Le RPM espère plus de portefeuilles ministériels dans le nouveau gouvernement : Me Baber Gano, Dr Aly Kouriba, Bakary Issa Kéita et Abéta Ag Seydou pressentis

0

Alors que l’incertitude plane toujours sur l’identité du successeur de Modibo Kéita à la primature, dans l’éventualité de la formation d’un gouvernement d’union nationale, les états-majors des principales formations politiques sont aussi en pleines tractations. Au Rassemblement pour le Mali, parti du chef de l’Etat, l’on espère que non seulement le prochain Premier ministre sera enfin issu de ses rangs mais surtout, l’on pense que le nombre de portefeuilles ministériels sera plus important pour les Tisserands qui, contrairement à ce que pensent nombre de Maliens, ont peu de représentants dans le gouvernement, proportionnellement au nombre de ses élus à l’hémicycle notamment. Aussi, les entrées dans l’équipe gouvernementale, qui sera composée, du tout nouveau Secrétaire Général du parti, Me Baber Gano, celui de son adjoint, Dr Aly Kouriba, du responsable chargé des Finances du parti, Bakary Issa Kéita et d’Abéta Ag Seydou, de la section de Kidal sont souhaitées.

 

Dans le cadre de la formation du gouvernement d’union nationale ou de large ouverture qui sera formé très plausiblement après la Conférence Nationale d’Entente, le parti du Président de la République, le Rassemblement pour le Mali, espère obtenir outre le poste de Premier ministre, plus de portefeuilles ministériels que d’habitude. Ce qui ne sera que justice par rapport au nombre d’élus qu’a le parti, dit-on du côté du RPM.

En effet, contrairement à ce que laissent croire l’ossature de l’équipe gouvernementale actuelle et des équipes précédentes (de Tatam Ly à Modibo Kéita), le parti du chef de l’Etat a toujours eu moins de représentants dans le gouvernement qu’il ne lui fallait. C’est donc l’occasion où jamais pour le parti de se voir attribuer un nombre plus important de portefeuilles ministériels avant la fin du quinquennat de son président-fondateur.

Le parti de Bokary Tréta a des cadres valables pour relever le défi. Plusieurs noms sont avancés comme ceux de Me Baber Gano de la section de Djenné, non moins Secrétaire Général du BPN, son adjoint Dr Aly Kouriba de la Commune I (qui n’a plus de représentant au gouvernement depuis le départ de Mamadou Frankaly Kéita), du Secrétaire aux Finances du BPN, Bakary Issa Kéita de la Commune IV du District de Bamako et de Abéta Ag Seydou, Secrétaire national du parti chargé des Sports, des Arts et de la Culture et de la coordination RPM de Kidal, non moins membre du bureau exécutif de la Fédération malienne de football.

Avocat à la cour et avocat du parti, Me Gano est considéré comme l’un des continuateurs de l’œuvre des fondateurs du parti. Il est surtout proche du chef de l’Etat et du Président du parti, Bakary Tréta. Longtemps pressenti au poste de ministre de la Justice, il devrait normalement faire son entrée dans le prochain gouvernement.

Secrétaire général adjoint du BPN, Dr Aly Kouriba est un homme humble et très effacé. Un de ces faiseurs de rois mais dont la personnalité et la compétence ne font l’ombre d’aucun doute. Il est le Directeur scientifique du RPM depuis quelques années et est l’artisan principal des grands textes du parti. Biologiste chercheur, il dirige concomitamment le Comité National de la Recherche Agricole (CNRA) et l’antenne malienne du Programme de Productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP), un programme de la CEDEAO financé par la Banque Mondiale.

Bakary Issa Kéita est un économiste. Il a succédé au ministre Abdramane Sylla, alors, député de la Commune IV, à la tête de la section IV du RPM en 2011. Il a été reconduit au poste à l’issue de la dernière conférence de section. Membre influent et dynamique du directoire du parti depuis quelques années, il joue un rôle prépondérant dans le cadre de la recherche pour le financement du parti. C’est logiquement qu’il a été propulsé Secrétaire chargé des finances du parti en remplacement de l’actuel ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Ousmane Koné, devenu entretemps vice-président du BPN à l’issue du dernier congrès du parti.

Abeta Ag Seydou n’est plus à présenter. Président de la ligue de football de la région de Kidal, Abeta Ag Seydou s’occupait des compétitions de jeunes à la Fédération Malienne de Football jusqu’à la crise de la FEMAFOOT où il s’est retrouvé du côté des frondeurs. Reconduit au sein du BPN RPM, il est le secrétaire national du parti chargé des Sports, des Arts et de la Culture.

En attendant la composition de l’équipe gouvernementale qui va conduire aux prochaines élections générales (présidentielles et législatives), l’on espère, au RPM, pouvoir faire accepter le fait que certains membres du gouvernement actuel, pris pour leur proximité supposée avec le président IBK ou du fait de leur proximité avec le parti, ne jouent pas franc jeu et n’ont plus de raison d’être dans le gouvernement. Surtout quand leur départ n’aura pas de conséquence sur l’avenir de la mouvance présidentielle et sur les relations du RPM avec ses partenaires fidèles.

Boniface Dembélé

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here