Révision constitutionnelle : IBK va rencontrer le camp du « Non » la semaine prochaine

10
17 juin 2017. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Bamako contre un référendum sur un projet de révision de la Constitution prévu le 9 juillet. © Habibou KOUYATE / AFP
17 juin 2017. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté à Bamako contre un référendum sur un projet de révision de la Constitution prévu le 9 juillet. © Habibou KOUYATE / AFP

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, prévoit une rencontre avec la « Plateforme an tè à banna » en début de semaine. Les échanges porteront sur le projet de révision constitutionnelle. L’information a été donnée hier au Camp du Non par le ministre secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubèye Maiga.

Quelques heures après la publication de la lettre ouverte de la « Plateforme, an tè à banna : touche pas à ma constitution », exigeant le président de la République de retirer son projet de révision constitutionnelle du 25 février 1992, le ministre secrétaire général de la présidence, Soumeylou Boubeye Maiga  a informé la plateforme de la volonté d’IBK d’échanger avec elle. L’information a été donné hier par le 1er vice-président de la « Plateforme, an tè à banna : touche pas à ma constitution », l’honorable Amadou Thiam. Selon le numéro 2 de la plateforme, le ministre secrétaire général de la présidence a fait savoir que la démarche présidentielle s’inscrit dans le cadre des consultations initiées par IBK pour recueillir les points de vu de toutes les sensibilités sur la révision constitutionnelle. « Nous avons reçu l’appel de Soumeylou Boubeye Maiga 2 heures après notre ultimatum. Nous avons adopté cette démarche parce que le jeu démocratique le permet. Depuis la création de la Plateforme, an tè à banna : touche pas à ma constitution le 11 juin dernier, elle s’est servie que de principes démocratiques.  C’est pourquoi, de marches et sit-in ont été organisés partout au Mali pour faire revenir le président à la raison. Mais il fait fi à l’appel du peuple. Les mobilisations étaient un signal pour IBK de se ressaisir et de se mettre à l’écoute de cette population qui se trouve abandonné… »

« L’ultimatum de la Plateforme, an tè à banna : touche pas à ma constitution est aussi prévu par la constitution de 25 février 1992 dans son article 121. La désobéissance civique est un droit auquel le peuple malien peut user. Après la rencontre avec le président s’il ne s’engage pas à retirer son projet le peuple s’assumera », a-t-il annoncé.

 

Bréhima Sogoba   

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

10 COMMENTAIRES

  1. IBK doit prendre conseil avec GMT.
    Si GMT devrait rencontrer Karembé et le groupe qui est allé a Koulouba de nouveau, il ne referait pas la même erreur.
    A un certain moment, il faut savoir écouter son peuple et conceder.

  2. Ce qui est paradoxal ici, c’est que ce sont ceux qui prennent les armes contre la patrie qui sont les mieux écoutés, les manifestants pacifiques sont qualifiés d’apatrides, d’ennemis du pays. Tout projet portant sur la survie, l’existence et la cohésion sociale, à mon avis doit être au préalable soumis aux acteurs de la vie publique: politiques, jeunesse, société civile, travailleurs etc. Je sais que tenetr de réviser une constitution n’est jamais facile, Alpha et ATT ne diront pas le contraire. Or les récents évènements ne présagent rien de potable. Il revient à IBK et à lui seul, comme je l’ai toujours rappelé de rassembler tous les acteurs autour d’une même table. Il s’y dégagerait un consensus obligatoirement. qui évitera l’irréparable.

  3. En Bamanan on dit “ni ma bassa kou tigue a te digne yorodon”, IBK tu es tellement paresseux que tu n’as meme pas lu cette Constitution qui conduit a la partition du Mali pour comprendre ce qui est dedans et tu l’as jetee sur l’Assemblee Nationale qui l’a jetee sur la Cour Cosntitutionnelle et qui a dit qu’il faut tout reprendre. Tu dois parler aux Maliens et sinon tu vas finir mal.

  4. Bonjour,
    Nous sommes TOUS MALIENS et c’est le moment judicieux pour le prouver en mettant le Mali en avant et en optant pour la cohésion nationale.

    Ce que nous devons et vous devez comprendre, c’est que les Maliens doivent prendre de la hauteur et se rejoindre en mettant le Mali et l’intérêt des Maliens en avant.

    L’ultimatum du 15 Août 2017 passera en laissant le Mali debout avec ses défis, en particulier l’organisation du référendum constitutionnel, qui resteront à relever.

    Le respect de TOUS les Maliens, de la constitution et de nos engagements exigent d’organiser un tel référendum constitutionnel pour que chacun(e) s’exprime librement, démocratiquement, afin de départager les camps du NON et du OUI au référendum.

    Contribuons TOUS, ENSEMBLE, indépendamment des bords politiques et des camps NON et OUI au référendum, à relever ces défis pour le bien-être des Maliens, en commençant par l’organisation, démocratiquement et dans la quiétude, de notre référendum avec la sécurité optimale basée sur le front uni formé par les forces de défense et sécurité du Mali, Barkhane, MINUSMA, les populations du Mali (pour l’aide aux renseignements et à travers les groupes d’auto-défense de ces populations) et plus tard le G5 Sahel.

    TOUS, ENSEMBLE, nous y arriverons.

    Il faut y croire avec la volonté et l’engagement patriotique, de TOUS/TOUTES, ENSEMBLE.

    Bien cordialement
    Dr ANASSER AG RHISSA
    Expert TIC, Gouvernance et Sécurité
    E-mail : Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr
    TEL 95 58 48 97

  5. Je rappelle que nous sommes en démocratie… Alors nommer les Sénateurs c’est pas démocratique… D’où ma question… :
    Est ce que, le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992, permet de voter par l’Assemblée Nationale une loi interdisant le nomadisme politique des Députés, le vote d’une loi permettant de créer des Sièges de députés pour la Onzième région du Mali ( notre Diaspora ), et enfin l’instauration d’un Sénat dont les siègeants pourront tous sans exception être élus au suffrage universel direct ou indirect… ?
    Si le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992 prévvoit cette disposition, alors on n’a plus besoin de référendum pour un nouveau ” Kurukan Fuga ” .
    Dans le cas contraire, le Président IBK serait bien inspiré, de coupler le vote pour le projet de révision constitutionnelle, avec les élections présidentielles de 2018. Comme ça, il fera d’une pierre deux coups. A savoir, mesurer sa popularité en gagnant et le référendum et le renouvellement de son mandat de Président.

  6. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous et rappelons et insistons COMMENT

    *le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préfets de maires de députés de religieux mutés de Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    *PEUVENT-ILS CHANGER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE DE VOYOUS QUI NON SEULEMENT N’ONT JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES MAIS ONT TOUJOURS RETOURNÉ LES ARMES QUE LEUR MALI LES A DONNÉ CONTRE LE MALI ET SE SONT TOUJOURS ALLIÉS ET ONT TOUJOURS SERVI DE COLLABOS AUX ENNEMIS QUI ONT ENVAHI LEUR MALI ET QUI NE VONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES ET QUI VONT TOUJOURS RETOURNER LEURS ARMES CONTRE LEUR MALI ET QUI VONT TOUJOURS S’ALLIER COLLABORER AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *PEUVENT-ILS MODIFIER LEUR CONSTITUTION LA LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT DE TELS VOYOUS SOI-DISANT AU NOM DU RESPECT DE LA PAROLE DONNÉE Á DES SOI-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES SOUS RÉGIONAUX LES AUTRES ANCIENS COLONISATEURS ET LES AUTRES ORGANISATION SACHANT BIEN QUE NOUS SOMMES DANS UN COMPÉTITONS ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE

    *PEUVENT-ILS OSER MODIFIER LA LOI SUPRÊME DU PAYS ET OSER ORGANISER UN RÉFÉRENDUM DANS UNE OCCUPATION DE TOUT LE NORD DU MALI ET DANS UNE INSÉCURITÉ TOTALE DANS TOUT LEUR MALI ET REFUSER D’ÉCOUTER LES CONSEILS ET AVERTISSEMENTS DES MALIENS ET MALIENNES FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI

    *FAIRE UN TELLE CHOSE DANS UNE TELLE SITUATION IL FAUT ÊTRE CRUELS AU COEUR NOIR HORRIBLES MALFAISANTS MALHONNÊTES MÉCHANTS PERFIDES PERVERS SADIQUES

    2)Nous disons et rappelons et insistons le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préets de maires de députés religieux Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    SE DISENT DES VRAIS DÉMOCRATES

    *et pourtant tout le monde sait avec un brin d’honnêteté mêmes les tarés idiots de naissance et ceux qui refusent de connaitre la vérité d’une chose d’une situation pour des raisons primaires égoïstes partisanes que

    *dans les vrais démocraties personne n’est au-dessus de la loi et les criminels et les collabos des ennemis sont traqués partout ils sont et mis hors d’état de nuire sans aucun état d’âme aux fins que plus jamais il ne vient à l’idée d’un être ou groupe d’êtres de commettre des crimes ou d’êtres collabos mêmes fussent-ils des compatriotes TEL FUT LE CAS DU MARÉCHAL PÉTAIN ET SON GOUVERNEMENT DE VICHY BIEN QU’IL EST ÉTÉ UN DES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA VICTOIRE DE LA FRANCE SUR L’ALLEMAGNE LORS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    *AINSI LES VOYOUS COLLABOS TRAITES VIOLEURS HANDICAPEURS TUEURS SUR DES BASES RACIALES ET TRIBALES DE MNLA ET CONSORTS DOIVENT ÊTRE TRAQUÉS MIS HORS D’ÉTAT DE NUIRE SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME AUX FINS PLUS JAMAIS IL NE VIENT Á L’IDÉE D’UN ÊTRE OU GROUPE D’ÊTRES DE COMMETTRE DE TEL ACTE ET NON-MODIFIER LA LOI SUPRÊME POUR DE TELS VOYOUS SI LE MALI SE VEUT ÊTRE UNE VRAIE DÉMOCERATIE

    3)Nous disons et rappelons et insistons le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants de membres du gouvernement de juges de magistrats de gouverneurs préfets sous préfets de maires de députés religieux Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    SE DISENT DES CROYANTS ET CROYANTES POURTANT LA LOI DU TALION EST UNE PRESCRIPTION DIVINE ET HUMAINE

    *« Si un homme frappe à mort un être humain, quel qu’il soit, il sera mis à mort. S’il frappe à mort un animal, il le remplacera — vie pour vie. Si un homme provoque une infirmité chez un compatriote, on lui fera ce qu’il a fait : fracture pour fracture, œil pour œil, dent pour dent ; on provoquera chez lui la même infirmité qu’il a provoquée chez l’autre. Qui frappe un animal doit rembourser ; qui frappe un homme est mis à mort. Vous aurez une seule législation : la même pour l’émigré et pour l’indigène. »
    — Lévitique, 24,17-22

    *« Ô vous qui croyez ! La loi du talion vous est prescrite en matière de meurtre : homme libre pour homme libre, esclave pour esclave, femme pour femme. Si l’ayant droit consent une remise de cette peine au meurtrier, ce dernier sera poursuivi modérément et il devra s’acquitter du prix du sang avec empressement. C’est là une mesure d’allégement et de miséricorde pour vous de la part de votre Seigneur. Mais quiconque transgresse, par la suite, ce compromis sera sévèrement sanctionné. La loi du talion constitue pour vous une garantie de vie, ô gens doués d’intelligence. Peut-être finirez-vous ainsi par craindre Dieu. » [Sourate 2, versets 178 et 179]

    *« Une vie n’est pas plus ancienne ni plus respectable qu’une autre vie, de même qu’une autre vie n’est pas supérieure à une autre vie »;
    « Que nul ne s’en prenne gratuitement à son voisin, que nul ne cause du tort à son prochain, que nul ne martyrise son semblable »;
    « Le tort demande réparation »;
    La charte du mandé

    *Les sociétés humaines sont ainsi faites, et il faut se faire à l’idée que nous vivons comme des animaux, dans une jungle où ” manger ou être mangé ” est la règle, et où ” l’homme est un loup pour l’homme “. L’agressivité fait partie même des moyens de sauvegarde de la vie, puisque la loi naturelle veut que seuls survivent les individus qui savent se défendre

    4)Nous disons et rappelons NE DIT-ON PAS QUE L’ERREUR EST HUMAINE MAIS PERSISTER DANS L’ERREUR EST DIABOLIQUE et que L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *SI LES MALIENS ET MALIENNES JEUNES VIEUX VIEILLES DES VILLES DES CAMPAGNES ET HORS DU MALI FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI NE VEULENT PAS ÊTRE DIABOLIQUES ILS NE DOIVENT PLUS ÉCOUTER LES PAROLES SUCRÉES MIELLEUSES ENIVRANTES du lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « France-Afrique » ami d’un parrain des parrains de la mafia un charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence du Mali qui confond tout et son gouvernement de lettrés mutants juges magistrats gouverneurs et ses députés préfets sous préfets maires religieux mutants et de leurs Fidèles klébars et doungourous de partisans et partisanes mutés

    *LES MALIENS ET MALIENNES JEUNES VIEUX VIEILLES DES VILLES DES CAMPAGNES ET HORS DU MALI FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI DOIVENT LEUR DIRE D’AIMER POUR UNE FOIS DE LEUR VIE LEUR MALI ET DE LAISSER LA CONSTITUTION OU LOI SUPRÊME DE LEUR MALI SINON ILS VONT FAIRE UNE RÉVOLUTION POPULAIRE ET LES METTRE TOUS HORS D’ÉTAT DE NUIRE SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME COMME CELA S’EST PASSÉE PARTOUT DANS LE MONDE

    *ILS DOIVENT LEUR DIRE QUE JUSQU’Á PRÉSENT ILS ONT TOLÉRÉ TOUTES LEURS TERGIVERSATIONS LEUR BOUFFE DES DENIERS PUBLICS MAIS LA GOUTTE D’EAU QUI FAIT DÉBORDER LEUR VASE DE CONNERIES COUILLONNADES ET DE FOUTAISES C’EST DE VOULOIR MODIFIER LA CONSTITUTION LOI SUPRÊME DE LEUR MALI AU PROFIT D’UNE MINORITÉ INSIGNIFIANTE DE VOYOUS QUI NON SEULEMENT N’ONT JAMAIS ET AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES MAIS ONT TOUJOURS RETOURNÉ LES ARMES QUE LEUR MALI LES A DONNÉ CONTRE LE MALI MAIS SE SONT TOUJOURS ALLIÉS ET ONT TOUJOURS SERVI DE COLLABOS AUX ENNEMIS QUI ONT ENVAHI LEUR MALI ET QUI NE VONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS RESPECTÉ LEURS PAROLES ET QUI VONT TOUJOURS RETOURNER LEURS ARMES CONTRE LEUR MALI ET QUI VONT TOUJOURS S’ALLIER COLLABORER AVEC LES ENNEMIS DE LEUR MALI L’HABITUDE EST UNE SECONDE NATURE QUI REVIENT TOUJOURS RAPIDEMENT AU GALOP

    *DANS CES CONDITIONS ILS SERONT TOUS MIS AUX ARRÊTS COMDAMNÉS Á LA PEINE CAPITALE TEL FUT LE CAS DU MARÉCHAL PÉTAIN ET SON GOUVERNEMENT DE VICHY BIEN QU’IL FUT LE HÉROS DE LA VICTOIRE DE FRANCE LORS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

    *POUR HAUTE TRAHISON POUR AVOIR REFUSÉ D’ÉQUIPER RAPIDEMENT LES FORCES DE DÉFENSE DE LEUR MALI EN ARMES AVIONS DROMES HÉLICOS DE COMBAT ADAPTÉS ET POUR AVOIR REFUSÉ DE CONFIER LES FRONTS DE COMBATS AUX SOLDATS ET OFFICIERS VENUS PAR VOCATION PROTOTYPES DES MALIENS ANTIQUES COURAGEUX FIERS INTRÉPIDES SANS PEUR AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI QUI ALLAIENT AVEC SUCCÈS ACCOMPLIR LEURS MISSIONS RÉGALIENNES

    *POUR COLLABORATION AVEC LES ENNEMIS SOUS RÉGIONAUX D’ARABIE D’EUROPE DE LEUR MALI AVEC LEURS ACCORDS BIDONS ET DE FOUTAISE QU’ILS CONSIDÈRENT COMME MEILLEURS TOUT EN SACHANT BIEN QUE C’EST PIRES POUR LEUR MALI

    *POUR CRIMES DE GUERRE GÉNOCIDE ASSOCIATION AVEC DES VOYOUS DES MALFAITEURS DES TUEURS DES ASSASSINS DES VIOLEURS DES HADICAPEURS DE MNLA ET CONSORTS

  7. Le camp du non ante abana n’est pas presse .Ils ne vont pas arreter jusqu’a accomplissement de ce qu’ils veulent .L’unite du Mali .

  8. IBK chemine exactement comme Moussa TRAORE en 1991 en se campant sur sa position de tripatouiller notre constitution au profit d’une minorité Touareg séparatistes soit moins de 2% de la population. Cette position sèche est certainement dictée par son fils et sa femme qui sont les seules personnes que le Président écoute dans de pareil cas comme ce fut le cas de Moussa TRAORE dont le sort a pris fin avec un désastre total, chose qui touchera sans équivoque IBK mais cette fois-ci en exponentiel car aujourd’hui le mécontentement frise la folie. Les choses qui font mal et très mal dans cette révision constitutionnelle sont:
    – Une révision pour moins de 2% de la population malienne;
    – Une révision qui divise les maliens définitivement car certains ne pourraient plus jamais espérés être candidats aux futures élections présidentielles (Être de père et de mère malien comme ce fut le cas en Côte d’Ivoire en 2002);
    – Le tiers des postes de sénateurs dédié à IBK qui est très focalisé sur sa famille d’abord, cela suppose que ces postes seraient distribués entre son fils et les amis de la famille comme il le fait depuis son arrivé au pouvoir, personne n’a confiance à lui pour ces nominations du tiers des sénateurs;
    – Les prochaines révisions constitutionnelles mises désormais sous la seule responsabilité d’IBK, du sénat et de l’Assemblée Nationale, cela veut dire que dès l’année prochaine après sa réélection, il retouchera sans équivoque cette nouvelle constitution pour faire sauter le verrou du mandat présidentielle pour se faire élire indéfiniment.
    – L’indépendance et l’intégrité du territoire ne lui sont plus jamais imposées, ainsi Kidal restera entre les mains de la France et de la CMA.
    IBK et son entourage ont trop de choses à élucider au peuple malien et très prochainement, de toutes les façons entretemps nous sommes dans l’œil du cyclone car les maliens avertis ne lui donneraient jamais cette facilité. Il faut que les Kidalois sachent que Kidal n’est pas le souci d’IBK et de son entourage, c’est un autre régime qui viendrait sauver Kidal de la CMA et de la France.

  9. Est que le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992, permet de voter par l’Assemblée Nationale une loi interdisant le nomadisme politique des Députés, le vote d’une loi permettant de créer des Sièges de députés pour la Onzième région du Mali ( notre Diaspora ), et enfin l’instauration d’un Sénat dont les siègeants pourront tous sans exception être élus au suffrage universel direct ou indirect… ?
    Si le ” Kurukan Fuga ” du 25 Février 1992 prévvoit cette disposition, alors on n’a plus besoin de référendum pour un nouveau ” Kurukan Fuga ” .
    Dans le cas contraire, le Président IBK serait bien inspiré, de coupler le vote pour le projet de révision constitutionnelle, avec les élections présidentielles de 2018. Comme ça, il fera d’une pierre deux coups. A savoir, mesurer sa popularité en gagnant et le référendum et le renouvellement de son mandat de Président.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here