Retrouvailles entre Keïta, Konaté et Soucko : le mande au cœur

26

Mali d’hier : BOUTEFLIKA «LE MALIEN» EN VISITE A BAMAKOLa grande famille des Keïta, Konaté et Soucko s’était donnée rendez-vous dimanche passé. Les descendants de Soundjata Keïta se sont ainsi retrouvés à l’hôtel Massaley à Hamdallaye ACI 2000. On y notait la présence de l’initiateur principal, le Dr. Etienne Pascal Keita, du président de l’organisation du festival de Kouroukanfouga, Fodé Keita, et de Mady Keita, professeur de N’Ko. Plusieurs notables venus du Mandé et d’ailleurs ont contribué à la solennité de l’évènement. Des délégations sont arrivées de France, du Bénin, du Burkina Faso et du Niger pour assister à cette première grande rencontre des Massarens.

Le rendez-vous a été organisé par une équipe de 5 personnes sur les réseaux sociaux (Adjara Soucko, Modibo Keita, Bana Santao, Kadiatou Keita et notre confrère de l’ORTM, Diara Konaté). Un cercle social s’est crée sur Facebook pour permettre à tous les Massarens qui le souhaitent de découvrir l’histoire du Mandé et celle de son nom et de sa famille.
L’initiative était destinée à créer un espace d’échanges, d’informations et d’éducation et de permettre à tous les descendants de la grande famille de se connaitre et de découvrir l’histoire de la communauté. Elle a aussi entrepris de mettre en évidence l’image positive des actions des Massarens et de proposer des projets de développement afin d’attirer les touristes vers le Mandé.
Pour les initiateurs du regroupement, l’histoire du Mandé doit se démarquer de la légende. Les descendants du célèbre conquérant doivent connaître l’histoire réelle de la grande famille royale. « Il est temps de se débarrasser de cette légende qui dénature notre histoire », a ainsi estimé Etienne Pascal Keïta.
La tradition du village a été respectée lors de cette rencontre. Le privilège a été donné aux cinq sages de diriger la réunion sous la houlette de Fodé Keita. Après une présentation des différentes délégations, une minute de silence a été observée à la mémoire de nos soldats disparus lors des récentes attaques des bandits dans le nord et au centre du pays.
Selon Adjara Soucko qui fait partie des initiateurs, cette rencontre doit servir d’instrument de cohésion dans la famille Keïta et de cadre de concertation et de réflexion pour étendre la famille à travers le monde. «  Loin d’être une organisation à caractère identitaire, cet espace est ouvert à tous car la grande cour royale de Maridjata a toujours vécu avec d’autres noms de famille. Cette initiative participe de l’approfondissement des liens séculaires de parenté et de solidarité entre les Keita, Konaté et Soucko », a justifié Adjara Soucko, précisant que c’est à partir des réseaux sociaux que les invitations ont été lancées.
« Nous avons créé un cercle des Soucko, des Keita et des Konaté et c’est grâce aux réseaux sociaux que nous nous sommes rencontrés aujourd’hui », a précisé notre interlocutrice, avant de lancer un appel à toutes les bonnes volontés afin que de cette initiative naisse un véritable réseau des Massarens qui permettra à la génération actuelle et à celle à venir de connaître leur histoire et leur origine.
« J’ai été déçu quand je suis allé au Mandé  pour la première fois. C’est à partir de ce voyage que j’ai décidé de lancer un projet pour développer et créer de la visibilité sur l’histoire de ma famille. Le Mandé est synonyme de grand faits historiques comme la bataille de Kirina, la rencontre de Kouroukanfouga. Mais peu d’infrastructures existent pour matérialiser ces faits historiques qui ont fait de notre pays l’un des plus grands empires que l’Afrique ait jamais connus. C’est une fierté pour moi de voir plus de 100 personnes autour de moi pour s’unir et partager nos préoccupations », a commenté Etienne Pascal Keïta.
Une commission de réflexion de 11 personnes a été installée pour travailler sur la forme et le contenu à donner à l’initiative. Une deuxième rencontre devrait avoir lieu dans un mois.
A. SOW

 

PARTAGER

26 COMMENTAIRES

  1. Ils croient que Mandé c’est Soundjata. Un seul doit ne pas prendre le caillou.
    C’est comme des Touareg sont entrains de faire au Nord .
    Qu’ils me disent qui sont les 1ers Habitants de Mandé ?
    C’est pas à cause d’une seule guerre gagnée par Soundjata paix à son âme, que Mandé l’appartient.
    On est reconnaissant envers lui mais ne transformez pas l’histoire .

    Si vous voulez le développement du mandé appelez aussi les Camara, Traoré, Doumbia, Cissé, Diané, les 3 souba, Coulibaly, Sinayoko, Sinaba, Kamissoko, sans oublier des Peulhs.

    Je serai d’accord si vous vous réunissez pour votre nom, mais pas au du Mandé.

    Vous n’êtes même pas majoritaire.

    Arrêtez ce genre de communautarisme .

    Pardonnez moi si ça vous choque ,

  2. que tous les keita qui sont naturellement idiots, nous laissent respirer avec leur fausse histoire!!! C’EST TOUT CE QUE NOUS LEUR DEMANDONS!!!!!!!!
    SONDJATA CHI????? VOUS DEMANDEREZ A’ MOUSSA AG KEITA ET YUGUBSNNE’ KEITA ET NFPKEITA ET INTELENCE KEITA QUI SONT ENTRAIN DE PRENDRE LA FUITE DEVANT QUELQUES VENDEURS DE DROGUE DU DESERT!!!!!!! MES AMIS, NE ME FAITES PAS PARLER , JE SUIS FATIGUE’ ET MALADE!!!!!
    AU MALI D’AUJOURD’HUI, SEULS LES COULIBALY SONT TOUJOURS BRAVES ET INTELLIGENTs MAIS LES KEITA, LES CISSE, LES MAIGA, LES TOURE, LES SACKO, LES CISSOKO, les TOURE’ ET LES DOUMBIA SONT TOUS DES POLTRONS!!! OUKA BO ANKOUNA AVEC LEURS BETISES!!!! SEULE FATI KOUYATE’ CROIT A’ LEUR S LEGENDES CAR C’EST UNE STRATEGIE POUR ELLE POUR EXPLOITER CES COCHONS DE KEITA!!!!!
    LE PAUVRE SONDJATA ETAIT UN NAMBARA QUI S’EST MIS DEBOUT POUR S’ACHARNER CONTRE UN PAUVRE BAOBAB. LE PATRON DES EAUX ET FORETS DOIT AMENDER CE COCHON DE KEITA!!!!!!!! (RIRE)!!!!!

  3. Voila l’une des principales causes du sous développement du Mali et meme de la crise au nord. L’histoire de Soundiata est une grande legende et comme celles que conte Victor Hugo. Restez là à croire sur le faux. IBK en est une grande illustration des Keita, il n’a rien dans la tête comme intélligence que de mensonges et d’ignorance, c’est la honte.

  4. A regarder le Mali d’aujourd’hui on se pose la question si le Mande ou Soundjata ont rellement existe, si ce ne sont pas des legendes. Arretons de rever de notre passe, car c’est de notre future que nous devrons rever, en tout cas comme nous le disait la sage Sinamory Diabate, les Mandekalou n’etaient pas des sorciers ou des djinns mais des humains qui ont travaille dure et ont construit leur empire, a bon entendeur, salut.

    • kinguiranke, who cares? que tous les keita cochons aillent dans leur case sacree de kangaba afin que nous puissons respire!!!! seule Fati KOUYATE’ CROIT A’ CETTE LEGENDE ….KEITA QUI LUI PERMENT DE CONTINUER A’ EXPLOITER CES COCHONS KEITA!!!!

    • @Koro KING.”Pour savoir où on va, il faut d’abord connaitre d’où on vient” dit un autre adage du mandé!Feue Siramory Diabaté que tu cites ici a dit aussi que Soundiata Keita n’était ni un diable, ni un lutin..mais une personne physique avec 2 yeux et 2 bras comme nous tous!Ce n’est donc pas une légende l’histoire du mandé puisque les descendants de Makan Soundiata vivent encore aujourd’hui dans le mandé où ils détiennent la chefferie traditionnelle!Moi je sens que certain ici sont allergiques à tout ce qui touche notre passée puisqu’ils se sentent dévalorisés par l’histoire de par leurs origines sociales.Je ne dis pas que tel est ton cas Koro KING. 😉

  5. Sankingba toi tu es Maiga et personne ne sait ce que ça signifie tu dois foutre la paix à ce qui veulent connaitre leur origine.
    Le monsieur vous parler de comité de développement et tu parle de l’essentiel? tu as plus essentiel que cela peut-etre

    • Pauvre de bougre que tu es, ta vision du Mali ne se limite t-elle qu’à l’espace d’un hectare tout au plus de Kouroukanfouga?
      Tu connais rien de l’histoire du mandé raison pour laquelle tu prends cet espace limité du petit plateau à l’entrée de Kangaba comme un sanctuaire des seuls KEITA? S’il te plait, dis moi, les Keita de Kiniéroba accepteront-ils de se rendre volontiers sur ce site? Et les descendants de Missadjan Konaté de Kourouba dans l’ancienne province de Mougoula, ne sont-ils pas de la noblesse des Konaté? Penses-tu qu’ils sont fiers de Kouroukanfouga? Les massaléns de Badougou (Koursalé) ou du Balaouléna voient-ils d’un bon œil votre segmentation sociale? Et les descendants de Nansa Tamba de Niagadina (ancienne province du Gouanan) seront-ils à l’aise en vous voyant vous pavaner, les bras écartés comme les branches de nimes, comme pour dire je suis KEITA et fier de l’être? Non je ne le pense pas. Même les descendants de Djola KEITA de Kiniéro dans le Kanimbala ont honte de votre démarche sociale.
      Et dites dans votre forum que Tiékoura Konaté (l’émissaire de Nakani Mambi KEITA) auprès de Samory TOURE aux portes de Kignéran, a été la cause d’un grand malaise social au mandé en avril 1882. Vos frères de Figuira sont encore ulcérés comme d’ailleurs tout le Finèdougou (Ouoronina, et Tiko et Tema). Vous comprendrez ainsi le sens de mes conseils entant que cousin des Massalée.

      L’histoire du mandé renferme des surprises. Faites attention.

      Grandissez et soyez républicains?

    • konate et maiga abe’ mogo kounta!!!!! vous nous laisserez respirer avec vos fausses histoires!!! qui ne sait pas que nous avons ete’ conquis et defaits par ARCHNARD ET GALIENI? QUI NE SAIT PAS QUE NOUS AVONS ETE’ SAUVE’S PAR SERVAL DE L’AMI HOLLANDE? MEME MOUSSA AG AVAIT PRIS LA FUITEDEVANT LES VENDEURS DE DROGUE DU DESERT(RIRE)!!!!
      FATIM KOUYATE’, AKE’ ALLAH KOSSO, IL FAUT LA FERMER!!!! NOUS SAVONS TOUS QU’UN KEITA QUI EST NATURELLEMENT IDIOT, NE FAIT RIEN DE BON!!!! RIEN QU’EN REGARDANT LA TETE DE DJIGUIBA, ON SAIT QU’UN KEITA MEME DASNS L’OPPOSITION, RESTE CON!!! LE PM MODIBO EST OK!!! DEPUIS MON HEMORRAGIE CELEBRALE, LA TETE DE KARIM KEITA EST DE PLUS EN PLUS ACCEPTABLE1 EST-CE QUE CE SONT LES CONSEQUENCES DE L’HEMORRAGIE/ (RIRE)!!!!
      DOCTEUR KANTE’, LE CERVEAU AVAIT PETE’ MAIS JE SUI TOUJOURS PLUS INTELLIGENT QUE LE FAUX DOCTEUR KINGUIRANKE’ QUI A POUR ANCETRES DES CRIMINELS MARAKAW QUI SACRIFIAIENT LES PLUS BELLES FILLES DE L’EMPIRE AU OUAGADOU BIDA!!!! MARAKA= NALOMA!!! YUGU N’EST PAS NALOMA MAIS IL EST SPERNALOMA (RIRE)!!!!!

      • BAYA-JOLIE, TU ES DESORMAIS CHARGE’E DE CORRIGER MES FAUTES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
        SAMORY BOLILA
        ELHADJ OUMAR TALL BOLILA
        ATT BOLILA
        MOUNTAGA TALL BOLILA
        BOUBEY MAIGA A FAIT UN SEJOUR FORCE’ A’ L’HOTEL KATI!
        IBK EST NOTRE CHAUFFARD ASSIS AU VOLANT DE NOTRE VOITURE -MALI. SON GPS SYSTEME NE MARCHE PLUS. IL EST PERDU . IL NE SAIT PLUS LA DESTNATION!!!ANW KONI SIGUILENBE’, AMBE’ ALLAH BOLO!!!!
        ALLEZ LES AMIS, BAYA-JOLIE EST CHARGE’E DES OPERATIONS. TOUT IRA BIEN INCHALLAH!!!!

  6. Je crois que le mot ‘Azawad’ commence a inspirer les gens. Après le mande on entendra bientôt le wassoulou, le kenedougou, le wagadou etc……. Attention!! Attention!!! Ce n’est bon pour l’unité nationale. Wa salama

    • quand on a rien a’ FAIRE, on se bat pour un nom!!!!qu’ils appellent tout le Mali AZAWAD ET APRES????????

  7. La honte c’est pas le moment, c’est comme ça ils reflechissent pour toujour comment sous tirer de l’argent à la caisse de l’état. C’est toujour un prétexe qu’il faut trouver comme ainsi. Je vous assure que dans peu de temps ils vont vouloir mettre IBK dans ce business et voila un moyen de parler de la culture qui est un Ministère et bref les financement vont sortir de la caisse du Ministère pour Organiser ces rencontres. On vous suivra de près, je pense que IBK est Keita alors si vous êtes fière des Keitas qu’a t-il pour IBK??? Avion hors prix par ci, contrat d’armement hors norme par là, engrais pouru facturé hors norme d’autre part.
    Soudiata n’a jamais pri un grain de mille à l’inssu de ses confrères sans justificatif.

  8. Cette initiative des KEITA ne doit pas faire l’objet d’une critique que certains frères ou sœurs des KEITA ( d’autres patronymes) se permettent, une constitution généalogique permet toujours aux individus de différentes patronymes surtout en Afrique de se retrouver au même ancêtre . Et si cela est fait cela pourrait permettre à finir avec les guerres inter communautaires, car tout ces acteurs se rendront compte qu’ils sont de même ancêtres ou que leurs ancêtres sont liés par des pactes. C’est seulement l’isolat géographique qui fait perdre la mémoire de l’histoire si elle n’est pas de temps en temps rappelée ou transmise. Sinon KEITA , COULIBALY, KOUYATE, TRAORE etc….. sont de même ancêtre ou que les ancêtres sont liés par des pactes comme je disais. Mais ce qui est important dans tout çà et que je recommande ,c’est que cette rencontre ait un caractère objectif et scientifique, je veux dire là que plutôt que des simples rencontres qu’une expédition de chercheurs vers les traditions orales soit initiée vers les sources sures; et que ceux se retrouvent en colloque ou conférence pour présenter des résultats en vue d’une unanimité. Cela est une mission à la charge de toutes les patronymes respectives au delà des KEITA sur leurs généalogies respectives; cela permettra à ceux qui voient mal cette rencontre de trouver que KEITA ,autres et lui même enfin sont de même ancêtre ou que les ancêtres sont liés par des pactes qui ne nous permettent plus aujourd’hui et aux Djihadistes non plus de tuer les frères.
    Alors une rencontre des patronymes comme l’ont fait des KEITA est une bonne initiative , aux autres d’emboîter les pas.

    • Que les Keita s’attaquent à l’essentiel pour le développement de leur bled au lieu d’initier des rencontre de complexe. On ne peut parler de la lignée KEita sans faire référence à NIagassola, à KIta, à Djiumagnouma, au Balan, à Yerebètè, à KOnkondougou, à KIgneba Coungo, et surtout à Krikoroni (le bastillon formé à l’origine par les Traoré dont une branche est venue du Ganganran, du NGadougou et du MAdougou.
      Alors, la famille Fodela de Kangaba ou Nankomana de la famille Fadaba de Narena peuvent-ils me contredire. De grâce, avançons et chantons le passé sans nous en dépendre. Kati a besoin de développement aussi bien que KOnkondougou Kenieba et meme Sefetou du pays KAkolo. Éloignez nous la segmentation sociale si vous prônez un développement global du mandé.
      Walahiiii, un KEita de Kouroussa ou de Siguiri ne verra aucune utilité à ette rencontre peut donner aux Mandela. N’oubliez surtout pas que Kouroukanfouga fut un forum Il est donc bien de savoir d’où l’on vient pour marcher mais méfiez vous de la tradition orale qui est toujours bénéfique à l’orateur du jour.
      Alors chers Keita, approchez IBK pour qu’il donne le coup de pioche KAngaba -Dioulafondo ou Kalassa -KIgneba Koungo, ou Selingue Selefougou FIguira Kobada Samaya ou KOamkara Balan Komana en passant par BAlan MAnsaya au lieu de vous accrocher aux détails.
      Ne comettez plus de maladresse comme celle que vous pères ont commises en fin septembre 2010 lors de la pose de la pierre du musée de KOuroukanfouga. Eux qui ont honoré d’un carquois et ces empennages de flèches à Amadou Truffion Trouillard devant le grand et prinçe IBK’ plus jamais ça au mandé. Ne me dites pas surtout que les griots de Kela l’ont loué et que les Traoré du Kaniogo lui ont offert un taurillon. Non, chers massalén, changez de comportement. Naremankan Djata n’a pas agi ainsi. Demandez les descendants de FAran CAmara ou de Makan Soubaga (Magassouba). Évoluez s’il vous plait.
      Faites tout pour la République et évitez les segmentations sociales.

      VIVE LA RÉPUBLIQUE

  9. Je suis désolé de voir cette photo sur l’article publié car c’est une photo d’un autre article de l’Essor “le Mali d’Hier” donc il faut reprendre la photo SVP, ce n’est pas cette photo qui illustre l’article

  10. ce sont des grands enfants;des grands ignorant de histoire de la sous region;il n’ont rien dans le cervelle que sauf les chassons de grio .

  11. Si tu sais d’où tu viens “I BE I YEREDON” Donc c’est très important même pour ton éducation, ton comportement etc…….

    • Mon cher Mande manssa, je crois que tu as une vision obtuse de l’Etat et de la République.
      Dis-moi te crois -tu au dessus d’un Keita du Hamana? du Niouma? du Kouroula Wandan? du Kissidougou ou de Kon en la Côte d’Ivoire?
      As-tu fais un test ADN pour t’identifier par rapport à la descendance de Soundiata le Grand Lion?
      De grâce laissons le passé derrière nous et faisons face au péril imminent.
      Parmi ceux qui ont opéré sur l’hôtel Byblos de Sévaré, y avait-il combien de Kouyaté, de Traoré, de Camara.
      Je n’en connais pas parmi eux un seul Keita.
      Alors faisons la République mais pas de généalogie futile. Personne n’est en crise identitaire.

      VIVE LA REPUBLIQUE

  12. La légende ne nourrit pas la République chers Keita. L’histoire du mandé ne se limite aucunement aux faits et œuvres des seuls Keita. Voilà pourquoi votre cercle (circonscription administrative) est en retard dans tous les domaines.
    Un paradigme de suprématie généalogique sans fondement. Quand Siby Ouana Faran Camara faisait ses conquêtes où étaient vos grands parents? Dites moi chers massaré qui a initié Kouroukanfouga? Vous voulez vous approprier cette rencontre? Ou cherchez-vous par arnaque à vous enrichir.
    Si le Sidibé du Kounari faisaient comme vous? Les Maiga du Koukya? Les Touré et Harama du Songhoï? les Traoré de Koumi et de Balanzan? Les Diallo de Goumango? Les Yadass et les Zidnabè de Ouagadou? Les Coulibaly de Segou et les Koné de “Dô” dans le Baraouéli?
    Les initiateurs de cette rencontre ont un cervelet de poulet. Au lieu de festoyer, chercher à protéger le mandé contre les attaques djihadistes. C’est à cela que la République tient.

    Tout pour la République.

    VIVE LA REPUBLIQUE.

    • Si chacun peut connaitre ses origines peut être la paix viendra au MALI, les djihadistes ont retourné chez eux et nous laisser tranquille. Toi qui est là a critiquer va chercher là d’où tu viens.

  13. “Les descendants de Soundjata Keïta se sont ainsi retrouvés à l’hôtel Massaley à Hamdallaye ACI 2000”

    Quel/s est/sont le/s nom/s de la femme/des femmes de Soundjata Keita ?

    Quels sont les noms de ses enfants ?

    Quel complexe ! 🙁

  14. Bonne initiative même si je ne suis pas un “Massaren”. Et la photographie M. A Sow ? une illustration s’il vous plaît?

  15. C’est quoi ce cinéma de grandes et petites familles du Mali.De grâce laissez Soundiata en paix.Au temps de Soundiata le manding n’était pas tombé aussi bas.Et si les Kanté se retrouvent à l’amitié.Toutes ces pratiques ne sont rien d’autres que des frustrations.Prouvez nous cette histoire en libérant le Mali.La place ce n’est pas à l’hôtel mais à la guerre hors aucun des participants n’est guerrier.

Comments are closed.