Répartition des portefeuilles au sein du nouveau Gouvernement : Les ex-putschistes et le PM bien servis, les politiques faiblement représentés

6

A peine nommés, les 31 ministres du nouveau gouvernement se sont réunis hier après-midi à la Primature pour le tout premier Conseil de cabinet, sous la présidence du Premier ministre, Dr Cheick Modibo Diarra. Les passations de services devraient suivre rapidement avec le premier conseil des ministres ce matin. Histoire de remettre rapidement le pays sur les rails. Par rapport à la répartition des 31 portefeuilles, on peut remarquer que les militaires du Comité national de redressement de la démocratie et de la restauration de l’autorité de l’Etat (CNRDRE) s’en sortent avec six ministères. L’ ADEMA et le RPM ont chacun deux représentants; l’UDD, le CNID, la CODEM, le RpDM d’un certain Cheick Modibo Diarra ont chacun un représentant au sein de la nouvelle équipe gouvernementale. A eux s’ajoutent les quotas du Premier ministre et du président de la République.

La formation de cette équipe gouvernementale aura connu de sérieuses difficultés relatives à la répartition des portefeuilles en tenant compte de la classe politique, de la société civile mais aussi des quotas réservés au président de la République par intérim, au Premier ministre et à l’ex-junte du capitaine Amadou Haya Sanogo. Il faut signaler d’entrée que parmi les 31 ministres (précédemment 24 ministres), on note treize nouveaux entrants, six sortants.

La clé de répartition des 13 nouveaux ministres rentrants sont 4 portefeuilles pour le FDR : Tiéman Hubert Coulibaly (UDD) aux Affaires étrangères, Abdel Karim Konaté dit Empé (ADEMA) au Commerce et à l’industrie, Me Demba Traoré (URD) au ministère délégué chargé de la Décentralisation, Makan Tounkara (ADEMA) à la tête du département de l’Elevage et de la pêche.

 On note 3 portefeuilles pour la CSM : David Sagara (Codem)  à l’Environnement et à l’assainissement, Amadou Baba Sy (CNID) aux Mines, Dr Yaranga Coulibaly (RpDM) à l’Agriculture.

Deux postes reviennent à la COPAM. Il s’agit des ministres Boubacar Hamadoun Kebé (CSTM) de la Culture, Bréhima Tolo de la Poste et des nouvelles technologies. L’alliance IBK-Mali 2012 est présente au sein de l’équipe gouvernementale grâce à un cadre du RPM, en la personne d’Ousmane Ag Rhissa, membre du bureau politique national du parti du tisserand. A ces ministres s’ajoutent 1 représentant du Collectif des ressortissants du nord (COREN) avec Dr Diallo Dedia Mahamane Kattra à la tête du département du  Travail, de l’Emploi et de la formation professionnelle ; 1 du Haut Conseil islamique, Dr Yacouba Traoré aux affaires religieuses et 1 du CNRDRE, Lieutenant Colonel Abdoulaye Koumaré de l’Ecole de maintien de la paix pour gérer les transports et les infrastructures routières.

Au total des 31 postes portefeuilles, l’ex-junte peut revendiquer six départements ministériels : il s’agit de la Défense avec le colonel-major Yamoussa Camara, l’Administration territoriale et la décentralisation avec le colonel Moussa Sinko Coulibaly, la Sécurité intérieure et la protection civile avec le Général Tiéfing Konaté et les Transports et les infrastructures routières dirigé par le Lieutenant-colonel Abdoulaye Koumaré.

Le ministre de la Justice, Malick Coulibaly et son collègue de la jeunesse et des sports, Hamèye Founé Mahalmadane son réputés très proches du CNRDRE. Ce qui ferait un ” butin ” de six portefeuilles ministériels dans la gibecière de celui qui a renversé le régime du président Amadou Toumani Touré le 22 mars 2012, le non moins futur 1er vice-président du Haut Conseil d’Etat, le capitaine Amadou Haya Sanogo.

Le Premier ministre garde aussi dans l’attelage de la nouvelle équipe plusieurs “amis” et proches. Ce sont Tiéna Coulibaly de l’Economie, des finances et du budget, le numéro deux du gouvernement, Pr Harouna Kanté de l’Enseignement supérieur, Mme Traoré Rokia Guikiné des Maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Adama Ouane de l’Education, Soumana Makadji de la Santé, Dr Mamadou Sidibé de l’Action humanitaire et Mme Diallo Fadima Touré du Logement, de l’Urbanisme et des affaires foncières

A signaler que la question genre est prise en compte par quatre dames ministres : Mme Diallo Fadima Touré, précédemment ministre de la Culture, de l’Artisanat et du tourisme, passe  à la tête du ministère du Logement, de l’urbanisme et des affaires foncières;  Mme Alawata Ichata Sah conserve son portefeuille de ministre de la Famille, de la promotion de la femme et de l’enfant. Mme Traoré Rokia Guikine garde aussi son portefeuille des Maliens de l’extérieur et de l’Intégrafion africaine. A elles, s’ajoute Mme Diallo Dédia Mahamane Kattra de l’ordre des pharmaciens au ministère du Travail et de l’Emploi, influente dame au sein du COREN.

Bruno D SEGBEDJI

 

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Hier soir vers 19h00 un homme paisiblement assît sur sa moto vers la Tour de l’Afrique s’est fait abattre par un gendarme qui pourchassait un chauffeur de camion qui aurait refuser de lui céder le passage .Le gendarme sur sa moto Djakarka ,intimant au chauffeur de Camion de lui céder le passage, celui-ci refusa et continua naturellement son chemin, heurtant le gendarme qui se mit à tirer sur le camion.il creva le pneu avant coté chauffeur du Camion, abima le réservoir du camion, et continua de poursuivre le chauffeur sur la voie tout en tirant. Ainsi 5 coup de feu furent tirer et malheureusement une balle tua un homme qui consultait paisiblement son programme de PMU à côté. Jusqu’à présent nous ne savons pas ou es ce que les policiers du poste de police de la Tour de l’Afrique ont amené ce gendarme. Vous fuyez les rebelles au nord pour venir traumatiser les paisibles populations de Bko.

  2. QUE LES UNS ET LES AUTRES COMPRENNENT QUE NOUS SOMMES UNE NATION OU TOUTES LES COMMUNAUTES SONT EGALES.POUR UN GOUVERNEMENT DE MISSION NOUS NE DEVONS PAS NOUS FUSTIGER POUR DIRE QU’IL N’YA PAS DE SONRAI DANS LE GOUVERNEMENT. C’EST TRES GRAVE DE TA PART MALICK.N’OUBLIEZ PAS QUE LA PRIORITE C’EST LE NORD.IL FAUT PLUTOT SE BATTRE POUR LA LIBERATION DU NORD AU LIEU DE SE BATTRE POUR DES HISTOIIRES DE PLACE.IL FAUT SE POSER LA QUESTION EN TANT QUE NORDISTE QU’EST CE QUE NOUS AVIONS FAIT POUR EVITER CE QUI EST ARRIVE?.
    IL FAUT ETRE OBJECTIF ET FAIRE DES PROJECTIONS POUR L’AVENIR APRES LA LIBERATION DE NOS REGIONS.
    IL FAUT DONNER LA CHANCE A LA NOUVELLE GENERATION DE CADRES DE FAIRE MIEUX QUE VOUS PARCE QUE VOUS AVEZ ECHOUE.
    MALICK VOUS SAVEZ QUE VOUS ET TOUTE VOTRE EQUIPE AVEZ ECHOUE AVEC LE COREN.
    FAITES LE BILAN VOUS MEME.VOUS NE VOULEZ MEME PAS AIDER VOS ENFANTS QUI SONT EN FORMATION A SEVARE QUI ONT OSE SACRIFIE LEUR VIE POUR LA LIBERATION DE NOS REGIONS. VOUS N’AVEZ JAMAIS TENTE DE RENCONTRER LES OCCUPANTS POUR UNE EVANTUELLE NEGOCIATION.VOUS NE FAITES QUE VOYAGER DE PAYS EN PAYS POUR PARTICPER A DES RENCONTRES QUI NE VOUS CONCERNENT MEME PAS COMME CELLE DES ARABES EN MAURITANIE OU VOUS AVEZ ETE HUMILE OU AU BURKINA POUR CHERCHER DES PLACES MINISTERIELLES.
    D’AILLEURS MOI JE PROPOSE QUE VOUS DEMISSIONNEZ TOUS DU COREN ET REMETTRE LES FONDS AU HAUT CONSEIL ISLAMIQUE.
    JE FELICITE LA COMMISSION DES CV CAR ELLE A FAIT UN TRAVAIL EXEMPLAIRE.
    VOC CV SONT TOUS IRRECEVABLES.
    SOUTENONS TOUS CE GOUVERNEMENT,
    SOUTENONS L’ARMEE MALIENNE,
    SOUTENONS NOS FRERES VOLONTAIRES QUI SONT A SEVARE POUR LA RECONQUETE DU MALI. JE VOUS REMERCIE BEAUCOUP.

  3. “M.le porte parole des politiques”, que voulez vous? ne tournez pas autour du pot, vous voulez que les 14 millons de malien laissent le territoire aux partis politique pour s’exiler? exprimez vous clairement car on ne vous suivi plus , on ne sait pas ceque vous voulez. demandez et vous serez obeï. vous avez tous les medias du monde pour vous exprimer vous serez entendu. 👿

    • Bien dit F**, 😉
      Croyez- vous que nos politiques servent à quelque chose?? Ils n’ont pas fait grande chose durant la dernière decennie. Le lobbing était leur activité prédominante, afin d’obtenir les faveurs de son “excellence ATT” qui, desormai sera celui qui provoquer le KO au Mali.
      Honte à nos politiques!!! 😳

  4. INDISPENSABLE, DANS L’UNITE, SANS EXCLUSION, DE FAIRE BLOC AUTOUR DE CE NOUVEAU GOUVERNEMENT DE TRANSITION.

    L’APPUI ET LA PARTICIPATION DE TOUS SONT INDISPENSABLES ET CONSTITUENT LA MEILLEURE AIDE AU GOUVERNEMENT POUR ERADIQUER LA CRISE ET POUR APPORTER LA PAIX, LA SECURITE ET LE BIEN-ETRE POUR TOUS

    Bonjour,

    Les Maliens viennent d’avoir un deuxième gouvernement de transition. Il est composé d’une grande base de ministres de la transition précédente, tout le monde doit s’en féliciter pour la stabilité et pour une prise de décisions rapide.

    Ce gouvernement, malgré le fait qu’il n’intègre pas de façon équitable toutes les communautés Maliennes et ne fait pas une place importante au genre, est malgré tout un gouvernement d’union nationale. Le choix n’a sûrement pas été facile et tout le monde doit le comprendre et surtout l’accepter.

    Il serait intéressant, dans l’unité, sans exclusion, que les Maliens fassent bloc autour de ce gouvernement et l’aident à résoudre l’épineux problème de la crise Malienne.

    L’appui et la participation de tous sont indispensables et constituent la meilleure aide pour que ce nouveau gouvernement réussisse à éradiquer cette crise et à apporter la paix, la sécurité et le bien-être pour tous.

    Bonne chance pour ce nouveau gouvernement de transition.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    EXPERT TIC ET GOUVERNANCE
    E-mail: Anasser_AgRhissa@yahoo.fr

  5. VOUS SAVEZ TRES BIEN CE QUE LES MALIENS PENSENT DE LEURS POLITIQUES ALORS FICHEZ NOUS LA PAIX TANT MIEUX SI CERTAINS PREDACTEURS SONT MIS DE COTE.
    TOUT TEMPS LES MEMES PERSONNES COMME SI ILS SONT INDISPENSABLES CES VIOLEURS.

Comments are closed.