Saignées dans les rangs de plusieurs partis à Moribabougou : Les démissionnaires virent à la CNAS-FH

0
0

Ils sont à peu près une centaine de cadres et responsables, venus de l’US-RDA, du PDES, de l’URD et de l’ADEMA-PASJ, à faire désormais allégeance à la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire – Faso Hèrè du Dr Soumana Sako, dans la perspective de la présidentielle de 2012. Les démissionnaires ont été accueillis en grande pompe, le 11 décembre dernier, par le Président d’honneur de cette formation.

A moins d’une semaine de l’investiture de son porte-étendard à l’élection présidentielle de l’année prochaine, la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso-Hèrè de l’ancien Premier ministre de la Transition vient de réussir une belle moisson dans la commune rurale de Moribabougou, région de Koulikoro. En effet, plusieurs militants et cadres venant des principales formations de la place ont grossi ses rangs.

La cérémonie d’adhésion à fait l’objet, dimanche 11 décembre sur le terrain de football de la commune, d’un meeting animé par le candidat déjà presque déclaré à Koulouba 2012. Au cours de cette rencontre, les démissionnaires, par la voix de Bréhima Konaté, ancien trésorier de la sous-section ADEMA de Moribabougou,  expliquent leur choix par la vision, l’intégrité et la compétence du Dr Soumana Sako. Pour M. Konaté, 20 ans après l’avènement de la démocratie dans notre pays, les différents responsables qui se sont succédé n’ont pu faire face aux maux qui ont provoqué la chute de Moussa Traoré. Selon lui, de tous les prétendants à la course pour Koulouba 2012, Soumana Sako incarne un exemple de cadre intègre et de patriote convaincu, qui s’est toujours battu pour le développement du pays et qui a toujours fait de la défense de l’intérêt public son crédo.

Face à une telle mobilisation pour sa cause, l’ancien Premier ministre de la Transition ne pouvait naturellement qu’être heureux. «Aw Bissimilah. Vous êtes chez vous. A la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire Faso Hèrè, il n’y pas de militants de la 1ère heure, ni de la 24ème heure. Vous serez accueillis avec tous les honneurs et vous occuperez des places de choix dans le parti» a clamé avec véhémence l’enfant de Nyamina. Profitant de ce meeting, l’ancien Secrétaire exécutif de l’ACBF a tendu la main à toutes les forces vives de la nation pour la constitution d’une plate-forme électorale pour la présidentielle de 2012. Pour Soumana Sako, la redynamisation de l’école, le chômage des jeunes, les questions liées à l’accès à l’eau potable, aux services de santé et l’exploitation au profit de nos populations de nos ressources naturelles demeurent  des priorités auxquelles il entend s’attaquer, s’il bénéficie de la confiance du peuple en 2012. Zou a promis une renégociation des contrats miniers en cours s’il est élu.

Parlant de la révision spéciale des listes électorales, le Président d’honneur de la CNAS-FH, tout en saluant l’initiative, a plaidé pour un assouplissement des conditions d’inscription. Il a aussi demandé au gouvernement la mise à disposition gratuite des cartes d’identités pour les Maliens. A noter qu’avant ce meeting le Dr Soumana Sako, accompagné de certains membres du Bureau provisoire national de son parti, avait rendu visite au Haut Conseil Islamique du Mali à Hamdallaye ACI. Avec les leaders religieux, représentés par le Président du HCI, Mahmoud Dicko, Mohamed Kimbiri et Cheick Mohamed Thiam, on signalera une parfaite convergence de vue sur les grandes questions de l’heure. Fidèle à leur rôle, les leaders religieux ont salué et apprécié la démarche. Au terme de la rencontre, les responsables du HCI ont formulé des bénédictions pour le Mali et pour Soumana Sako.

 

Yaya Samaké

 

 


NB - L'auteur de cet article est seul responsable de son contenu.