Sadia SOUMARE colistier non moins camarade du président de la transition de 1997-2002 à Nara : ” Dioncounda a l’obligation de réussite et il doit réussir ”

17

Militant de première heure du parti Adema, député de la ville de Nara de 1997 à 2002, colistier de Dioncounda Traoré pendant les législatives de la même année, Sadia Soumaré est un proche de l’actuel président de la transition. Il est le Secrétaire général de la Section ADEMA de Nara, non moins ancien fonctionnaire de la société malienne d’Importation et d’Exportation (SOMIEX). Du haut de ses 82 ans, il a accepté de dépeindre avec nous la situation politique, l’agression dont a fait l’objet le président de la transition et la crise du nord du Mali. Notre interlocuteur pense que le professeur Dioncounda Traoré est l’homme de la situation, le seul qui sortir le pays des épreuves qu’il traverse.

Mahamadou Yattara: Comment vous avez connu l’homme?

 

Sadia Soumaré

Sadia Soumaré : Effectivement,  j’ai connu le professeur Dioncounda Traoré peu de temps avant l’indépendance du Mali.  J’étais hors du pays en Sierre Léone. Je suis rentré au Mali en 1957. A l’époque,  la scène politique était aminée par des hommes comme Modibo Keïta, Mamadou Konaté, Fily Dabo Sissoko, Mamadou Fadiala et plusieurs autres syndicalistes et intellectuels.  À eux tous, je leur rends un vibrant hommage. Ces leaders ont conduit le peuple du Mali à l’indépendance. A Nara, j’ai fait la connaissance d’un des principaux animateurs de la scène politique locale, Sékou kanakono, percepteur et Secrétaire général de l’US RDA. Grâce à lui, j’ai  pu créer le premier mouvement de la jeunesse RDA. C’est ainsi que j’ai fait mon premier pas dans la politique.

Le 22 mars, comment vous avez  accueilli la mutinerie qui a abouti à la démission d’ATT. Nous savons que vous avez battu campagne pour lui au nom de l’ADP en 2007 ?

 Quand j’ai appris le coup d’Etat contre Amadou Toumani Touré, c’est avec la dernière énergie que je l’ai condamné. En son temps, j’ai dis  à qui veut l’entendre qu’ATT ne mérite pas ça.  Avec tout ce qu’il a passé à la tête du pays,  ce qu’il a subi,  m’a affecté. Quand les mères et épouses des militaires ont été reçues par le président, au cours des échanges,  il a dit une chose qui m’est restée gravée dans la mémoire : ”  entre le Mali et la guerre, je préfère le Mali “. Une manière pour lui d’éviter la guerre par tous les moyens à son pays. J’ai aimé et apprécié cette grandeur de l’homme qui a placé son pays au dessus de toutes les intrigues politiques. Tout ce qu’on reproche à ATT n’est pas fondé parce que l’homme que j’ai connu pendant que j’étais député à l’Assemblée nationale du Mali a beaucoup de mérite et est victime des préjugés sociaux. J’ai mal vécu le coup d’Etat. Le moment était mal choisi. Le pays était si bien parti et cité en exemple pour son alternance démocratique que nous aurions dû nous passer d’un coup d’Etat. Des chantiers étaient ouverts.

Comment vous avez  passé la journée du 21 mai 2012,  quand votre camarade et colistier de Nara est agressé par des manifestants qui ont envahi son bureau de Koulouba?

J’ai senti un grand malaise, une grande douleur. Je n’en veux  pas à ceux qui l’ont agressé. Ils étaient en mission.  L’acte a été minutieusement préparé. Sinon comment comprendre que des gens puissent grimper la colline de Koulouba pour agresser un président de la République dans son bureau. C’est impensable pour le commun des mortels que nous sommes. C’est une première à mon avis sous une alternance démocratique qu’un président de la République se fasse agresser dans son bureau.

Vous qui l’avez connu enfant, qui est réellement Dioncounda Traoré?

Je l’ai connu depuis son enfance. Quand il était élève, il venait régulièrement chez moi, en plus c’est un neveu. J’ai vu l’homme progressé dans la vie suivant son propre rythme. Il est toujours au dessus de la mêlée. C’est ce qui lui a permis de se forger une personnalité. De ce jour à maintenant, j’ai accordé une attention particulière à cet homme courageux, intelligent, doté d’une grande tolérance et qui déteste avant tout le mensonge et la compromission.

Y’aurait-il quelque chose chez lui que vous n’appréciez pas ?

Non ! Je ne lui reproche rien. Au contraire je le félicite pour son courage et sa grandeur d’esprit. Ceux  qui l’accusent ne le connaissent pas. Ses proches savent qui, il est réellement. Il a des qualités exceptionnelles qui poussent ses collaborateurs à l’aimer et à lui emboiter le pas.

Avez-vous communiqué avec lui pendant sa longue convalescence en France ?

J’ai communiqué plusieurs fois avec lui et nos communications portaient sur son état de santé et son moral.  A aucun moment, je n’ai senti de haine chez lui contre ses agresseurs ou contre tous ceux qui ont comploté contre lui. Sur son lit d’hôpital, il s’inquiétait pour le pays. Il souffrait dans sa chair chaque fois qu’on parlait du Mali. C’est dire donc, quelle fût vraiment la peine de l’homme pour son pays.

Le pardon de Dioncounda à ses agresseurs était-il sincère ?

C’était  sincère et ça l’est encore aujourd’hui, il ne joue pas avec les mots. Ce n’est pas un homme de ruse. Dioncounda est un homme correct.

En acceptant de diriger la transition,  le professeur s’est lancé dans un combat titanesque (recouvrer l’intégrité du territoire, organiser les élections et réconcilier les Maliens), pensez-vous  qu’il a les moyens de sa politique?

Bien sûr, je suis optimiste, le président a les moyens. Les différentes rencontres qu’il a eues avec les partis politiques, les organisations religieuses, la société civile me poussent à dire qu’il est bien parti. Il a fait preuve d’une certaine ouverture et c’est ce dont,  le pays a besoin aujourd’hui.  Tous ont compris et approuvé son initiative. Dioncounda a  l’obligation de réussite et il doit réussir. Cette réussite se fera avec les Maliens et les Maliennes de tout bord. Je pense du fond du cœur que le Professeur Dioncounda Traoré est le seul qui puisse nous sortir de la crise que traverse le Mali.

  Pensez-vous que l’armée malienne est capable de faire recouvrer à notre pays son intégrité?

Je tiens à féliciter la jeunesse de ses trois localités pour sa résistance. Ses jeunes ont fait preuve de  courage en défiant les mains nues des envahisseurs lourdement armés. Je suis sûr que tôt ou tard cette situation finira. Ces islamistes ne sont pas des bons musulmans. Je peux même dire qu’ils ne sont pas musulmans. Ce sont des bandits qui veulent s’enrichir en volant, en pillant et en faisant des prises d’otages comme moyen d’échanges. L’armée peut reconquérir le nord à la condition qu’elle s’organise et qu’elle applique la discipline militaire dans l’union et la cohésion. Avec sincérité elle peut recouvrer l’intégrité du territoire. Cette armée est une armée brave. Les aînés et pères des hommes qui la constituent ont fait leur preuve dans les rangs des tirailleurs sénégalais et tout récemment sur plusieurs théâtres d’opération en Afrique et ailleurs. Que nos militaires s’inspirent d’eux.

Vous êtes du parti Adema, parti de Dioncounda Traoré. Qu’entendez-vous par gouvernement d’union nationale et quel sort réserverez-vous au Dr Cheick Modibo Diarra?

Un gouvernement d’union nationale est un gouvernement composé des forces vives de la nation, de la société civile et des partis politiques. Mais quel que soit son caractère général, le dernier mot revient au président de la République.

 Le président a annoncé un schéma de sortie de crise avec un président, deux vice-présidents et un premier ministre. Croyez-vous à l’efficacité de ce schéma ? N’est- ce pas une façon d’isoler le premier ministre?

Ce schéma est efficace même si la constitution ne prévoit pas de vice- présidents mais à situation exceptionnelle il faut des mesures exceptionnelles. Ce schéma est loin d’être un plan visant à isoler Cheick Modibo Diarra. S’il veut l’isoler il peut le faire sans ce schéma.

Propos recueillis

par Mahamadou YATTARA ( étudiant en communication)

 

PARTAGER

17 COMMENTAIRES

  1. Monsieur Soumaré, je voudrais m’adresser directement à vous, avec beaucoup de respect car vous avez plus l’âge de mon père.

    En premier lieu, je vous dis que c’est normal que ATT aient des partisans au Mali. C’est tout naturel, ne serait ce que la dynasitie qu’il a créée, un autre Etat plus fort que l’Etat officiel, hautement corrompu et sans aucun respect pour le peuple malien dans sa diversité. une dynastie tribale.

    En second lieu, c’est encore visible, l’on pas besoin de faire une enquête pour cela, que le peuple agrée ce changement, ne serait ce que dans l’espoir qu’il permettra de démolir la dynastie que ATT a mis en place.

    Donc de grâce, la majorité du peuple ne peut se tromper. Aut temps d’ATT, seuls Mesieurs Moussa Bala COULIBALY, Amion GUINDO, entre autres, osaient dire la vérité sur ce régime maudit.

  2. Notre salut a tous est qu’il reussisse… moi j’avoue que je souhaiterais qu’il ait plus de fermete, notamment avec le PM qui se croit tout permis.

    • Si Onroncounda Traoré, peut isoler le premier Ministre, je crois qu’il a déjà essayé avec l’histoire de la démission, il a perdu!

      Si vous les Saraccolés vous croyez que les huit régions du Mali vous appartiennent, c’est que vous devez consulter les psychiatres, il y a un problème.

      Le PM n’est pas un vrai fils du Mali? De surcroît plut connu que tous les Maliens dans le monde, ça c’est sa chance » « KOUN BAI DI, NGUA KOUNTRAI TAI DI »

      Pendant 22 ans Tous les Maliens ont vu Honroncounda et son talent à l’ADEMA, il ne nous intéresse PLUS, qu’il s ‘en aille en retraite après tous tentatives de manœuvres ; Et il sera obligé de céder la place aux jeunes, avec un bilan de milliers de DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS PAR SON PARTI ADEMA.

      Cependant, POURQUOI LES MALIENS DEVRAIENT SE PRIVER DU TALENT DU SEUL HOMME NOIR AFRICAIN APPRECIE PAR LES AMERICAINS ?

      EN TAI, EN SÖBAIKÖRÖ TAI, BAMANAN-KAI EN MAGUO YILA, MALI MAGUO YILA,
      NGUA MOUSSA-LEO SIDIBE NANTAILAI EN CONTENT SANWAIRAI GNÖ KOLA HAN.
      KANMALEN YESSE BARALA.

      Ce Sadia Soumaré, rien que par le nom Soumaré est un Saraccolé
      Onroncounda Traoré est aussi un Saraccolé
      Voila donc le TRIBALISME des Saraccolés. C” est bien cela le tribalisme au sens propre” j’aide celui-là, qu’il fasse du bien ou du mal, je le soutiens”

      Mamadou-Lamine Dramé seul, fut un patriote au Soudan, dans les années 1886, sinon même ses Talibés Saraccolés l’on trahi en collaborant avec Gallieni et le Colonel Frey, les Saraccolés ont indiqué au Commandant Gallieni à Médine de Kayes,contre cadeau de remerciement,la direction que l’Imam Mahmadou-Lamine avait pris, pour aller reconstituer son armée

      Sûr de la précision de ses amis informateurs Saraccolés, Gallieni décida de prendre une pose au fort de Médine, et envoya le colonel Frey et sa garnison à la suite de L’Imam Dramé,galiéni demanda à Frey de lui ramener la tête décapitée de l’imam Mahmadou-Lamine Dramé.

      Frey avec ses tirailleurs sénégalais surprirent en pleine nuit l’imam et son armée en bivouac, nul n’eut la vie sauve dans l’armée de l’imam, ils identifièrent l’Imam, lui coupèrent sa Tête pour l’amener au Commandant Gallieni. Je dispose de ce livre d’histoire et je peux publier le références;

      L’imam fut le seul PATRIOTE SONINKE, qui jusqu’au bout avait préféré sa terre et ses administrés à toutes autre collaboration;

      Le Président Modibo Keita, était aussi un vrai patriote.

      Vous autres, ne faites que comploter contre la terre qui héberge les restes de vos ancêtres, ça ne finira pas bien pour traite à sa terre.

      Nous, nous faisons pas dans le TRIBALISME, si quelqu’un proche de ma famille, car de tribus j’en ai beaucoup, si quelqu’un de ma famille se comportait mal envers le Mali, je lui conseillerai de s’abstenir et laisser d’autres y aller. Ma solidarité familiale se limitera à la défense sans faute de son intégrité physique. Et je n’irai pas faire son avocat publiquement, car c’est plutôt honteux.

      Tous les jours à l’ORTM , nous observons votre TRIBALISME SARACCOLE, des ministres Saraccolés qui rodent auprès du Président par intérime SARACCOLE lui même, notamment la Ministre GIGUINE,cela n’est pas le Mali que nous avion eu en Education.

      Les Ethnies ne comptent pas, la femme, ou l’homme qu’il faut, à
      la place qu’il faut, voila ce que, nous avion reçu de nos grand- Parents.

      • Bonjour mon frère Bandiougou
        vous dites:”le président Modibo KEITA était un vrai patriote” n’oubliez pas qu’il est Sarakolé en plus est de NARA plus précisément de Bidjiguiré. Aujourd’hui les mali n’a pas besoin des mijaurées, soyons forts et mettons de côté les préjugés.

      • Vous placez la barre trop bas mon cher, en plus, je ne suis pas sarakole comme vous avez l’air de le croire. Vous semblez avoir un probleme avec les sarakoles, desole, je ne peux pas vous aider… Cependant, je vous conseille de redire votre post, et de mediter serieusement: cela vous aidera peut etre. Cordialement!

    • Si Onroncounda Traoré, peut isoler le premier Ministre, je crois qu’il a déjà essayé avec l’histoire de la démission, il a perdu !

      Si vous les Saraccolés vous croyez que les huit régions du Mali vous appartiennent, c’est que vous devez consulter les psychiatres, il y a un problème.

      Le PM n’est pas un vrai fils du Mali ? De surcroît plut connu que tous les Maliens dans le monde, ça c’est sa chance » « KOUN BAI DI, NGUA KOUNTRAI TAI DI »

      Pendant 22 ans Tous les Maliens ont vu Honroncounda et son talent à l’ADEMA, il ne nous intéresse PLUS, qu’il s ‘en aille en retraite après tous tentatives de manœuvres; Et il sera obligé de céder la place aux jeunes, avec un bilan de milliers de DETOURNEMENTS DE FONDS PUBLICS PAR SON PARTI ADEMA.

      Cependant, POURQUOI LES MALIENS DEVRAIENT SE PRIVER DU TALENT DU SEUL HOMME NOIR AFRICAIN APPRECIE PAR LES AMERICAINS ?

      EN TAI, EN SÖBAIKÖRÖ TAI, BAMANAN-KAI EN MAGUO YILA, MALI MAGUO YILA,
      NGUA MOUSSA-LEO SIDIBE NANTAILAI EN CONTENT SANWAIRAI GNÖ KOLA HAN.
      KANMALEN YESSE BARALA.

      Ce Sadia Soumaré, rien que par le nom Soumaré est un Saraccolé
      Onroncounda Traoré est aussi un Saraccolé
      Voilà donc le TRIBALISME des Saraccolés. C » est bien cela le tribalisme au sens propre » j’aide celui-là, qu’il fasse du bien ou du mal, je le soutiens »

      Mamadou-Lamine Dramé seul, fut un patriote au Soudan, dans les années 1886, sinon même ses Talibés Saraccolés l’on trahi en collaborant avec Gallieni et le Colonel Frey, les Saraccolés ont indiqué au Commandant Gallieni à Médine de Kayes,contre cadeau de remerciement,la direction que l’Imam Mahmadou-Lamine avait pris, pour aller reconstituer son armée

      Sûr de la précision de ses amis informateurs Saraccolés, Gallieni décida de prendre une pause au fort de Médine, et envoya le colonel Frey et sa garnison à la suite de L’Imam Dramé,galiéni demanda à Frey de lui ramener la tête décapitée de l’imam Mahmadou-Lamine Dramé.

      Frey avec ses tirailleurs sénégalais surprirent en pleine nuit l’imam et son armée en bivouac, nul n’eut la vie sauve dans l’armée de l’imam, ils identifièrent l’Imam, lui coupèrent sa Tête pour l’amener au Commandant Gallieni. Je dispose de ce livre d’histoire et je peux publier le références; Gallieni était content de verifier la tête de son tenace adverssaire.

      L’imam fut le seul PATRIOTE SONINKE, qui jusqu’au bout avait préféré sa terre et ses administrés à toutes autre collaboration;

      Le Président Modibo Keita, était aussi un vrai patriote.

      Vous autres, ne faites que comploter contre la terre qui héberge les restes de vos ancêtres, ça ne finira pas bien pour traite à sa terre.

      Nous, nous faisons pas dans le TRIBALISME, si quelqu’un proche de ma famille, car de tribus j’en ai beaucoup, si quelqu’un de ma famille se comportait mal envers le Mali, je lui conseillerais de s’abstenir et laisser d’autres y aller. Ma solidarité familiale se limitera à la défense sans faute, de son intégrité physique. Et je n’irais pas faire son avocat publiquement, car c’est plutôt honteux, d’arriver place du marché et dire « je suis le parent du Magouilleur untel »

      Tous les jours à l’ORTM, nous observons votre TRIBALISME SARACCOLE, des ministres Saraccolés qui rodent auprès du Président par intérime SARACCOLE lui même, notamment la Ministre GIkINE, cela n’est pas le Mali que nous avion eu en Education.

      Les Ethnies ne comptent pas, la femme, ou l’homme qu’il faut, à
      La place qu’il faut, voilà ce que, nous avion reçu de nos grand – Parents.

  3. En voici des exemples a suivre , oncle que dieu vs benisse pour tjours. Vs avez rendu bcoup de service aux populations de nara .

  4. Je suis de Nara les parents du président Dioncounda Traoré sont de Nara quand on ne sait on se tait. Ce n’est pas le moment de dénigrement, donnons la main pour combattre ces non musulmans.

  5. Que le tout puissant Allah donne la force à tous et toutes les maliens(nes)pour combattre ces maudits envahisseurs. Père El Hadji Sadia Soumaré que Allah nous bénisse et nous protège, Amen.

  6. Tu as toujours dit la vérité et avoir les mots justes pour régler les conflits. Que Dieu te garde encore plus longtemps.

  7. le doyen connait l’homme pour l’avoir vu depuis son enfance .le president Dionkouda son seul probleme il est trop bon alors les maliens sont tres impatients

  8. Félicitations à l’Indépendant et M YATTARA pour avoir rendu hommage à un Baobab, pas comme les autres.
    Félicitations à Pépé Sadia SOUMARE pour pour la disponibilité et le sens du partage. J’ai eu la chance de connaitre l’honorable Sadia SOUMARE, c’est vraiment une bibliothèque aux talents et stratégies politiques incommensurables.
    Chapeau à Mahamadou YATTARA pour avoir tenté l’exercice. le Style journalistique (Etudiant qui donne espoir). Bonne continuation et belle aventure .

    Mention spéciale au Président Dioncounda TRAORE pour son engagement, sa grandeur d’âme et sa foi en Dieu et au Mali.

  9. A 82 ans on ne dit que ce que l’ETERNEL nous dicte de dire

    Du courage mes frères soldats, Pendant la 2ieme guerre mondiale tous les soldats (tirailleurs) comprenaient Bambara de la Mauritanie à L’Ethiopie
    Le Soudan= Mali est grand et le restera jusqu’à la fin des temps

Comments are closed.