Réformes constitutionnelles : Le COREM vote Oui

0
0





Le Collectif Réformons le Mali (COREM 2012) a été lancé le samedi 21 janvier 2012  dans la salle du Pavillon des Sports du Stade Modibo Kéita. Faisant d’une pierre deux coups, les responsables de ce mouvement en ont profité pour exprimer leur position sur les réformes constitutionnelles que le Président de la République soumettra à référendum en 2012.

Au cours de son lancement, le Président de la COREM 2012, Aboubacar Cissé, s’est déclaré surpris de voir certains politiciens en manque de crédibilité et certains groupuscules tenter de mettre l’essentiel de ce projet dans le caniveau.  «Nous invitons l’ensemble de la jeunesse malienne à méditer sur le comportement de ces leaders politiques, marchands d’illusion, et à ne pas se laisser manipuler par des discours creux, vidés de toute objectivité. Nous sommes convaincus qu’un grand monsieur de taille, Daba Diawara, connu de tous pour sa sagesse, ne saurait s’engager dans un tel projet s’il ne servait nullement l’intérêt national».

C’est pour cette raison que Cissé et ses amis mettront tout en œuvre pour soutenir, à juste raison selon eux, le Président de la République dans ses réformes politiques. Dans les jours prochains, le COREM 2012,  en vue de leur assurer l’adhésion populaire, s’attellera à l’organisation de conférences-débats dans l’espace universitaire de Bamako, pour mieux sensibiliser l’ensemble des jeunes, notamment les étudiants et les professeurs, de conférences et de meetings à l’intérieur du pays, d’une course cycliste à Bamako, «Le vélo au service du Oui», au lancement d’une campagne nationale de pétitions en faveur du Oui et à l’organisation d’une «Marche verte» pour les remettre aux autorités compétentes. 

Youssouf Diallo

NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.