent sur la particularité de l’APM-Mali qui se traduit par son mode de gouvernance avec un organe collégial à sa tête, son implantation dans tous les cercles du pays, y compris Kidal, Tessalit. Il a aussi souligné le principe de la forme des cadres du parti dans plusieurs domaines, avant d’appeler les militants à se donner la amin pour la victoire du candidat Yaya Dao aux prochaines législatives partielles de Yorosso et pour faire triompher les candidats du parti lors des communales et les régionales de 2015.

 

Bruno D SEGBEDJI

djitosegbedji@yahoo.fr

 

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Fantastic site you have here but I was curious if you knew of
    any user discussion forums that cover the same topics discussed in this article?
    I’d really love to be a part of community where I can get comments from other experienced individuals that share the same interest.
    If you have any recommendations, please let me know. Appreciate it!

Comments are closed.